Dinan-Quévert a frôlé l'exploit à l'occasion de la seconde journée de l'Euroligue de rink hockey 2015-2016. Les Quévertois recevait les italiens de Forte Dei Marmi. Retour sur la rencontre...


L'article de notre jeune correspondant quévertois Florian Puche

Dinan Quévert proche de l'exploit

Euroligue de rink hockey 2015-2016 - Quévert contre Miami del ForteOn ne donnait pas beaucoup de chance aux Quévertois avant la rencontre. Avec une première défaite (5-1), face aux Portugais de Valongo lors de la première journée d'Euroligue, les joueurs du coach Sergio Burgoa faisaient figure de petit poucet avant la rencontre. Mais à domicile les champions de France en titre l'avaient annoncé : ils ne lâcheraient rien jusqu'aux dernières secondes.

Première période

Contre une armada de stars emmenée par le génie Espagnol Pedro Gil, les Quévertois se devaient d'imposer un solide bloc défensif face aux terribles contre-attaques Italiennes.

Dès les premières minutes de jeu, comme prévu, Forte dei Marmi prend le jeu à son compte. Les joueurs locaux sont très bien en place, laissant peu d'espaces aux Toscans. Et lorsque la vista des Gil, Pagnini ou Torner arrive à transpercer la défense, c'est sur Carles Cantarero que les shoots Italiens butent, voire sur le poteau.

La réussite est pour Quévert en ce début de match, faisant mieux que résister et donnant quelques sueurs froides à Mattia Verona, le portier Toscan. Mais Sergio Burgoa et ses joueurs vont se faire piéger à la 18', sur... une contre-attaque menée à grande vitesse par Gil qui vient servir parfaitement son compatriote, Torner, au second poteau : 0-1.

On se dit alors que malgré un très bon début de match, les ennuis vont commencer à arriver pour Quévert. Au contraire, deux minutes plus tard, le duo Corentin Turluer- Cirilo Garcia, très efficace depuis le début de la saison, va encore frapper. Turluer sert parfaitement Garcia dans la surface qui conclut : 1-1. Les supporters semblent satisfaits de ce score à la mi-temps. Mais les Quévertois vont faire mieux. Le duo Turluer-Garcia remet le couvert et sur une action quasi-similaire au premier but, Garcia vient de nouveau tromper Verona : 2-1. La salle exulte tandis que c'est la stupeur chez les Italiens qui ne s'attendaient sûrement pas à être menés au score à la pause.

La barre sauve Forte dei Marmi

Euroligue de rink hockey 2015-2016 - Quévert contre Miami del ForteQuelle surprise pour tous les supporters de voir leur équipe dominer les champions Italiens, bien qu'au regard du première acte, le résultat soit logique. la performance est si aboutie que le rêve commence à apparaitre dans les travées de la salle Némée.

Dès le retour des vestiaires, Le Polodec vient tout de suite alerter Verona pour marquer le territoire tandis que la défense Quévertoise, regroupée autour de Cantarero, repousse toutes les tentatives. Et autant dire qu'avec une telle pléiade de stars sur le parquet les occasions sont nombreuses, mais le gardien réalise une très grande partie. Garcia va écoper d'un carton bleu donnant la balle d'égalisation aux Toscans. Mais encore une fois, Cantarero est irréprochable.

Néanmoins, à trois contre quatre cela devient plus délicat et Pagnini parvient à trouver la lucarne Quévertois : 2-2. Forte dei Marmi enclenche la seconde et impose un rythme de plus en plus soutenu aux locaux.

En deux minutes, Gil et Motaran vont corser l'addition : 2-4. Les espoirs Quévertois semblent anéantis. C'était sans compter sur la pugnacité bretonne. Corentin Le Polodec, sur pénalty, réduit le score à une minute de la fin du match : 3-4. Les Toscans paraissent moins sereins et s'efforcent de garder la balle. Mais toute la salle sait que Quévert aura UNE dernière occasion. Elle va intervenir à 16 secondes de la fin. Burgoa tire de loin, Turluer dévie devant Verona, la balle passe devant le portier Italien et vient terminer sa course... sur la partie basse de la barre du but Italien... Quelle occasion pour Dinan-Quévert qui a laissé passer une terrible chance d'accrocher Forte dei Marmi. À contrario, dans les dix dernières secondes, les Toscans vont obtenir leur dixième faute d'équipe que Gil se chargera de transformer tout en sang-froid. Il soulage ainsi tout son clan.

Dinan-Quévert est encore une fois passé tout proche d'un exploit retentissant sur la scène Européenne. Le « petit truc en plus » était du côté Italien mais nul doute qu'en répétant ce genre de performance, ils trouveront la clé du succès un jour.

Dinan-Quévert 3 - 5 Forte Dei Marmi (2-1)

Arbitres: MM. Jordi et Dornbierer (Sui)

Quévert

Cantarero, Lochu - Ricaille, Garcia, Burgoa, Turluer, Le Podolec (C), Pelherbe, Anthony Le Roux,
Entraîneur / coach: Gilles Couderc

Forte dei Marmi

Verona, Stagi - Davide Motaran, Orlandi, Pedro Gil, Torner, Cancela, Mattugini, Maremmani, Pagnini
Entraîneur / coach: Pierluigi Bresciani

Buteurs

  • 18' Torner : 0-1
  • 20' Garcia : 1-1
  • 23' Garcia : 2-1
  • 36' Pagnini : 2-2
  • 43' Gil : 2-3
  • 44' Motaran : 2-4
  • 49' Le Polodec : 3-4
  • 49' Gil : 3-5

Euroligue de rink hockey 2015-2016 - Quévert contre Miami del Forte

Liens utiles

Voir les photos de FG Zoom Photographie sur facebook

Résultats de la seconde journée de l'Euroligue de rink hockey 2015-2016

seconde journée de l'Euroligue de rink hockey 2015-2016

Texte : Florian Puche
Photos : Fabrice Godard