L'Angleterre ne va pas participer au Championnat du monde de rink hockey dames 2016 d'Iquique (Chili). Contre toute attente, son absence a été notifiée par e-mail le 30 avril à de nombreuses personnalités du rink-hockey.

"J'ai commencé l'entraînement afin d'évaluer l'équipe sous les aspects physiques et tactiques et ma conclusion est que nous n'avons pas le temps de bâtir une équipe atteignant le niveau requis pour une Coupe du Monde "
Carlos Amaral, entraîneur national de l'Angleterre

En pratique, la session d'entraînement prévue le 13 mai a été suspendue et des nouveaux objectifs seront discutés prochainement.

"Lors de l'entraînement du 30 avril, j'ai été très déçu de la condition physique de l'équipe, or celle-ci est impérative parallèlement au travail tactique puisque les deux sont complémentaires » a ajouté Amaral.

L'équipe britannique a été l'une des plus actives de l'histoire des Coupes du Monde puisque, excepté à Buenos Aires en 1996, elle les a toutes suivies

"Additionné aux frais de déplacement de l'ordre de 2100 livres ou 2.600 euros, notre président Keith Allen a décidé de ne pas être présent au Mondial" a complété Amaral.

L'Angleterre devait défendre la dixième place obtenue à Tourcoing en 2014. Sa meilleure place dans l'histoire est un sixième rang à Alcobendas en 2010.

Source : extrait du site officiel "Mundial de Hockey Patin Iquique 2016"

Voir notre page consacrée au Championnats du monde dames de rink hockey 2016 à Iquique (Chili)

Photo : Slap'On'Graphie