Apprendre la hauteur pure ou free jump avec Florian Petitcollin

Florian Petitcollin est recordman et champion du monde de hauteur pure. Egalement appelée free jump (en anglais), cette discipline spectaculaire consiste à faire du saut en hauteur avec des rollers ou des patins à roulettes. Conseils pour débuter…

Apprendre la hauteur pure ou free jump

Apprendre la hauteur pure avec Florian Petitcollin : la vidéo

le freejump ou hauteur pure, c’est quoi ?

Avant d’apprendre la hauteur pure, il faut déjà savoir en quoi cela consiste. L’objectif est simple : il s’agit de réaliser un saut en hauteur au dessus d’une barre tenue par deux piquets !

Comment se déroulent les compétitions de hauteur pure ?

Le fonctionnement est assez similaire à celui de l’épreuve d’athlétisme : une barre de départ est fixée en fonction de la catégorie. Les concurrent(e)s passent chacun (e) leur tour. Ils peuvent débuter à cette hauteur ou faire l’impasse pour attendre une barre plus haute. Ainsi, ils économisent leur énergie.

Chaque rider/rideuse a 3 essais pour franchir la barre. Si l’essai est réussi, la barre monte. Le concours élimine progressivement tous les participant(e)s. Celui/celle qui termine le plus haut avec le moins d’essais l’emporte ! Il/elle peut alors choisir la hauteur de la barre pour tenter son record par exemple. Florian Petitcollin (AM Sports, France) et Dame Fall (Sénégal) détiennent le record du Monde avec 1,62 m. Il date de l’édition 2019 des World Roller Games, à Barcelone (Espagne).

Florian Petitcollin en hauteur pure à Rennes sur Roulettes

Bien choisir son ses rollers de hauteur pure

Tout d’abord, choisissez des rollers légers ! Des patins à roulettes qui ne pèsent pas lourd savent se faire oublier. D’autre part, le passage de la barre en « déhanché » ou en « zoulou » sera plus facile. Florian recommande également d’utiliser des patins relativement bas pour garder une certaine liberté de cheville. Toutefois, ils doivent rester suffisamment envelopper la cheville pour qu’il ne se torde pas à la réception !

L’astuce de Florian Petitcollin : utiliser 2 roues au lieu de 3 pour gagner en légèreté et être plus stable lors de l’impulsion. Il roule avec une paire de FR SL Carbon et une platine carbone 3×110 mm

Rollers de hauteur pure de Florian Petitcollin

Avantages et inconvénients des prises d’élan lentes et rapides en free jump

La prise d’élan varie selon les styles et le niveau des athlètes. Elle peut être plus ou moins lente.

Le fait d’arriver lentement devant la barre favorise la prise d’impulsion et aide à monter beaucoup plus haut. Néanmoins, cela demande également d’avoir un timing beaucoup plus précis dans le saut. En effet, la distance parcourue au dessus de la barre sera beaucoup plus réduite et le zénith de votre trajectoire sera plus bref. Par zénith, nous entendons le moment où vous êtes le plus haut dans votre saut.

Arriver plus vite sur la barre vous permet d’aller plus loin en longueur. Ainsi, vous éviterez plus facilement les fautes de barre. Cependant, la vitesse rend les appuis plus fuyants. C’est pourquoi la prise d’impulsion devient plus difficile. En effet, finaliser le saut par la pointe de pied s’avère plus complexe.

Chacun trouvera sa prise d’élan et sa vitesse idéale pour réaliser le saut avec un timing parfait !

« Trop de vitesse est inutile, l’objectif est avant tout de privilégier la hauteur. »

L’impulsion : une phase déterminante du saut en hauteur pure

  •  Fléchir les jambes
  • Armer les bras vers l’arrière
  • Et au moment du déclenchement, par un mouvement circulaire, remontez les bras du bas vers le haut pour rechercher un alignement complet du corps, de la pointe du pied au bout des doigts.

Les figures de franchissement : le déhanché et le zoulou

 

Florian conserve cette position tendue aussi longtemps que possible avant de déclencher sa figure de franchissement (déhanché ou zoulou).

Franchir la barre : la technique du déhanché

Le franchissement de la barre se réalise en passant les deux pieds sur le côté.

  • Grâce à la flexion des hanches, les genoux vont monter le plus haut possible
  • Les deux pieds sont orientés vers la droite ou la gauche selon vos sensations
  • Constatez l’alignement des pieds, des genoux et du bassin
  • Utilisez les bras pour vous équilibrer

La position idéale serait celle de la photo dessous :

Florian Petitcollin en déhanché

Franchir la barre en zoulou

Le zoulou est la technique la plus couramment utilisée par les meilleurs sauteurs. Si vous connaissez l’athlétisme, elle ressemble à la position d’un coureur de haut quand elle atteint son apogée.

Cette technique est une sorte de ciseau :

  • Une jambe tendue
  • L’autre jambe fléchie franchit également la barre

L’objectif est d’avoir un alignement complet du talon de la jambe tendue, du bassin, du genou de l’autre jambe fléchie et du roller

Florian Petitcollin en zoulou

Parmi les erreurs à corriger, les débutants ont tendance à :

  • Orienter le genou vers le bas
  • Ne pas suffisamment lever le pied de la jambe tendue.

Du coup, le sauteur dispose d’énormément de marge au dessus de la barre. Il peut potentiellement sauter 15 cm plus haut. L’écart entre la barre et le bassin donne une idée de la marge de progression.

Un zoulou mal exécuté - démonstration de Florian Petitcollin

Les conseils de Florian :

  • Travailler la montée du genou de la jambe fléchie
  • Travailler le lancement du pied de la jambe tendu pour qu’il monte de plus en plus haut
  • Attaquez la barre avec un léger angle, cela facilitera le franchissement lors du saut. Cela vous permet d’ouvrir le bassin et les épaules. En effet, si vous arrivez de face, le franchissement en zoulou demandera beaucoup de souplesse des adducteurs et des ischios jambiers !

A l’entrainement : commencez par bien vous échauffer avec des gammes athlétiques. Ne négligez pas de travaillez votre position et votre souplesse pour grapiller de précieux centimètres !

Second volet vidéo pour apprendre la hauteur pure avec Florian Petitcollin

Conseils de champion pour améliorer sa détente verticale

Pour battre son record personnel, il faut travailler afin de sauter plus haut et avec plus d’aisance. Florian Petitcollin propose une série d’exercices.

La box jump

L’objectif est plutôt simple : réussir à sauter sur une boite plus ou moins haute. Ce mouvement vous fait travailler votre pliométrie. Il vous permet de gagner en détente verticale et en explosivité. Plusieurs variantes sont faciles à mettre en place sur cet exercice :

Le seated jump

Il s’agit d’un saut en partant de la position assise. Cela permet de travailler la phase concentrique du mouvement.

Le drop jump

Laissez-vous tomber d’une boîte plus ou moins surélevée en enchaînant avec un saut vertical le plus haut possible. L’objectif va être de limiter le temps de réception au sol et de rechercher un mouvement avec une forte amplitude. Cet exercice peut être traumatisant pour le corps. Commencez-donc avec une boite de faible hauteur.

Le knee-jump

Le troisième mouvement est le knee-jump : vous partez de la position à genoux. Utilisez les bras pour alléger et vous rétablir en position fléchie. Pour le complexifier, vous pouvez tenter le mouvement sans utiliser vos bras, par exemple en mettant les mains sur les hanches ! Il peut être enchaîné avec un squat jump pour travailler l’explosivité.

Troisième et dernière vidéo pour apprendre la hauteur pure

Améliorer votre geste technique grâce aux étirements

Pour réussir un geste propre, la souplesse est indispensable. C’est pourquoi vous devrez travailler les groupes musculaires suivants :

  • Les ischios-jambiers (derrière les cuisses)
  • Les adducteurs (entre les cuisses)
  • Les fessiers

Florian conseille de faire chaque mouvement 3 fois, de 30 à 40 secondes. Attention, pour bien vous étirer, pensez à bien respirer pour mieux vous relâcher !

Bien débuter votre échauffement

  • Travailler d’abord le moment d’impulsion
  • Puis enchaînez avec une montée dynamique des genoux sur une barre à mi-hauteur

Merci à Florian Petitcollin pour tous ses conseils !

Auteur

Alexandre Chartier

''alfathor''

Fondateur et webmaster de rollerenligne.com depuis 2003. Alexandre est un passionné de roller en général et sous tous ses aspects : histoire, économie, sociologie, évolution technologique... Aspirine ou café recommandée si vous abordez un de ces sujets !

SOUTENIR ROLLERENLIGNE.COM

Vous aimez les contenus de REL, Mediaskates.com et Spotland.fr ?

Aidez à pérenniser l'association !

A lire également

Publicité Ligne Droite Roller

Publicité Ligne Droite Roller 2021

Publicité Cadomotus

Cadomotus : from rookie to pro

Une réponse pour “Apprendre la hauteur pure ou free jump avec Florian Petitcollin

  1. lonesomesoul

    Merci à Florian de partager ses compétences et de faciliter l’apprentissage du freejump !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *