[Matos] A l'étroit dans des Fila M100 - quelles solutions ?

Ce forum est le vôtre, soyez les bienvenus. Discutons des sujets généraux qui sont communs à toutes les pratiques, dans la joie et la bonne humeur. Merci d'éviter le style S.M.S. et de mettre un thème à vos posts. Ex : [Matos], [Presse]...

Modérateurs: sg1_diablo, wawa, Rollo, Gadget, emile64, clochette, 8wd, alfathor, BOBOR, DELVAR, Appache-Zwoofff

[Matos] A l'étroit dans des Fila M100 - quelles solutions ?

par liotier » 19 Sep 2008 16:31

J'ai acquis l'hiver dernier une paire de Fila M100. Techniquement, j'en suis ravi - le compromis entre performance et confort me convient tout à fait - je ne m'étendrai pas sur les qualités de ce patin dont vous pouvez trouver le test sur ce site.

Le problème, c'est qu'au bout de quelques dizaines de kilomètres ils me font mal au pied. Une petite pause avec les boucles désserrées me soulage, mais ça finit par faire trop de pauses et trop de souffrance quand je cours après le chrono et que je ne m'arrête pas.

Je vois plusieurs causes probables :
- Chausson trop petit.
- Gonflement du pied au cours de l'effort (un classique de la randonnée pédestre)
- Chausson inadapté (j'ai un coup de pied plutôt fort, le contraire du "pied Fila")

Lors de l'achat, j'ai longuement essayé les patins dans l'arrière salle de Nomades. A part la rigidité générale rendant le chausson évidemment un peu moins accueillant que celui de mes Crossmax, je n'ai pas resenti de gêne et encore moins de douleur. Sur des courtes distances, pas de problème non plus. Il semble donc que ce soit la bonne taille.

Mais peut-être que mes pieds gonflent au cours de l'effort. Devrais-je choisir mes rollers de raid longue distance une demie taille ou une taille au dessus de ce que je choisirais pour d'autres usages ?

Ou alors je n'ai tout simplement pas le "pied Fila". Connaissez-vous d'autres modèles équivalent au M100 mais offrant un chausson adapté à des morphologies différentes ?
Avatar de l’utilisateur
Membre bienfaiteur
 
Messages: 81
Inscription: 27 Déc 2007 14:26
Localisation: Paris-La-Défense, France

par jp2copter » 19 Sep 2008 16:47

J'utilise des RB Marathon Carbon TF (mon matériel solo aux 24H), équivalents aux actuels Speedmachines.
Le chausson doit être un poil plus large vers la pointe que les M100.

Pour les courses plus courtes, jusqu'à 50km, j'utilise des Bont Semi Race.
J'ai du thermoformer pour adapter à mes pieds...
Plus tu avances en (n)age, plus tu transpires...
Avatar de l’utilisateur
Membre bienfaiteur
 
Messages: 747
Inscription: 26 Juil 2007 21:31
Localisation: Vitrolles

par liotier » 19 Sep 2008 17:04

jp2copter a écrit:J'utilise des RB Marathon Carbon TF (mon matériel solo aux 24H), équivalents aux actuels Speedmachines.
Le chausson doit être un poil plus large vers la pointe que les M100.


Il faudra que j'essaie les Speedmachine 10.

Quelqu'un a entendu parler des Roxa Monster 100 ?

jp2copter a écrit:Pour les courses plus courtes, jusqu'à 50km, j'utilise des Bont Semi Race.


Pourquoi seulement pour des courses plus courtes ? C'est inconfortable au-delà ?

jp2copter a écrit:J'ai du thermoformer pour adapter à mes pieds...


Le thermoformage concerne quelles parties du chausson ?
Avatar de l’utilisateur
Membre bienfaiteur
 
Messages: 81
Inscription: 27 Déc 2007 14:26
Localisation: Paris-La-Défense, France

par jp2copter » 19 Sep 2008 20:15

Les Semi Races sont pur carbone. Donc indéformables et très rigides.

Mais la résine utilisée, comme chez d'autres fabricants, peut être chauffée et ramollie pour modifier des zones en carbone, tout autour du pied et des chevilles.
Elle se resolidifie en refroidissant, sans faire perdre au composite ses propriétés de rigidité.

Ils sont très légers, très précis, mais transmettent les vibrations et ne sont pas ventilés. Donc, au bout d'un certain temps, la peau ramollie par la transpiration devient sensible à la dureté du carbone, les articulations commencent à fatiguer à cause des vibrations. Comme tout chausson carbone, ils ne sont pas destinés à être portés de longues heures, même si certains y parviennent.
Plus tu avances en (n)age, plus tu transpires...
Avatar de l’utilisateur
Membre bienfaiteur
 
Messages: 747
Inscription: 26 Juil 2007 21:31
Localisation: Vitrolles

par liotier » 19 Sep 2008 20:31

jp2copter a écrit:Ils sont très légers, très précis, mais transmettent les vibrations et ne sont pas ventilés. Donc, au bout d'un certain temps, la peau ramollie par la transpiration devient sensible à la dureté du carbone, les articulations commencent à fatiguer à cause des vibrations. Comme tout chausson carbone, ils ne sont pas destinés à être portés de longues heures, même si certains y parviennent.


Je ne me sens pas terriblement concerné par le problème de vibrations - mais c'est peut-être que je n'ai jamais chaussé de patins de course me les transmettant dans toute leur horreur...

Par contre je ne connaissais pas l'inconvénient de l'étanchéité du composite et ses conséquences sur la fragilisation de la peau. Évidemment c'est rédhibitoire, surtout vue la quantité de transpiration que j'exsude... Dommage parce que la position du chausson très basse au plus près des roues me séduisait bien.

Ou peut-être que des chaussettes drainantes high-tech résolveraient le problème... Mais probablement pas - j'ai gobé la hype d'un fabricant de chaussettes "spécial rollers" dont j'ai acheté une paire à tout hasard et je n'y ai pas trouvé des masses d'intérêt par rapport à une paire d'honnêtes chaussettes de sport coûtant un cinquième du prix de la chaussette de l'an 3000.

Ceci dit, quand je pars pour de longues distances, j'ai pris l'habitude de m'enrouler chaque doigt de pied dans de l'elastoplast ainsi que les zones de friction. Et après je garnis généreusement l'ensemble avec de la crème anti-frottements (je me demande si ce n'est pas un packaging hype pour de la vaseline - il faudra que je compare). Elasto + crème lubrifiante c'est ma recette magique anti-ampoules et autres irritations - j'ai totalement éliminé le problème. Pourquoi ça ne fonctionnerai pas au contact du composite ? Quelqu'un a essayé ce genre de bricolage ?
Avatar de l’utilisateur
Membre bienfaiteur
 
Messages: 81
Inscription: 27 Déc 2007 14:26
Localisation: Paris-La-Défense, France

par jp2copter » 19 Sep 2008 21:11

Crème protectrice + sparadrap anti-friction + fines chevillères néoprène

Voila ma recette pour la longue distance. Pas de mystère...

Mais dans des chaussons ventilés, ça marche sans limite, alors que dans le carbone, ça finit toujours avec une ampoule!

Enfin, elle apparait un peu plus loin à chaque fois...

Quand tu cites les protections autour des orteils, je reconnais un problème connu sur les M100. Ce n'est pas nécessaire sur les Rollerblades.
Plus tu avances en (n)age, plus tu transpires...
Avatar de l’utilisateur
Membre bienfaiteur
 
Messages: 747
Inscription: 26 Juil 2007 21:31
Localisation: Vitrolles

par liotier » 19 Sep 2008 21:51

jp2copter a écrit:Crème protectrice + sparadrap anti-friction + fines chevillères néoprène. Voila ma recette pour la longue distance. Pas de mystère...


Et moi qui ait "découvert" tout ça après quelques expérimentations... C'est un problème lorsqu'on roule comme moi tout seul dans son coin : on réinvente la roue alors que la fréquentations d'autres patineurs aurait permis de profiter de leur expérience.

jp2copter a écrit:Mais dans des chaussons ventilés, ça marche sans limite, alors que dans le carbone, ça finit toujours avec une ampoule!

Enfin, elle apparait un peu plus loin à chaque fois...


Bon... Dommage pour les Semi Race... Ca ne me laisse que les Speedmachine 10 sur ma liste de rollers à essayer. Quelqu'un a d'autres suggestions ?

jp2copter a écrit:Quand tu cites les protections autour des orteils, je reconnais un problème connu sur les M100.


Peut-être, mais peut-être pas seulement - j'ai déja eu le problème avec notamment une paire de déplorables patins de vitness en 90mm achetés en soldes à 115 Euros à l'époque ou j'étais encore plus ignare qu'aujourd'hui au sujet du matériel. Ca pourrait aussi être une mauvaise technique de patinage vu que personne ne m'a jamais dit si la mienne est bonne ou pas - mais je n'ai absolument jamais rencontré ce problème avec les ultra confortables Crossmax que j'utilise sans sparadrap ni crème dans Paris pour des distances de dix à quinze kilomètres lors de mes déplacements courants. Bref, les doigts de pieds martyrisés c'est peut-être les M100, mais peut-être pas quoique je soupçonne effectivement qu'ils y contribuent vu comme ils les compriment.
Avatar de l’utilisateur
Membre bienfaiteur
 
Messages: 81
Inscription: 27 Déc 2007 14:26
Localisation: Paris-La-Défense, France

par jipe » 20 Sep 2008 0:25

Les Fila conviennent effectivement mieux aux pieds fin. C'est surtout l'avant des boots qui est étroit et dans ce cas tu dois avoir mal a l'avant du pieds = la partie du pieds juste derrière les orteils = l'endroit le plus large du pieds.

Si tu as mal au coup de pieds ou a la cheville, je ne pense pas que cela soit du a la largeur des boots.

Les M100 nécessitent un certain "rodage" pour que la mousse du chausson se tasse => as-tu beaucoup/suffisamment rouler avec ces patins ? Certains roulent un certains temps avec les lacets très peu serres = uniquement les strap coup de pieds et cheville.

Sinon, les Rollerblade sont plus larges.
Membre bienfaiteur
 
Messages: 962
Inscription: 31 Mar 2005 9:50

par liotier » 20 Sep 2008 0:36

jipe a écrit:Les Fila conviennent effectivement mieux aux pieds fin. C'est surtout l'avant des boots qui est étroit et dans ce cas tu dois avoir mal a l'avant du pieds = la partie du pieds juste derrière les orteils = l'endroit le plus large du pieds.

Si tu as mal au coup de pieds ou a la cheville, je ne pense pas que cela soit du a la largeur des boots.


Les deux ! L'avant de mes pieds est serré, y compris mes doigts écrasés les uns contre les autres. Et en prime j'ai mal au coup de pied...

jipe a écrit:Les M100 nécessitent un certain "rodage" pour que la mousse du chausson se tasse => as-tu beaucoup/suffisamment rouler avec ces patins ? Certains roulent un certains temps avec les lacets très peu serres = uniquement les strap coup de pieds et cheville.


A vue de nez j'ai du rouler 1000 à 1500 kilomètres avec, 24 Heures comprises - mon pain quotidien ce sont plutôt mes Crossmax... Peut-être faudrait-il que je rôde mes M100 un peu plus en les utilisant à Paris - mais c'est quand même moins maniable dans le traffic et quoi qu'il en soit, vue l'inflexible structure en carbone je ne vos pas bien ce qui peut se roder.

J'ai essayé avec les lacets desserrés, mais la tenue du pied n'est pas satisfaisante - sans pour autant serrer comme une mule il faut quand même un petit peu de tenue...
Avatar de l’utilisateur
Membre bienfaiteur
 
Messages: 81
Inscription: 27 Déc 2007 14:26
Localisation: Paris-La-Défense, France

par Chico » 20 Sep 2008 5:13

liotier a écrit:
jp2copter a écrit:Mais dans des chaussons ventilés, ça marche sans limite, alors que dans le carbone, ça finit toujours avec une ampoule!

Enfin, elle apparait un peu plus loin à chaque fois...


Bon... Dommage pour les Semi Race... Ca ne me laisse que les Speedmachine 10 sur ma liste de rollers à essayer. Quelqu'un a d'autres suggestions ?


J'ai essayé le M100 qui m'avait paru trop étroit à moi aussi, et j'ai trouvé mon bonheur dans le K2 Radical 100 (le modèle précédent à l'actuel) qui est pleinement satisfaisant surtout pour de la longue distance grâce au chausson très confortable.

PS : je les vend, j'en mettrai bientôt une annonce :)
Rollerblade Race Machine 2008
2ème Etudiants Le Mans 2009
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 132
Inscription: 14 Aoû 2007 20:48
Localisation: Paris

par Hub » 20 Sep 2008 8:02

liotier a écrit:L'avant de mes pieds est serré, y compris mes doigts écrasés les uns contre les autres.

et
j'ai pris l'habitude de m'enrouler chaque doigt de pied dans de l'elastoplast

Euh, les surépaisseurs à ce niveau, ça doit pas aider, quand même?... :?: :?
Quinqua pathétique à roulettes.
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
 
Messages: 1564
Inscription: 05 Juil 2005 9:54

par Zetmor » 20 Sep 2008 12:00

Moi j'avais pris la pointure au dessus, et ajouté une semelle (amortissante) en plus sous le chausson. Ca fait la même place "verticalement", mais plus large du coup.
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 15
Inscription: 02 Juil 2005 10:37
Localisation: Yvelines (78)

par jipe » 20 Sep 2008 12:48

liotier a écrit:
jipe a écrit:Les Fila conviennent effectivement mieux aux pieds fin. C'est surtout l'avant des boots qui est étroit et dans ce cas tu dois avoir mal a l'avant du pieds = la partie du pieds juste derrière les orteils = l'endroit le plus large du pieds.

Si tu as mal au coup de pieds ou a la cheville, je ne pense pas que cela soit du a la largeur des boots.


Les deux ! L'avant de mes pieds est serré, y compris mes doigts écrasés les uns contre les autres. Et en prime j'ai mal au coup de pied...

jipe a écrit:Les M100 nécessitent un certain "rodage" pour que la mousse du chausson se tasse => as-tu beaucoup/suffisamment rouler avec ces patins ? Certains roulent un certains temps avec les lacets très peu serres = uniquement les strap coup de pieds et cheville.


A vue de nez j'ai du rouler 1000 à 1500 kilomètres avec, 24 Heures comprises - mon pain quotidien ce sont plutôt mes Crossmax... Peut-être faudrait-il que je rôde mes M100 un peu plus en les utilisant à Paris - mais c'est quand même moins maniable dans le traffic et quoi qu'il en soit, vue l'inflexible structure en carbone je ne vos pas bien ce qui peut se roder.

J'ai essayé avec les lacets desserrés, mais la tenue du pied n'est pas satisfaisante - sans pour autant serrer comme une mule il faut quan

d même un petit peu de tenue...


1000 a 1500km doivent suffire. Comme tout l'avant de ton pieds est a l'etroit, je crains que tu ai des pieds plutot large et que tu soit de ceux a qui les M100 ne conviennent pas :cry:
Membre bienfaiteur
 
Messages: 962
Inscription: 31 Mar 2005 9:50

par liotier » 20 Sep 2008 19:45

Hub a écrit:
liotier a écrit:L'avant de mes pieds est serré, y compris mes doigts écrasés les uns contre les autres.

et
j'ai pris l'habitude de m'enrouler chaque doigt de pied dans de l'elastoplast

Euh, les surépaisseurs à ce niveau, ça doit pas aider, quand même?... :?: :?


Bien vu... Je suis parti me faire une ballade cet après midi autour de Paris (un peu plus de 100 km d'après Google qui a bien du mal à prendre en compte les voies vertes et autres chemins de halage - mais je digresse) et je n'ai mis aucune protection (ni crème, ni elasto) histoire de tester. La douleur est toujours là... De retour et une bière à la main je pense pouvoir confirmer que c'est bien un problème de chausson inadapté à ma morphologie :

La douleur a pour origine l'écrasement permanent de mes doigts de pieds extérieurs. Elle remonte progressivement le long des phalanges et metatarsiens jusqu'à donner l'impression que le coup de pied (tarse antérieur pour les intimes) fait mal - mais il n'y est pour rien vu que même largement desseré au niveau du coup de pied la douleur apparait de la même manière...

Bref... Je crois bien qu'il va me falloir trouver une alternative à mes chers M100...

Et oui - si vous regardez le tracé, il y a bien un moment où je me suis paummé - et le GPS-SC1 a mis un quart d'heure à acquérir son premier point entre La Défense et le Bois de Boulogne...
Avatar de l’utilisateur
Membre bienfaiteur
 
Messages: 81
Inscription: 27 Déc 2007 14:26
Localisation: Paris-La-Défense, France

par nabucau » 20 Sep 2008 20:57

Bonjours
j'avais un probleme avec mes M100 avec lesquels si je serré trop j'avais mal au pieds, j'ai presque resolu le probleme en faisant un double lacage: un lacets pour les 4 oeillets les plus hauts et un autre pour les 10 ou 8 derniers, ce qui me permet de serrer differement les deux zones et donc de les regler au mieux pour chaque zone ce qui fait presque disparaitre les douleurs.
Avatar de l’utilisateur
Membre bienfaiteur
 
Messages: 307
Inscription: 30 Avr 2007 19:37

par jp2copter » 21 Sep 2008 20:56

C'est très clairement la compression excessive des orteils qui déclenche, en plus des ampoules, un début d'inflammation osseuse, qui se propage ensuite vers le coup de pied si on insiste...

Personnellement, je partage la stratégie de Zetmor.
Si on choisit la taille supérieure de chausson, il est effectivement possible (comme je le fais) de placer des semelles au Sorbothane.

Eventuellement, en couper l'avant, juste sous les orteils, doit permettre à ces derniers d'encore mieux respirer.

Comme je trouve le double laçage très efficace, mais complexe, j'utilise une technique plus simple: ne passer le lacet que dans un trou sur deux à l'avant du pied, puis normalement sur le haut du pied. L'angle plus vertical du lacet en pointe de pied resserre d'autant moins le chausson sur les orteils que l'effet de moufle (de palan) est réduit par l'utilisation d'un brin sur deux.
Plus tu avances en (n)age, plus tu transpires...
Avatar de l’utilisateur
Membre bienfaiteur
 
Messages: 747
Inscription: 26 Juil 2007 21:31
Localisation: Vitrolles

par liotier » 21 Sep 2008 21:45

jp2copter a écrit:Personnellement, je partage la stratégie de Zetmor. Si on choisit la taille supérieure de chausson, il est effectivement possible (comme je le fais) de placer des semelles au Sorbothane.


Bonne idée - surtout qu'en prime on bénéficie de la réduction des vibrations.

jp2copter a écrit:Eventuellement, en couper l'avant, juste sous les orteils, doit permettre à ces derniers d'encore mieux respirer.


Certes ils ont plus de place, mais est-ce que la modification des appuis que les orteils doivent aller chercher quelques milimètres plus bas ne dégrade pas leur efficacité en fin de poussée ?
Avatar de l’utilisateur
Membre bienfaiteur
 
Messages: 81
Inscription: 27 Déc 2007 14:26
Localisation: Paris-La-Défense, France

par jp2copter » 21 Sep 2008 22:42

Je pense que c'est quand on n'a plus besoin de contrôle et de poussée des orteils qu'on a trouvé les bons réglages de platine, de semelle, de serrage et de technique de patinage.

En effet, une bonne poussée du talon bien centrée sur l'appui de la platine dispense de l'intervention des orteils qu'il est bon d'associer à un relâchement optimum de tous les organes qui ne participent pas à la propulsion et à l'équilibre.
Plus tu avances en (n)age, plus tu transpires...
Avatar de l’utilisateur
Membre bienfaiteur
 
Messages: 747
Inscription: 26 Juil 2007 21:31
Localisation: Vitrolles

par liotier » 21 Sep 2008 22:48

jp2copter a écrit:Je pense que c'est quand on n'a plus besoin de contrôle et de poussée des orteils qu'on a trouvé les bons réglages de platine, de semelle, de serrage et de technique de patinage.

En effet, une bonne poussée du talon bien centrée sur l'appui de la platine dispense de l'intervention des orteils qu'il est bon d'associer à un relâchement optimum de tous les organes qui ne participent pas à la propulsion et à l'équilibre.


Argl - on touche là les limites de mes compétences... Je n'ai même pas encore compris comment régler mes platines... Ca expliquerait mes doigts de pieds parfois un peu crispés... Quelqu'un a sous la main un tutorial sur le réglage des platines ?
Avatar de l’utilisateur
Membre bienfaiteur
 
Messages: 81
Inscription: 27 Déc 2007 14:26
Localisation: Paris-La-Défense, France

par alfathor » 22 Sep 2008 8:07

Avatar de l’utilisateur
Administrateur
 
Messages: 5448
Inscription: 18 Déc 2003 7:57
Localisation: Bordeaux

Suivante

Qui est en ligne
Utilisateurs parcourant ce forum: Exabot [Bot] et 0 invités
cron