Les patineuses roller course qui conjuguent haut niveau et maternité

La vie de mère n’empêche pas de vouloir poursuivre la course aux médailles ! La preuve par cinq avec ces patineuses Sud-Américaines qui s’engagent dans les Championnats du Monde de roller course 2021…

Solymar Vivas (Venezuela)

L’arrivée d’un enfant n’est pas synonyme de la retraite sportive

L’arrivée du premier enfant rime souvent avec l’arrêt de la carrière sportive pour les patineuses de haut niveau. Certaines athlètes font pourtant le choix de continuer et de viser la plus haute marche. Braquons donc les projecteurs sur plusieurs mamans-patineuses qui seront présentes à l’occasion des  Championnats du Monde 2021 à Ibagué (Colombie).

Elles restent assez rares à parvenir à combiner le roller de vitesse à très haut niveau et la maternité. Ces patineuses ont une histoire à raconter et donneront sans doute l’exemple aux nouvelles générations du roller. Leurs valeurs : l’amour, le sacrifice, la discipline, la ténacité, la tolérance à la douleur, l’amour de la vie se reflètent dans ces championnes.

Les cinq sont latino-américaines : une Chilienne, une Colombienne, une Argentine, une Vénézuélienne et une Mexicaine.

Maria José Moya Sepulveda (Chili)

Maria est championne du monde et spécialiste du sprint. Elle a notamment remporté le titre mondial sur 200 m à l’occasion des World Roller Games 2017 à Nankin (Chine). Auparavant, elle était déjà double championne du Monde du 200 m en 2012 et 2014, ainsi que double championne du monde du 100 m en 2015 et 2016. Elle est sans aucun doute la patineuse la plus connue au Chili.

Maria José Moya Sepulveda (Chili)
Maria José Moya Sepulveda (Chili)

Fabriana Arias Perez (Colombie)

Fabriana est une spécialiste des courses de fond. Elle possède une très bonne technique de patinage. De plus, elle dispose d’un palmarès impressionnant avec pas moins de 15 titres de Championne du Monde et 10 sélections nationales en équipe de Colombie.

Fabriana Arias Perez (Colombie)
Fabriana Arias Perez (Colombie)

Rocio Berbel Alt (Argentine)

Rocio Berbel a découvert le roller par hasard à l’âge de 6 ans. Elle était très agité et aimer bouger. Un jour, elle regarde une compétition Panaméricaine de roller à la télévision avec sa mère et a le coup de foudre pour le roller. Son conjoint est également un champion de roller : Juan Cruz Araldi. Rocio Berbel apprécie particulièrement le 1000 m. Elle vient parfois en Europe. Elle a notamment remporté le marathon P2P en 2017. Elle est dans les rangs de la sélection Argentine.

Rocio Berbel (Argentine)
Rocio Berbel (Argentine)

Solymar Vivas (Venezuela)

Nous avions interviewé Solymar en 2013. Elle est spécialiste du 200 m, du 300 m et du 500 m. Elle a d’ailleurs décroché une médaille d’or lors du précédent Championnat du Monde de roller course en Colombie. C’était à Guarne en 2010 !

Valentina Letelier Cartagena (Mexique)

Spécialiste du fond, la patineuse Mexicaine a remporté le classement général de la World Inline Cup en 2021. Elle s’y est imposée devant la Française Marine Lefeuvre et la Néerlandaise Beau Wagemaker.

Valentina Letelier Cartagena (Mexique)
Valentina Letelier Cartagena (Mexique)

Félicitations à ces cinq patineuses de mener de front leur carrière sportive et leur maternité !

Inspiré d’une publication de Miguel Rueda – RuedaPatin – photos : droits réservés

Auteur

Alexandre Chartier

''alfathor''

Fondateur et webmaster de rollerenligne.com depuis 2003. Alexandre est un passionné de roller en général et sous tous ses aspects : histoire, économie, sociologie, évolution technologique... Aspirine ou café recommandée si vous abordez un de ces sujets !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *