Après une année d'absence, l'étape Vannetaise a rouvert la saison de la Coupe de France des Marathons Roller 2016. Le pittoresque circuit du port a vu les victoires d'Ewen Fernandez (EOSkates) chez les hommes et Margaux Vigié (Cadomotus) chez les dames. Impressions de participants...


Sensations des participants

Margaux Vigié en tête

Le récit de course de Margaux Vigié (Cadotmous), vainqueure chez les dames

"J'ai lancé la course sur un bon rythme  qu'à relayé Juliette Pouydebat sur le premier tour.
Il y avaient des colombiennes aussi je crois. Elles ne voulaient pas prendre de relais même en descent... Ca a énervé tout le monde. On a toutes mis le nez devant, même les sprinteuses comme Maelann Le Roux ou Mélanie Lizé mais encore Joséphine Alliaud qui n'est pas souvent là sur des marathons. Après tu m'étonnes qu'on se fasse chambrer par les garçons à l'arrivée !
La première attaque a eu lieu assez tôt dans la course, au 2ème ou 3ème tour par Juliette. Puis j'y suis allée de ma petite idée aussi en alternant avec Juliette (rires) !
A un moment j'ai fait quasiment un tour devant mais il y avait beaucoup de vent et la ligne droite pour sortir du port est vraiment très longue seule !
Pour le sprint, j'ai attaqué avant le gros rond point à la fin de la montée. J'ai tout mis dans la montée car c'était là où il fallait faire le trou, puis foncer à la ligne pleine balle dans la descente  (rires) !
Je suis trop fan de ce circuit, à la fois dur et amusant, complet quoi ! 

Prochain échéance pour moi : Gross-Gerau avec l'équipe Internationale Cadomotus (et les belles combi bleues ! ), les Soeur Lollobrigida, Lisa et Sharon les hollandaises, trop des têtes d'affiches j'ai la pressioooooon ! "

Juliette Pouydebat (Pibrac Roller Sports) - 2ème du marathon dames

" Après une période universitaire plus dense que d'ordinaire je me suis sentie un peu plus fatiguée que d'habitude. Le parcours est très intéressant avec cette grande montée ça donne des opportunités.
En revanche le vent nous a usées petit à petit surtout qu'il n'a pas fallu compter sur les colombiennes pour prendre un relais. Nous avons fait quasiment le marathon à 2 avec Margaux Vigié en essayant l'une comme l'autre de durcir un peu le rythme sans forcément de succès. L'emballage final s'est fait plus tôt que je le pensais et j'ai pris beaucoup de retard sur le démarrage. Malgré une belle remontée sur la fin du circuit j'ai malheureusement terminé seconde à pas grand chose.
Je reviendrai l'an prochain pour retenter ma chance. Merci au Grol et à Vannes pour son accueil et la bonne organisation de ce marathon. "

Les sensations d'Elton de Souza (X-Tech) - 4ème du marathon hommes

Guillaume de Mallevoue et Elton de Souza" J'ai été malade une semaine après les Trois Pistes. Du coup, je n'ai pu mettre que 3 fois les 125mm avant le marathon donc niveau sensation : 0 ! Et les 3 moi devant étaient vraiment costauds et bien préparés ! Clément Chaduc a beaucoup roulé devant et a même essayé de s'échapper du groupe de poursuivants avec Julien Levrard, Bastien Lhomme, Jimmy et moi. Mais finalement, l'arrivée au sprint m'a bien aidée à finir 4ème. Là, je me sens mieux. Mon objectif c'est de gagner le général de L'internationnal de Geisingen pour la 3ème année consécutive. Après, je cours à Gross-Gerau et ensuite je ne fais pas Heerde car j'ai une course en Chine ! "

La course de Nolan Beddiaf (EOSkates) - 3ème du marathon hommes

" On était 3 du Team EO, : Guillaume de Mallevoue, Ewen Fernandez et moi. Parmi nos adversaires : Elton de Souza, Quentin Giraudeau, Clément Chaduc et Julien Levrard de retour !
Dans la première montée, Ewen allume la mèche. Je prend la roue mais en voyant Elton revenir je me laisse décrocher pour pas l'emmener avec nous ! Dans le tour suivant, toujours dans la montée, Guillaume contre 3 jeunes intercalés (Flavien Foucher, Jimmy Jouette et Bastien Lhomme). Personne n'y va. On ne le reverra plus !
On est encore 15 à pouvoir jouer la 3eme place et il reste encore 9 !
Personne ne veut prendre de relais et rouler même pour entretenir un rythme de course. Pas le choix, il faut attaquer, alors j'essaye de bouger le peloton dans la montée à plusieurs reprises, ce qui réduit le groupe mais je ne réussis toujours pas à faire la différence ! Il reste ne plus que Clément, Julien, Bastien, Jimmy, Elton et moi (Quentin s'arrête à cause de ses jambiers).
J'en remet une couche dans la montée mais plus tôt pour vraiment faire la différence quand on repasse sur le plat avant la descente. Je m'en vais à mon tour pour finir en solitaire pour compléter le podium, malgré le vent et le groupe de chasse derrière ! "

Virage périlleux !

Le ressenti de Guillaume de Mallevoue (EOSkates) - 2ème du marathon hommes

J'ai fait une bonne course. Je n'ai pas eu de très bonnes sensations avec des chaussures qui commencent à se faire vieilles mais ça été. On savait qu'on avait une bonne équipe et on espérait pouvoir en mettre deux sur trois sur le podium.
Ewen a mis la premiere banderille, j'ai ensuite attendu qu'il prenne assez d'avance pour mettre la mienne. Nolan a fait la même chose quelques tours après, donc ça a été un scénario parfait.
Ewen et moi allons animer un stage ce week-end à Londres. Ensuite on part avec Ewen, Patxi Peula Cabello et Nolan Beddiaf à Gross-Gerau puis Heerde avec les deux Coupes d'Europe et les KPN aux Pays-Bas. 

Ewen Fernandez s'impose à Vannes

Liens utiles

Voir notre page consacrée à l'événement

Voir les résultats

Voir la galerie photo sur mediaskates.com

Photos : Christophe Pierredon
et Alderik Galizam