Test de la boot roller street Seba CJ Prime 2020

Depuis 2014 la marque française Seba s’est lancée dans les patins de roller street. Tout d’abord un patin en carbone, puis en plastique. En 2020, la marque a étoffé sa gamme avec le « Prime », un patin plastique avec un chausson amovible. Après une sortie en petite quantité en 2020, il revient en 2021 et c’est le bon moment de faire le point sur cette boot plutôt innovante…

Test du Seba CJ Prime

La boot roller street Seba CJ Prime passée à la loupe

Notre avis en bref

Le SEBA CJ Prime propose une gamme abordable à moins de 300€ avec un chausson néoprène plus souple que tous les autres sur le marché. Malgré des finitions à revoir, surtout la soulplate, le patin est très intéressant à rouler et propose un bon confort et un maintien qui permettent une grande précision dans le patinage. Ce patin est une véritable alternative au patin avec un chausson intégré pour un prix un peu plus abordable.

Les points forts et les points à améliorer

les plus

Les plus

  • + Le chausson Foryos
  • + Les encoches pour les grandes roues
  • + Le prix
les moins

Les moins

  • – La fente pour les platine
  • – La longueur de la souplate
  • Le renfort du bout du pied

 

Fiche technique

  • Marque : Seba
  • Modèle : CJ Prime
  • Année de lancement : 2020
  • Structure : polymère haute densité
  • Tige : montante
  • Chausson : Seba Prime
  • Serrage : boucles, lacets et scratchs
  • Montage : UFS
  • Tailles disponibles : 39 au 44 EU (pas de demi-tailles)
  • Fourni avec : soulplates, visserie de montage, clé allen, absorbeurs de chocs
  • Options : de nombreux kits couleurs sont disponibles
  • Prix public recommandé : 279 €
  • Usage : roller street et skatepark

Le test du Seba CJ Prime en détail

Seba CJ Prime

Esthétique

Le Seba CJ Prime possède un look sobre, tout en nuance de noir. Le patin mise sur son côté fonctionnel et sur son efficacité. Pas de fioritures, place à l’utile.

Tailles / chaussant

Les différentes tailles de coques permettent d’accueillir deux pointures de chausson chacune. Ainsi les coques sont actuellement :

  • 40 EU (chausson 39 ou 40 EU )
  • 42 EU (chausson en 41 ou en 42 EU)
  • 44 EU (chausson en 43 ou en 44 EU)

Le maintien et le serrage

Ainsi la coque a été élargie pour permettre l’ajout d’un chausson même s’il est fin et le dessus de la boot est plus souple qu’avant. Cela permet de mieux ajuster le maintien quelle que soit votre pointure mais aussi la forme de votre pied.

Avec le laçage, le strap et la boucle on arrive à bien caler le pied au fond du patin, et chausson évite tout mouvement parasitaire dans la coque. On peut dire qu’on est aussi bien maintenu que dans les anciens avec le chausson intégré.

Le confort du chausson Foryos

Le Seba CJ Prime apporte un tout nouveau chausson : le Foryos. C’est un chausson néoprène à moins de 100 € et c’est une bonne chose. En comparaison avec un chausson Intuition, il propose un peu plus de flexion et un meilleur confort pour la cheville. Seul petit défaut, la pointe du chausson est juste cousue. Du coup, elle bouge de gauche à droite plutôt que de se faire à la forme de pied. Avec quelques heures de patinage il n’y a plus se problème et le pied trouve sa place dans le chausson.

Il faut attendre quelques temps pour que le chausson épouse la forme du pied et que ce dernier soit confortablement installé dans la coque. Une fois ses heures de patinage passées, le confort est bien présent mais surtout la réactivité du patin apparait, car au début le tout reste très rigide et peut en surprendre certains. Ainsi, on sent que le patin suit la forme du pied pour un bon confort mais surtout une très bonne réactivité.

Chausson Foryos du Seba CJ Prime

Un choix de platines restreint pour un modèle UFS

La nouvelle soulplate présente de nouvelles encoches aux extrémités pour pouvoir mettre des platines à grande roue. Cependant la largeur de la fente ne permet pas de mettre toute les platines dedans. Certaines platines Ground control et Kizer ne passent pas sous le patin. Cela reste dérangeant quand le patin est proposé comme un patin UFS.

La glisse des Seba CJ Prime

La glisse reste vraiment bonne, les encoches se trouvent rapidement. La soulplate reste cependant un peu trop longue pour les tailles 41 et 42 EU puisque cette soulplate va jusqu’au 43 EU. J’ai personnellement changé pour une plus petite soulplate pour une plus grande précision.

La solidité

Avec son renfort en plastique sur le côté que l’on peut changer et les protections de boucle, le patin est globalement assez solide. Cependant, le nez de la coque a un simple renfort collé qui peut malheureusement s’abimer avec le temps. Il n’existe pas encore de plaque de remplacement pour cette zone. Globalement les patins sont robustes et possèdent de nombreuses pièce détachées en cas de casse.

Liens utiles

logo clic n rollLe Seba CJ Prime sur le site de Clic-n-Roll

Auteur

Thomas BORDIER

''Bobor''

Thomas Bordier a été l'un des membres fondateurs de rollerenligne.com. Passionné de roller street. Il a longtemps géré la rubrique dédiée au street, rampe et skatepark avec de nombreux tests de patins et des résumés de contests partout à travers la France.

SOUTENIR ROLLERENLIGNE.COM

Vous aimez les contenus de REL, Mediaskates.com et Spotland.fr ?

Aidez à pérenniser l'association !

A lire également

  • Aucun article associé.
  • Publicité Ligne Droite Roller

    Publicité Ligne Droite Roller 2021

    Publicité Cadomotus

    Cadomotus : from rookie to pro

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *