"Step-In-System" : derrière ce jargon d’outre-Manche se cachent en fait un concept de rollers à châssis détachables. Même si le principe est vieux d'au moins 150 ans, Rossignol innove en 2002 avec un procédé de fixation simple et effiace : le « S.I.S ». Explications...


Questions à David Lenoir (consultant Rossignol )

Quel sont les plus de ce nouveau système ?

"Auparavant, nous utilisions le procédé de fixation Hypno, dont nous avions racheté la licence en 1997. Le « Step-In System » est issu des labos Rossignol.

C’est un produit plus simple et plus fiable. Le risque de voir le châssis se détacher a considérablement diminué. La fixation se fait par 4 points.

L’accrochage et le verrouillage du châssis s’effectuent en un seul clic et d’une seule main. Enfin, les chaussures sont plus souples et esthétiques. Nous approchons les chaussures de randonnée."

Quelles sont les limites de ce type de produits ?

"Ce roller, destiné à un usage urbain, a une fonction sera utilitaire. Il représente un moyen de transport alternatif. L’atout de ce patin est sa grande adaptabilité. Il ne conviendra pas pour une pratique plus spécifique et intensive."

Liens utiles

Texte : Alfathor
Photos : Rossignol