Histoire du roller basket ou basket en patins à roulettes

Alors que le roller football ou roller soccer a connu un développement régulier dans l’époque contemporaine, le roller basket n’a pas rencontré le même succès. En effet, après un bref retour dans les années 1990, il fut supplanté par le Roll-Ball. Histoire…

Ballon de basket

Les origines du roller basket : plus lointaines qu’on pourrait l’imaginer

L’hybridation des pratiques du roller et du patin à roulettes ne date pas d’hier. Le football en patins à roulettes était déjà pratiqué aux alentours de 1882. Mais qu’en est-il du basket-ball en roller ou en patin à roulettes ? Si le basket-ball date de décembre 1891 avec le Canadien James W. Naismith, les premières traces de basket en patin à roulettes que nous avons trouvées semblent remonter à la fin de la première décennie du 20e siècle…

1906 : un premier article de presse du New-York Times traite de basket-ball en patins à roulettes

Hé oui ! Il a sans doute fallu attendre le début du 20e siècle pour que les deux pratiques se rencontrent « officiellement ». Du moins, les traces écrites les plus anciennes de la rencontre entre le patinage à roulettes et le basket remontent à 1906. En effet, le New York Times du 1er juillet 1906, publiait ce commentaire à l’occasion d’un renouveau de la mode du patinage à roulettes :

« The recent revival of roller skating has resulted in the introduction of many novel and interesting athletic sports on skates. Among them being pushball, broomball, gymkhana and medley races. and basket ball. »

L’article indique que plus d’une cinquantaine de clubs avait fait une demander pour évoluer au grand rink de Madison Square Garden. La pratique du roller basket se structurait alors rapidement avec l’ambition de créer une ligue professionnel possédant des divisions dédiées aux seniors et aux juniors, ainsi qu’un véritable championnat.

« A roller skating basket ball league, which will be divided into senior and junior divisions and a schedule of games arranged for the championships. »

New-York Times, 1er juillet 1906

Un optimisme forcené du capitaine Cook

« Le capitaine Cook de l’équipe Silent Five prédit un grand avenir pour le jeu, et dit que les membres de son équipe préfèrent jouer sur des patins à roulettes que de façon conventionnelle. »

La pratique perdura quelques années avant de tomber dans l’oubli. La presse prédisait pourtant à cette discipline un avenir radieux et prometteur. Depuis cette période, le basket en patin à roulettes ne semble pas avoir véritablement percé aux Etats-Unis.

En France, le journal l’Intransigeant du 21 avril 1924 fait référence à :

 » Ceux qui, il y a quelque 15 ans, pratiquaient le basket-ball sur patins à roulettes… »

… Ce qui veut dire que le patinage à roulettes se combinait déjà au basket-ball en 1909-1910.

1913 : le basket-ball en patin à roulettes, un sport déjà installé ?

Le 12 avril 1913, le journal « Le Radical » indique que le 20 avril 1913, la fête de l’association des instituteurs pour l’éducation et le patronage de la jeunesse et unions des œuvres postscolaires donne sa 20e fête de bienfaisance. AU programme de celle-ci :

« mouvements d’ensemble en musique, mouvement de gymnastique, musique d’ensemble, chœurs, danses, match de basket-ball sur patins à roulettes, etc. »

1929 : citation du basket-ball en patins à roulettes

Le journal « l’Athlète moderne » du 2 janvier 1929 fait une courte référence à A. H. Stoquer du C.A.S.G. auquel il souhaite : « D’innover le basket-ball sur patins à roulettes. »

1935 : l’intérêt pour le basket en patin à roulettes relevé par la FFBB

Le 10 octobre 1935, « Basket-ball, organe officiel de la Fédération française de basket-ball », indiquait dans ses colonnes de demandes particulières de leurs correspondants. Ces derniers demandaient à la fédération :

 » …de lui fournir les règles du basket-ball sur patins à roulettes, tandis que d’autre part, le club des Jouteurs de l’Oise nous priait de lui communiquer les règles du basket-ball nautique »

1967 : les jeunes du lycée Carnot en représentation

Le journal « La Défense : organe de la Section française du Secours rouge international », raconte la génèse d’une équipe au hasard de mai 1956, au lycée Carnot. Les jeunes acquirent une relative popularité et firent le tour des foires et auters kermesses pour montrer leur pratique. Ils s’appelèrent les « Carnot Roller-Skaters ».

 » Il y a onze années, un après-midi de mai 1956, au lycée Carnot, un groupe d’élèves de 5ème, en attendant l’étude du soir, organisait une partie de basket-ball qui s’animait aussitôt… Un élève circulant sur patins à roulettes, à proximité des joueurs, interceptait par hasard la balle bondissante et l’expédiait d’une façon magistrale dans le panier.

Devant cette façon nouvelle et originale de marquer les buts, les joueurs se posèrent une question : pourquoi ne pas essayer de former une équipe avec des basketteurs qui seraient chaussés de patins à roulettes ?

Quelques jours plus tard, l’idée se réalisait et l’entraînement de la nouvelle équipe fut confié à un ancien du lycée Carnot, Joël WEISS. L’équipe devint rapidement célèbre à l’intérieur de l’école. Lorsque la fête de fin d’études arriva, l’équipe remplaça au pied levé un numéro annulé au dernier moment.

Ce fut le succès. »

Ecole de Carnot et ses jeunes joueurs de roller basket en 1956
Ecole de Carnot et ses jeunes joueurs de roller basket en 1956

La pratique « moderne » du basket-ball en roller

Roller basketball aux USA
Roller basket-ball aux USA dans les années 2000

Quiconque regarde un match de Roller Basket-ball est surpris par la vitesse et la dextérité des joueurs. Les roues glissent silencieusement sur le bitume, le son grinçant des freinages des joueurs avertissent des changements de direction, ou de la préparation d’un tir.

Tom Lagarde aurait remis le « Roller Basket-ball » au goût du jour dans les années 1990, au moment de la grande mode du patinage à roulettes et au retour du roller en ligne. Tom LaGarde est fondateur de la National In-line Basketball League. Ancien joueur professionnel de NBA et médaillé olympique, il entreprit de structurer la pratique du roller basket.

 » À New York, les genoux criblés de blessures de LaGarde ne lui permettaient pas de courir. Au lieu de cela, il fit du roller – beaucoup. Et il patinait souvent lors de matchs de basket-ball. Un moment eurêka : Basket en rollers – roller basket – pourquoi pas ? « 

Lagarde chercha des partenaires. Il se rapprocha alors d’Altitude Lou, un patineur acrobatique chevronné, qui a grandi en faisant du basket-ball dans le Lower East Side avec l’ex-joueur de NBA Jayson Williams. Pour s’amuser, Altitude sautait par-dessus les taxis. Il devint le sparring partner de LaGarde. À Tompkins Square Park dans l’East Village, Altitude et LaGarde se livrèrent des batailles féroces sur tout le terrain. De plus en plus de patineurs rejoignirent LaGarde et Altitude. Ils formaient un mélange éclectique de classes sociales et de professions.

« Comme le sport ne fait que débuter », note Tom, « vous pouvez devenir rapidement un des meilleurs au monde. Peu de personnes peuvent se vanter de cela, quelque soit le sujet concerné ».

Tom LaGarde

Les premières compétitions récentes de roller basket

100 personnes participèrent à un championnat qui avait été mis en place aux Etats-Unis. Le troisième « Championnat du Monde » (féminin et masculin) se serait déroulé au « New York’s Union Square Park ».

Durant l’été 1995, Lagarde a emmené son équipe de joueurs pour une tournée dans 15 villes à travers le pays, afin d’effectuer des exhibitions d’une demi-heure.

Une courte médiatisation de la pratique du roller basket-ball…

Ce qui avait débuté comme un divertissement de week-end pour LaGarde, a pris davantage d’ampleur. Le roller basket-ball s’offrit même MTV Sports et ESPN-2.

Tom LaGarde
Tom LaGarde

Entre 1993 et 1995, l’équipe de Lagarde a participé au NBA All Star Game. Cela a beaucoup aidé à développer un intérêt pour ce sport. Toutefois, depuis une vingtaine d’années, il n’est pas parvenu à se développer à l’internationale, progressivement supplanté par le Roll Ball. Le Roll-Ball connaît un succès croissant dans les pays d’Asie, d’Afrique, et du Moyen-Orient. Le Portugal eu son propre Championnat en 1999.

Le 30 juin 2000, CBS News consacre au roller-basket un article intitulé « New Roller Sport hits the court« .

Le phénomène restait toutefois très localisé dans la grosse pomme. Le basket-ball en roller dura environ cinq ans à New York. Malheureusement, la pratique s’étiola après le 11 septembre. A ce moment, LaGarde et Spinner, l’un des joueurs les plus assidus, quittèrent la ville.

… Et un retour à la confidentialité du roller basket-ball

Nous trouvons peu de traces du roller basket dans les années 2000. En novembre et décembre 2003, se serait tenu le « Brazil Roller Basketball Grand Prix », une tournée pour faire la promotion de la pratique au Brésil, dans les villes de Brasilia, Sao Paulo, et Rio de Janeiro.

Les seconds Championnats du Monde ont eu lieu aux Pays-Bas du 14 au 16 août 2004, à l’occasion du Amsterdam Skate Festival. Du 26 au 28 décembre 2003 et en décembre 2004, des compétitions nationales se déroulent à Lahore (Pakistan).

Un embryon de fédération a vu le jour en Allemagne. équipe s’est créée dans le Baden-Württemberg (Allemagne) avec le club Turnerbund 1848 Sigmaringen e.V. Un autre club assez actif s’est monté à Cologne (Allemagne).

La Dutch Roller Inline Basketball League (DRIBBL) a été active jusqu’en mars 2010 sur Internet. On trouve des traces d’événements à Amsterdam (Pays-Bas) jusqu’en 2017.

Liens utiles / références

Making History: The Rise and Roll of Roller Basketball

When Basketball Was On Wheels

Auteur

Alexandre Chartier

''alfathor''

Fondateur et webmaster de rollerenligne.com depuis 2003. Alexandre est un passionné de roller en général et sous tous ses aspects : histoire, économie, sociologie, évolution technologique... Aspirine ou café recommandée si vous abordez un de ces sujets !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *