A quelques jours du championnat du monde roller course 2016 à Nankin (Chine), Scott Arlidge, ancien champion du monde de roller course Néo-Zélandais, nous dévoile ses pronostics sur les sprints seniors hommes...


Pronostics

MexiqueComme je l'ai mentionné dans mon précédent article, quand on parle de sprint, il est difficile de voir au-delà de la domination colombienne. En fait, dans le sprint hommes, les Colombiens ont remporté tous les 300m contre la montre depuis 2010 et tous les 500 m depuis 2011. Andres Munoz et Pedro Casuil ont été les principales « raisons » de cette domination. Ils se  poussent sans cesse l'un et l'autre à pour aller plus vite et quand ils combinent leurs talents dans l'équipe nationale, ils deviennent presque imbattables. Cependant, beaucoup de patineurs ont faim de victoires et l'envie de faire tomber les Colombiens de la plus haute marche du podium. Ces challengers sont menés par le sprinteur Allemand Simon Albrecht.

Incroyablements proches !

Les différences entre les patineurs les plus rapides dans le monde sont plus ténues que jamais, comme on le voit dans les résultats des 300 m contre la montre de l'an dernier. Andres Jimenez a remporté la course avec une marge impressionnante de 0,27 secondes, mais les places de 2 à 12 sont seulement séparées par moins de 0,6 secondes. La lutte pour les médailles est incroyablement serrée avec une marge de seulement 0.208 secondes entre la seconde et la sixième place.
Avec de tels écarts, le moindre détail de course a un impact considérable. Tous les patineurs sont rapides, le jour J, c'est surtout à celui qui parviendra le mieux à utiliser la piste au mieux. 

Dans ces championnats, il est difficile de voir au-delà des Colombiens, mais le roi du sprint de 2015, Andres Jimenez, revient d'une blessure, plus tôt dans la saison. Quant à l'Europe les meilleures chances se situent toujours du côté de l'Allemagne avec un Simon Albrecht en perpétuel progrès. Il ne faut pas oublier un Gwendal Le Pivert impressionnant qui a réalisé un superbe début de saison.

Comme pour les filles, pour certaines places sur le podium, je préfère mettre le pays car quelques patineurs n'ont pas encore été désignés pour les courses individuelles. Voici mes pronostics pour le 300 m contre la montre, le 500 m sprint et le tour : 

300m contre-la-montre

  1. Simon Albrecht (Allemagne)
  2. Colombie
  3. Colombie (wild card: Ioseba Fernandez)

500 m piste

  1. Colombie
  2. Gwendal Le Pivert (France)
  3. Colombie (wild card: Jhoan Guzman, VEN)

Tour sur route

  1. Colombie
  2. Colombie
  3. Simon Albrecht (wild card: Ioseba Fernandez)

100 m

100mComme nous l'avons déjà dit, le 100 m est un format de course bien particulier qui nécessite des compétences bien spécifiques.
Évidemment, vous devez toujours être très rapide, mais une course en couloir et un contre-laèmontre restent très différents. Comme chez les femmes en 2015, la majeure partie des podium était composée de patineurs qui ont gagnés leur seule médaille sur 100 m. Tout comme pour le 300 m, les écarts à l'arrivée sont incroyablement proches. Dès les prèmieres manches, les patineurs sont classés au temps et il est donc possible que deux grands favoris se rencontrent très tôt dans la compétition. A partir de là, seul le vainqueur passant au tour suivant, il y a forcément quelques surprises. L'année dernière était la première année du 100 m pour la plupart des patineurs. Désormais, la plupart d'entre eux ont l'expérience de ce format de course. 

Mon pronostic sur 100 m

  1. Colombie
  2. Ioseba Fernandez (Espagne)
  3. Riccardo Passarotto (Italie) (Wild card: Jhoan Guzman, VEN)

1000 m

Elton de SouzaJ'ai déjà mentionné que 1000 m est un format de course unique en raison de la rencontre entre sprinteurs et fondeurs. En regardant quelques-uns des gagnants des années précédentes : Andres Jimenez 2015, Alexis Contin en 2014, Bart Swings en 2013, Peter Michael en 2012, Pedro Causil en 2011, Joey Mantia en 2010 ; on peut se dire qu'il favorise légèrement les spécialistes de longue distance. Mais des patineurs comme Bart, Pedro ou Alexis réalisent tous des tours lancés avec une vitesse de pointe similaire à celle des meilleurs sprinteurs dans le monde de toute façon. 

Mon pronostic

  1. Peter Michael (Nouvelle-Zélande)
  2. Colombie
  3. Colombie (wild card: Chine Taipei)

Liens utiles

Championnat du monde de roller course 2016