La première journée de cet Euro 2016 de Oliveira de Azeméis jouée au Pavillon du "Dr. Salvador Machado" s'est terminée sans grande surprise du côté du Portugal, de l'Espagne et de L'Italie, mais avec un belle victoire de la France, pourtant secouée par un accident après 10 minutes seulement, dans son duel, toujours épique, avec l'Allemagne.


Bilan de la première journée

À relever également une très belle cérémonie d'ouverture avant le dernier match qui opposait le Portugal à la Suisse.

La situation avant le 2ème jour :

Groupe A

Allemagne - France: 2-3
Angleterre - Italie: 1-8

  1. Italie - 3 pts
  2. France - 3 pts
  3. Allemagne - 0 pt
  4. Angleterre - 0 pt

Groupe B

Autriche - Espagne: 0-12
Portugal - Suisse: 8-0

  1. Espagne - 3 pts
  2. Portugal - 3 pts
  3. Suisse - 0 pt
  4. Autriche - 0 pt

Meilleurs buteurs

  • 3 buts: Federico Ambrosio Italie; Jordi Bargallo Espagne
  • 2 buts: Carlo Di Benedetto France; Alessandro Verona Italie;  Lucas Karschau Allemagne; Pau Bargallo Espagne; "Ton" Baliu Espagne; Roma Bancells Espagne, Ricardo Barreiros Portugal; "Rafa" Costa Portugal; Gonçalo Alves Portugal

Allemagne - France: 2-3 (0-2)

Lire l'article : victoire essentielle de la France contre l'Allemagne, assombrie par la blessure de Roberto Di Benedetto

Galerie photo du match France - Allemagne

Match France - Allemagne

Angleterre - Italie : 1-8 (0-3)

2' 0-1   Ambrosio
12' 0-2 Ambrosio sur CFD
17' 0-3 Compagno sur CFD ou penalty

21' 1-3 Mount sur CFD
23' 1-4 Verona sur penalty
27' 1-5 Verona
27' 1-6 Cocco
38' 1-7 Malagoli
39' 1-8 Ambrosio

L'Angleterre a plutôt bien résisté un peu plus d'une mi-temps puisque, après 22 minutes, il n'y avait que 0-3 pour l'Italie qui n'avait pas su exploiter 2 bleus anglais plus la 10ème faute d'équipe.
C'est à partir de la 23ème minute que les choses se sont sérieusement gâtées pour les Anglais qui ont encaissé 3 buts entre les 23 et 27èmes minute, avant que Mount qui joue en Espagne, ne sauve l'honneur sur coup franc direct, 1-6, mais les 2 dernières minutes ont encore vu les défenseurs du titre marquer 2 buts, score final 1-8.

Angleterre

Revill, Allander - Mount, Smith, Johnson, Greewood, Jones, Neville, Stewart, Barker
Entraîneur: José Carlos Amaral

Italie

Barozzi, Gnata - Amato, Compagno, Ambrosio, Malagoli, Cocco, Illuzzi, Verona, Pagnini
Entraîneur: Massimo Mariotti

Arbitres: MM. Ullrich (Allm) et Eggimann (Sui)

Autriche - Espagne: 0-12 (0-4)

10' 0-1 Jordi Bargallo sur penalty
10' 0-2 Pau Bargallo
12' 0-3 Baliu
14' 0-4 Jordi Bargallo

27' 0-5 Rodriguez
27' 0-6 Selva
29' 0-7 Baliu
35' 0-8 Bancells
36' 0-9 Jordi Bargallo
38' 0-10 Bancells
39' 0-11 Pau Bargallo
39' 0-12 Burgaya

L'Autriche a parfaitement résisté sur le plan comptable pendant 10 minutes, soit le 1/4 du temps. Elle s'est ensuite inclinée une première fois, 0-4 entre les 10 et 14èmes minutes, une 2ème fois entre les 27 et 29 èmes minutes et de "s'écrouler" les 5 dernières minutes en encaissant presque la moitié des 12 buts. Les frères Bargallo, Jordi avec 3 buts et Pau, 2 buts, se sont illustrés, mais 7 des 8 joueurs de piste ont inscrit au moins 1 but

Autriche

Schüssling, Mohr - Magister, Zehrer, Stockinger, Huber, Theurer, Pafant, Winder, Wolf
Entraîneur: Joao Meireles

Espagne

Grau, Puigbi - Burgaya, Bacells, Baliu, Selva, Mitjans, Rodriguez, Pau Bargallo, Jordi Bargallo
Entraîneur: Joaquin Pauls

Arbitres: MM. Rainha et Torres (Por)

Portugal - Suisse : 8-0 (5-0)

3' 1-0 Barreiros sur penalty
5' 2-0 Barreiros
13' 3-0 Alves sur penalty
14' 4-0 Rafael
18' 5-0 Costa

21' 6-0 Rodrigues
36' 7-0 Alves
38' 8-0 Costa

Un début de match difficile pour la Suisse puisque, après 3 minutes, Ricardo Barreiros marquait un penalty rejoué qui avait obligé le gardien Jean-Pierre Vizio à céder sa place à Roman Langenegger. Barreiros marquait ensuite sur tir à grande distance 2 minutes plus tard avant un nouveau penalty à la 13ème minute.
Plus tard 5 buts portugais ont encore été marqués, mais le score est longtemps resté à 6-0 avant les 2 derniers buts du favori de la compétition. Toutefois la Suisse de l'entraîneur-joueur Pascal Kissling, la plus jeune équipe présente, et qui enregistrait le retour du chevronné Federico Garcia Mendes, a fait preuve d'une belle combativité relevée par le Portugal lui-même

Portugal

Girao, Filipe Magalhaes - Henrique Magalhaes, Costa, Rafael, Ventura, Alves, Barreiros, Nunes, Rodrigues (C)
Entraîneur: Luis Senica

Suisse

Vizio, Langenegger - Wyss, Gian Rettenmund, Gaël Jimenez, Raphaël Rettenmund, Boll, Kissling, Garcia Mendez (C), Wirth
Entraîneur: Pascal Kissling

Arbitres: MM. Jacquart (fra) et Dereck Bell (Angl) 

Galerie photo du match Portugal - Suisse

Match Portugal Suisse

Liens utiles

Voir les photos de la cérémonie d'ouverture

Voir notre page de l'Euro Rink Hockey Hommes 2016

Photos : organisation