La ville de Rome vient de retirer sa candidature à l'organisation des Jeux Olympiques 2024. La maire de Rome Virginia Raggi met en avant le surendettement de la capitale Italienne pour appuyer sa décision (13 milliards d'Euros). Elle s'en tient ainsi aux annonces qu'elle avait faites lors de sa campagne pour briguer la mairie.

C'est un coup dur pour Giovani Malago, président du Comité olympique italien (CONI). Le projet avait pourtant reçu le soutien du gouvernement Italien de Matteo Renzi. Il ne reste plus en lice que 3 villes : Budapest, Los Angeles et Paris. Réponse le 13 septembre 2017. 

Quel impact pour le roller ?

Les relations entre la FIRS et le CONI sont étroites, la FIRS ayant ses bureaux italiens au siège même du CONI. La Fédération Internationale de Roller Sports avait d'ailleurs annoncé il y a quelques mois que si Rome décrochait les Jeux de 2024, le roller serait inclus au programme. Un coup dur pour la FIRS !

A lire sur le même thème : Le roller enfin aux Jeux Olympiques en 2024 ?