Sans grande surprise, la première journée du championnat du monde de roller course 2016 a vu la Colombie dominer les débats dans la plupart des courses. Certains podiums ont pourtant échappé à la nation phare du roller course...


300 m contre la montre

Simon Albrecht (Allemagne)Il fait chaud et humide dès le matin sur la piste de Nankin (Chine). La journée débute par les séries des 300 m pour déterminer les finalistes de la soirée.

Juniors dames : avance confortable pour les Colombiennes

Les spécialistes du sprint ont répondu présentes à l'appel. La Colombie réalise le doublé avec deux chronos en dessous des 27 secondes : Geiny Pajaro décroche l'or et Kerstinck Sarmiento l'argent. Les Sud-américaines devancent les patineuse de Chine Taipei Yen Yu Ting et Peng Youe Chih de près d'une demi-seconde.

Juniors hommes : nouveau doublé Colombien

Jaime Uribe (COL) s'impose face au Giwon Lee (KOR) et devant son compatriote Steven Villegas (COL) qui manque l'argent pour 2 millièmes !

Seniors dames : le podium dans un mouchoir de poche

Maria Jose Moya Sepulveda (CHL) a confirmé son suprématie au plus haut niveau mondial sur 300 m en décrochant la médaille d'or en 26.135 devant Yi Seul An (KOR) en 26.188. C'est son 4ème titre en 4 championnats (championne du monde du 200m en 2013 et 2014, championne du monde du 100 m en 2015). La colombienne Yersi Puello termine à la 3ème place en 26.198... autant dire que la course a été extrêmement serrée chez les seniors dames : moins de 6 centièmes séparent les médaillées.

Seniors hommes : le titre mondial à un dixième

Après avoir réalisé le meilleur temps des qualifications, Simon Albrecht (GER) confirme en finale en améliorant son chrono (23.869). Il est le dernier à passer. Le podium est complété par un autre patineur en dessous des 24 secondes : Emmanuelle Silva Santibanez (CHL). Le Chili vient chercher là sa seconde médaille de la journée en sprint. Andrès Jimenez (COL) complète le podium en 24.101.

Maria Jose Moya Sepulveda

Les courses de fond

10 km à points et à éliminations juniors dames

Juniors hommes

La finale des juniors dames en début de soirée est extrêmement serrée puisqu'un seul point sépare les médaillées à l'arrivée. La colombienne Daniela Mendoza (9 points) l'emporte devant Sui Jin Lee (8 points, KOR) et Huiyan Fang (8 points, CHN). L'Italienne Martina Zanini reste au pied du podium avec 6 points. Au total, 10 patineuses sont allées chercher des points.

10 km à points et à éliminations juniors hommes : la Colombie sans conteste

La course des juniors hommes est plus tranchée, le Colombien Saul Herreno (19 points) récoltant l'essentiel des points de la course. Derrière lui, l'Italien Daniel Di Stefano (13 points) a dû lutter jusqu'à la fin pour s'emparer la médaille d'argent face à Martin Ferrié (12 points, FRA). Une chute a quelque peu rebattu les cartes durant la course, emportant notamment Flavien Foucher (FRA).

15 km à éliminations seniors dames : doublé colombien

Une nouvelle fois, la Colombie a fait le show en tête avec un doublé de Luz Karime Garzon (1ère) et Fabriana Arias (2ème). La 3ème place est décrochée par Mayra Yaquel Arias (ARG). Les encouragements de son public n'auront pas suffit pour que Guo Dan (CHN) vienne prendre sa première médaille à domicile. La Chinoise termine 4ème devant l'expérimentée Francesca Lollobrigida (ITA).

15 km à éliminations seniors hommes : Peter Michael, encore et toujours !

Décidément, ce diable de Néo-Zélandais sait y faire ! Hormis en 2015 où il était absent à Kaohsiung, Peter Michael a remporté tous les titres de l'élimination depuis 2011. Il devance cette fois-ci le Colombien Alex Cujavante au sprint et le français Ewen Fernandez qui termine en bronze, offrant sa seconde médaille de la journée à la France. Là encore, quelques chutes ont animé la course, notamment celle où Ewen a perdu son coéquipier Timothy Loubineaud qui est tombé avec le Suisse Livio Wenger.

Sprint d'arrivée de la course à éliminations seniors hommes

Liens utiles

Championnat du monde roller course 2016 à Nankin (Chine)