Tourner : les virages en roller

Vous êtes maintenant spécialiste du patinage en ligne droite en roller, quel bonheur que de débouler sur les pistes cyclables ! Soudain, voici la gentille vieille dame et son toutou accroché au bout d’une laisse interminable. Une alternative vous échoit : freiner… ou tourner !

apprendre virage small

Apprendre à tourner en roller

Les principes du virage en roller

Le patin, c’est un peu comme le vélo, on tourne en inclinant l’engin. En l’occurrence, l’engin est composé du corps prolongé par les patins.

C’est en fait l’inclinaison latérale du corps qui déterminera le sens du virage :

  • si vous vous penchez sur la droite, vous amorcerez un virage dans la même direction,
  • si vous vous penchez sur la gauche, vous amorcerez un virage vers la gauche,

L’ensemble du corps doit donner le mouvement aux patins :

  • les jambes sont toujours fléchies et légèrement écartées ou décalées en virage,
  • le poids du corps va reposer sur la jambe à l’intérieure du virage,
  • la jambe à l’intérieur du virage se fléchit pour accentuer la courbe,
  • la jambe extérieure pousse pour aider au virage,
  • les épaules aident à déclencher le virage : Elles s’inclinent vers le côté où l’on veut tourner. Attention, il ne doit pas y avoir de torsion latérale du buste.

Durant le virage

Le rôle des bras n’est pas à négliger. Ils servent de balancier. Le bras à l’intérieur du virage peut essayer d’aller chercher un peu le sol pour obliger à être bas et à se pencher.
Attention de ne pas trop accentuer ce geste sous peine de devoir se mettre à croiser. Le bassin va suivre le buste et s’incliner vers l’intérieur du virage. Il entraîne ainsi les patins.
En cas de grande vitesse, conservez les deux appuis au sol. Sinon, vous pouvez essayer de croiser en virage

Principes de base

  • Se mettre en position de base (jambes fléchies, mains sur les cuisses ou les genoux…)
  • Le poids du corps est sur la jambe intérieure au virage
  • Les pieds se décalent légèrement
  • Plus le centre de gravité est bas et plus on est stable, il faut donc bien se baisser pour mieux prendre un virage lorsque l’on va vite

Vidéo

Liens utiles

Merci à Christophe
Photo : Alfathor 

Auteur

Vernon SULLIVAN

''SULLIVAN''

Passionné de roulettes devant l'éternel, le jour j'écume le bitume. Si je me crashe, si je tombe, ma peau s'arrache mais pas mon coeur de roller !

SOUTENIR ROLLERENLIGNE.COM

Vous aimez les contenus de REL, Mediaskates.com et Spotland.fr ?

Aidez à pérenniser l'association !

A lire également

  • Aucun article associé.
  • Publicité Ligne Droite Roller

    Publicité Ligne Droite Roller 2021

    Publicité Cadomotus

    Cadomotus : from rookie to pro

    6 réponses pour “Tourner : les virages en roller

    1. laura craft

      Je viens de comprendre pourquoi 14.000 lecteurs ont lu votre article "comment chuter", et 8.000 seulement "comment se relever": vous avez de l

    2. Freluquet

      Je perds souvent l’équilibre en me penchant d’un cote ou d’un autre . Dans certaines situations je vire facilement a gauche et je tombe lorsque j me penche vers la droite , et juste après , quand je réessaye , c’est l’inverse qui se produit !
      Est-ce normal ? Un conseil ?

    3. DANGA007

      je crois que c’est en moto qu’on tourne en se penchant. a priori, pour le vélo, on tourne le guidon

    4. arduin

      en moto on ne penche pas. On pousse le guidon du coté où on veut tourner et ca fait pencher la moto, ce que l’on appel le contre braquage. principe du giroscope. Pour le vélo la vitesse est insuffisante pour que cela fonctionne bien. Par contre virage en roller je trouve que c’est trés proche du ski. Par contre la prise d’angle me semble particuliérement délicate. et donc par extension j’ai du mal à comprendre pourquoi le freinage en T est plus dur que le virage serré.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *