Midonn : une ancienne marque Française de patins à roulettes

Midonn fait partie des anciennes marques de patins à roulettes Françaises qui ont marqué leur temps. La société a fait parler d’elle pendant au moins deux décennies. Les patineurs équipés de ses produits ont brillé sur les compétitions nationales et internationales. Toutefois, nous disposons encore de peu d’informations sur son histoire et ses produits…

Histoire des patins Midonn

Quelques éléments historiques sur la marque de patins Midonn

Midonn : des origines floues

Une fois de plus, nous devons à Sam Nieswizski la datation précise de la création de Midonn. Elle a vu le jour en 1906. A partir de 1910, ses produits sont notamment distribués par la société Rollet. Certains d’entre vous ont sans doute déjà utilisé des patins Rollet, puisque la marque a produit ses propres modèles par la suite.

Patins Midonn - affiche de 1910 par Jack Plunkett

Midonn protège ses patins

Midonn prend des brevets en France et dans le monde. Elle en dépose notamment aux USA et en Suisse sous la marque Midon. Cela explique pourquoi les deux orthographes cohabitent dans les archives.

Charles Morel - Champion de France de Fond - monte les Patins Midonn (1920)

Des résultats de compétitions et des publicités et des illustrations font référence à la marque en 22 novembre 1920.

Victoire de Nicod sur patins Midonn aux 10 km du Vel d'Hiv - L'Auto 22 novembre 1920

« Avec les patins « Midonn », on ne rase pas le sol, on le survole » – journal L’Aéronautique, 1 janvier 1921

Nous avons trouvé des résultats de compétitions à diverses périodes :

Le Gala du Vel’d’Hiv’ – La Presse – 2 juin 1921

« La grande marque nationale française des patins « Midonn » vient de clôturer sa saison par un triomphe sans précédent. Elle a, en effet, remporté toutes les épreuves au programme de la soirée de gala des Championnats de France, démontrant ainsi ses qualités de légèreté, de souple et d’endurance.
Elle ajoute ainsi à son palmarès le Championnat de France de fond avec Ch. Morel, le Grand Critérium de France de Vitesse avec R. Beaujard, champion de France 1921? l’Américaine des « As » avec Ch. Nicod, recordman du monde, et enfin le match de hockey avec l’équipe championne de France »

Le 16 décembre 1921 avec la Fête du Souvenir évoquée dans le journal L’Auto / Vélo où les patins ont remporté plusieurs victoires.

Une autre référence le 20 février 1922, dans le journal « l’Auto ». Puis, un second résultat avec la victoire de Valette, du S.C. Bordelais qui enlève le Brassard d’Or du S.C.B, équipé de patins Midonn sur chaussure Luyssol, le 24 septembre 1922. Un peu plus tard, une autre publicité de l’Avenir du Tonkin du 12 mai 1933 fait référence à Midonn.

Publicité Midonn

Jusqu’en 1939, les patins ont généralement des roues en bois, ou d’une composition non précisée. Vers 1938, comme la plupart des fabricants français, Midonn produit des patins à 3 roues munies de bandages de caoutchouc destinés aux enfants.

patins midonn des années 1930

L’après-guerre

Après la seconde Guerre Mondiale, comme la plupart des fabricants français, Midonn produit en série des patins rudimentaires. Ils se destinent aux enfants : des patins traditionnels et des patins à 3 roues. Midonn fabriqua aussi un petit nombre des patins haut de gamme. Midonn les fournissait aux sportifs par l’intermédiaire des clubs et s’appuyait sur ses champions pour assurer sa promotion.

Fête du Souvenir - Patins Midonn 1921

Les déclarations légales de Midonn

Des traces d’enregistrement au registre du commerce nous amènent au 19 février 1936. Elle est inscrite au registre du commerce Seine sous la référence 269.273 B. Midonn est une marque de patins à roulettes Française. Il s’agit d’une SARL (Société à Responsabilité Limitée). Son siège social est basé au 48, rue de Lancry, dans le 10e arrondissement de Paris. Son gérant était Henri Marius Cahen. Une patinoire à roulettes s’installa d’ailleurs dans cette rue vers 1947.

Les associés :

  • Monsieur Cahen Henri Lucien père, à hauteur de 12.500 francs
  • Monsieur Cahen Henri Marius fils, à hauteur de 12.500 francs

Le capital total de 50.000 francs est divisé en 50 parts.

Un capital en croissance constante au fil des années et des mois

La SARL Patins Midonn avait initialement un capital de 25.000 Francs selon le journal La Loi du 29 février 1936 et un acte du 26 février 1936. A cette date, elle a racheté le fonds de commerce de patins localisé au 8 rue de Marseille, dans le 10e arrondissement de Paris. Elle a acquis par la même occasion sa clientèle, ainsi que les marques, brevets de fabrication, contrats, matériel industriel et marchandise.
« Le droit au bail restant la propriété de Monsieur Georges Stergard. »

Le 20 juillet 1939, le journal La Loi indique une première augmentation de capital de 50.000 francs, soit un total de 75.000 francs et 100 parts supplémentaires. L’objet de la société modifié les 12 et 13 septembre 1939 indique :

« Cette société a pour objet, l’acquisition et l’exploitation sous toutes formes, de tous établissements de représentations, fabrications, achats et ventes directes ou à la commission de patins. »

Le 16 décembre 1939, les associés de la société décident d’augmenter encore une fois le capital. Il passe de 75.000 francs à 200.000 francs. Cette augmentation se fait en créant de nouvelles parts sociales.

L’entreprise semble avoir apposé son nom sur des compétitions telles que le Championnat de France de Vitesse Professionnels.

Publicité pour les patins Midonn

Midonn : une fabrication française !

Produire sur le territoire national était logique à l’époque. L’usine de Midonn se situait au Perreux.

Midonn a toujours fait la publicité de ses produits. L’INA a d’ailleurs archivé une réclame du 14 novembre 1978.

Midonn se diversifie au fil des années

Comme le montre la publicité ci-dessous, Midonn proposait des patins à roulettes destinés à la pratique de la vitesse, mais également du rink hockey. Par la suite, elle produisit également des patins à glace et même des skateboards à partir de 1960. Elle conçut également des ski à roulettes dans les années 1980. En 1992, Midonn fabrique des roues de grand diamètre à fixer sur les roues d’origine, pour la pratique tout-terrain.

Publicité pour les patins Midonn dans le journal l'Aéronautique (1 janvier 1921)

Qu’est devenue la marque Midonn ?

En 1979 et durant les années 1980, Midonn produit des quads avec des roues en polyuréthane. Ils sont vissés sur des chaussures de basket. En outre, ces modèles se destinent à la randonnée grand public. Ils connaissent une grande diffusion.

Publicité Midonn 1979

Toujours durant les années 1980, Midonn se diversifie avec les « Skidonn », des modèles plus longs que les quads traditionnels. Ils sont munis d’un système anti-recul.

Patins Skidonn de Midonn - 950 francs

Fabrique également durant cette période des skis à roulettes.

Midonn produit encore des patins à roulettes dans les années 1970 et les années 80. Nous avons trouvé trace du dépôt de la marque par JUDEZ SARL le 28 avril 1987 : M Midonn – « Des ailes aux pieds ». Selon les archives de Sam Nieswizski, la marque aurait cessé son activité aux environs de 2001, près d’un siècle après sa création !

Logo Midonn (1937)

Quelques modèles de Midonn au fil des années

Patin Midonn de 1920

Patin Midonn des années 1930

Patin Midonn des années 1980

Patins de Course Midonne (Pierre Labaune)

Patins de Course Midonne (Pierre Labaune)

Merci Xavier Penou, Sam Nieswizski et Pierre Labaune pour leur apport à cet article !

Auteur

Alexandre Chartier

''alfathor''

Fondateur et webmaster de rollerenligne.com depuis 2003. Alexandre est un passionné de roller en général et sous tous ses aspects : histoire, économie, sociologie, évolution technologique... Aspirine ou café recommandée si vous abordez un de ces sujets !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *