Voici le premier article d'une série initiée par le patineur Néo-Zélandais Scott Arlidge. L'ancien champion du monde travaille aujourd'hui chez Powerslide et nous livre ses pronostics sur les sprints seniors dames...


Pronostics

Le coeur même des championnats du monde de vitesse se compose du 300 m, du 500 et du tour sur route. Nous nous intéresserons également au 100 m et au 1000 m mais dans un second temps parce qu'ils ont quelques spécificités. D'autre part, étant donné que certains pays ont plusieurs patineurs en lice dans différentes courses, nous n'utiliserons parfois que le nom du pays dans les pronostics.

La colombie omniprésente

500m seniors damesQuand il s'agit de sprint, difficile de ne pas parler de la domination Colombienne. Les sud-américains ont dominé les podiums des sprints l'essentiel des 10 dernières années lors des championnats du monde de roller course. On retrouve quelques grands noms comme Yersi Puello chez les dames, Andres Munoz et Pedro Causil chez les hommes, et la raison principale de leur domination est que même derrière ces stars, il y a des patineurs qui ont déjà remporté des titers mondiaux comme Andres Jimenez et Juan Camillo. La force de la Colombie réside dans son incroyable réservoir de patineurs de classe mondiale. La compétition pour rentrer en équipe nationale est tellement féroce que vous pouvez être sûr que si vous intégrez l'équipe de Colombie, vous serez également très proche du niveau pour réaliser un podium aux championnats du monde.

Une fois que l'on a dit tout cela, il faut se rappeler qu'une patineuse coréenne, Shin Soyeong a remporté le 300 m seniors dames l'an dernier... donc tout est possible ! D'autant plus avec des écarts de temps de moins d'un dixième de seconde, c'est souvent à celle qui saura le mieux résister à la pression.

Maintenant, place aux pronostics !

300 m contre la montre

  1. Colombie
  2. Corée du Sud
  3. Maria Jose Moya (Chili) - (wild card: une autre Colombienne)

500 m sprint

  1. Colombie
  2. Colombie
  3. Erin Jackson (USA) (wild card: Corée du Sud)

Tour sur route

  1. Colombie
  2. Colombie
  3. Erika Zanetti (Italie) (wild card: Victoria Rodriguez)

100m senior dames

Ce ne sont que des pronostics ! De nombreux outsiders pourraient venir disputer les podiums : Ingrid Factos (ECU), Ho-Chen Yang (TPE), Laethisia Schimek (GER), Guilia Bongiorno (ITA) et même quelques patineuses spécialistes du fond comme Sandrine Tas (BEL) et Francesca Lollobrigida (ITA) qui pourraient décider de s'aligner sur quelques sprints.

100 m

Place aux 100m : il s'agit d'un événement à part entière. C'est un format de course très différent de faire un 100 m sur piste et un 100 m sur route dans une ligne droite avec un coup de pistolet en guise de départ. Le temps de réaction est critique. En regardant les résultats dames  des 100 m de l'an dernier, les 3 médaillés ont gagné leur seule médaille sur ce format de course particulier, et il n'y avait aucune Colombienne en finale. Cependant, ils font désormais davantage de 100m que n'importe qui d'autre désormais, du coup, cela ne devrait plus se produire en 2016.

Voici donc mes pronostics :

  1. Maria Jose Moya (Chili)
  2. Colombia
  3. Erin Jackson (USA) (wild card: Laethisia Schimek, GER)

1000 m sprint

1000 mLe 1000 m est un format de course unique car c'est le seul moment où les sprinteurs et les fondeurs peuvent se retrouver face à face sur un terrain de jeu commun. Pendant les manches qualificatives, les sprinteurs ont l'espoir de gagner et les patineurs longue distance essaient de faire mal aux sprinteurs tout en essayant de réaliser un bon temps de qualification. Il y a toujours un peu de chance dans le 1000 m en raison de la façon dont le tirage peut fonctionner. Mais le plus souvent, les bons patineurs finissent par trouver un chemin vers la finale. La finale est une course bien différente des manches de qualification, car il n'y a pas besoin de réaliser un temps canon pour l'emporter. Le placement est important et un coéquipier peut être d'une grande aide. 

Une course dure à pronostics mais je me jette à l'eau :

  1. Sandrine Tas (Belgique)
  2. Guo Dan (Chine)
  3. Francesca Lollobrigida (Italie) (wild card: Colombie).

Là encore, la liste des prétendants est longue : le duo Allemand Mareike Thum / Laethisia Schimek a terminé 3ème et 4ème l'année dernière, Erin Jackson a été disqualifiée en 2014 dans la controverse, et tout est possible avec la Chine Taipei ou la Corée du Sud. Comme je l'ai dit, tout peut arriver et si vous ne le croyez pas, jetez un oeil sur la vidéo ci-dessous du mondial 2011 à Anyang (Corée du Sud).

Liens utiles

Voir notre page consacrée au mondial roller course 2015