Championnat de France N1 Elite de rink hockey : quelle journée que cette 10ème de nom ! Au programme, un duel fraternel dans un environnement familial qui ne pourrait pas être plus rink, Lyon - La Vendéenne. Un nouvel entraîneur de renom qui joue son premier match à domicile face à un vice-leader endolori, Noisy- Coutras, une autre grande équipe endolorie aussi qui reçoit le leader aux dents de plus en plus solides, St-Omer face à St-Brieuc. Et 3 autres rencontres qui peuvent réserver, elles aussi des belles surprises

CS Noisy-le-Grand - US Coutras

Une superbe affiche, émotionnelle en plus. En effet, même s'il s'agit d'une rencontre qui oppose le second, Coutras qui a 19 pts à Noisy 7ème avec 10 pts, rien n'est joué. D'abord le match a lieu à Noisy. Ensuite les Oranges et Noirs auront à coeur de prouver à leur nouvel entraîneur José Querido dont c'est la premier match que sa sélection initiale est judicieuse. Enfin, le club de la famille Ducourtioux, Coutras, vient de subir une défaite douloureuse dans un contexte adverse après-match inimaginable et qui n'avait strictement plus rien de sportif, hélas.

SCRA St-Omer - RAC St-Brieuc

Une autre grande affiche avec, aussi, une équipe de St-Omer qui a été défaite douloureusement sur tirs aux penalties et un St-Brieuc leader qui ne doute plus de rien et qui paraît tout à fait capable de continuer à jouer les premiers rôles jusqu'à la fin de la saison. Ses arguments sont nombreux avec, notamment, ses 2 Internationaux, son duo de langue espagnole déjà diabolique, son buteur Valentin Hervé. Chez eux, le capitaine Florent David et ses co-équipiers voudront démontrer à leur public qu'il ne s'agissait que d'un vilain accident puisque St-Omer menait encore à moins d'une minute de la fin du match.

RHC Lyon - La Vendéenne

Plus encore de l'émotion avec cette rencontre entre Lyon et La Vendéenne et un duel fratricide entre le gardien lyonnais et médaille de bronze mondial U20 à Vilanova, Lilian Debrouver et son frère aîné Erwan qui joue à la Vendéenne depuis cette saison et fait partie de cette jeune équipe en plein devenir qui, cette saison transitoire peut encore viser le pied du podium. Peut-être que, pour Michel Debrouver, l'idéal serait que les 2 équipes fassent match nul, même s'il y a perte d'un point, mais qu'importe.

SA Mérignac - Nantes ARH

Mérignac devra absolument s'imposer s'il veut ne pas être distancé et confirmer qu'il n'est pas, déjà, "impossible" de décrocher le titre comme le croyaient certains pessimistes. A priori et déjà contre Bassano, le buteur de la famille Lesca, Sylvain, devrait être absent. Pour Nantes et son jeune U20 médaillé mondial de bronze aussi, Baptiste Peaud, il faudrait au minimum obtenir le match nul, idéalement gagner pour prendre ses distances avec le 11ème rang, signe de relégation avant un prochain déplacement mi-février à Lyon qui pourrait être déterminant pour les deux équipes.

AL Plonéour-Lanvern - HC Quévert

Plonéour-Lanvern reçoit le champion de France Quévert qui vient de récolter ses premiers points en Euroligue. Marlos Pinto ne sera certainement pas encore de retour avec les Diables Rouges. C'est dire les difficultés face auxquelles l'équipe du président Jean-François Le Goff va se heurter. Il est vrai que, dans le "fond de la Bretagne"... vu du bout du lac Léman, toutes les équipes sont en difficulté là-bas. Sur sa belle lancée européenne, les 4 buteurs quévertois qui ont sévi, dont Corentin Le Podolec avec un doublé, vont-ils en faire de même ?

SPRS Ploufragan - HR Aix-les-Bains

Un long déplacement difficile pour Aix-les-Bains face à une équipe qui n'a pas atteint ses objectifs fin 2015, mais qui semble très bien partie début 2016 avec un Rui Cova qui vient d'inscrire en un seul match, autant de buts qu'en début de saison et le tout en l'absence de David Abreu. Il n'a très souvent pas fallu "grand chose" pour que les Aixois ne quittent pas la piste bredouille, c'est ce que le président Romain Padey et l'entraîneur Bruno Fananas doivent se dire et se répéter et qui va bien se concrétiser un jour.