Apprendre le slalom freestyle : le crazy

Le crazy est l’une des plus anciennes et des plus emblématiques figures du slalom freestyle. Les équipes de REL et ROOL s’associent pour vous aider à l’apprendre plus facilement ! Décorticage…

Apprendre le crazy en slalom freestyle

Démonstration du crazy en vidéo

Décomposition du crazy en slalom freestyle

En slalom, le crazy consiste à réaliser alternativement un croisé en avant et un croisé en arrière sur les plots.

Cela donne : croisé avant, croisé arrière, croisé avant, croisé arrière, etc. Le patineur se déplace latéralement sur la ligne de plots.

Quels sont les prérequis ?

Pieds positionnés en carres externes

Avant d’apprendre le crazy, vous devez maîtriser le croisé et le croisé arrière.

Les étapes principales

  • Positionnez-vous face au premier plot, les épaules parallèle à la ligne.
  • Faites un croisé avant légèrement de biais dans la direction où vous souhaitez aller.
    • Si vous allez vers la gauche, c’est votre pied droit qui sera devant lors du croisé avant.
    • Si vous allez vers la droite, c’est votre pied gauche qui sera devant lors du croisé avant.

Les astuces pour être bien positionné

  • Avoir les pieds en carres externes facilite le mouvement. Les petits orteils (à l’extérieur) se rapprochent du sol.
  • Se pencher en avant quand on repart en avant
  • Se pencher en arrière quand on repart en arrière
  • Garder le bassin et les hanches mobiles
  • Pour être plus efficace, les bras doivent être relâchés.
  • Plus la ligne d’épaule reste au dessus de la ligne de plot et plus il est facile d’enchaîner. Votre centre de gravité reste au dessus de la ligne. Ce sont les pieds qui passent alternativement devant et derrière le centre de gravité du patineur.

Pour plus de style…

Pour fluidifier le mouvement et le rendre plus esthétique, décollez les orteils sur le croisé avant et les talons sur le croisé arrière.

Astuce matériel

apprendre le crazy en slalom freestyle

Des croix au sol pour bien se positionner entre chaque cône

Vous pouvez placez des repères visuels entre vos plots pour apprendre à bien vous positionner. Sur les visuels ci-dessous, vos mouvement de croisés doivent se terminer sur les croix afin d’être mieux placer pour attaquer le plot suivant.

Apprendre le crazy en slalom freestyle

Utilisez un montage banane

Utilisez des rollers montés en banane, c’est beaucoup plus facile pour le crazy ! Le montage banane comporte des roues plus petites aux extrémités du patin et plus grandes au centre.

Par exemple : 76, 80, 80, 76 mm.

Jouez sur l’espace entre les cônes

Vous pouvez aussi varier l’espacement entre les plots quand vous débutez. Un enfant appréciera un écart de 60 cm entre les plots. Un adulte pourra s’entraîner avec un espacement de 80 cm.

Vidéo : Lily Granjon et Pierre Célat vous expliquent le crazy

Pour aller plus loin : les variantes du crazy

  • L’une des variantes les plus connues est le « crazy spin ». Le patineur remplace le mouvement arrière/avant par un retournement.
  • Le « switch » consiste à faire le crazy dans le sens opposé à votre sens naturel.

Vous pouvez aussi consulter la chaîne Youtube de Rool pour découvrir d’autres figures en vidéo.

Auteur

Alexandre Chartier

''alfathor''

Fondateur et webmaster de rollerenligne.com depuis 2003. Alexandre est un passionné de roller en général et sous tous ses aspects : histoire, économie, sociologie, évolution technologique... Aspirine ou café recommandée si vous abordez un de ces sujets !

SOUTENIR ROLLERENLIGNE.COM

Vous aimez les contenus de REL, Mediaskates.com et Spotland.fr ?

Aidez à pérenniser l'association !

A lire également

  • Aucun article associé.
  • Publicité Ligne Droite Roller

    Publicité Ligne Droite Roller 2021

    Publicité Cadomotus

    Cadomotus : from rookie to pro

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *