[Voie verte] Voie verte à Châlons neuve et déjà dégradée

Ce forum est le vôtre, soyez les bienvenus. Discutons des sujets généraux qui sont communs à toutes les pratiques, dans la joie et la bonne humeur. Merci d'éviter le style S.M.S. et de mettre un thème à vos posts. Ex : [Matos], [Presse]...

Modérateurs: DELVAR, Appache-Zwoofff, sg1_diablo, Rollo, Gadget, emile64, clochette, wawa, 8wd, alfathor, BOBOR

[Voie verte] Voie verte à Châlons neuve et déjà dégradée

par droby » 09 Juil 2010 22:41

Une voie verte a été créée en mai à Châlons en Champagne dans la Marne plus précisément pour ceux qui connaissent entre Moncetz et Recy (communes limitrophes). Cette voie est en enrobé sur 12.5 km de long. Ce ruban est un vrai billard et c'est un plaisir de rouler pour les pratiquants que j'ai rencontrés.

Image

Jusque là tout allait bien sauf que courant juin, une résine rugueuse avec des micro gravillons a été appliquée sur cette couche de roulement. Résultat: rouler sur ce type de résine n’est pas agréable, c’est rugueux, ça fait du bruit, ça use les roues à vitesse grand V, on a l'impression que l'on va déraper à chaque instant et en cas de chute c’est une vraie râpe à fromage.

Image

les gravillons:

Image

L'état de surface de plus près :shock: : (manque plus que les serviettes et le parasol)

Image

C’est la première fois que je vois ça en France et pourtant j’ai pratiqué plusieurs voies vertes, lac du Der, lac de la forêt d'Orient, boucles de la Meuse, bords du Doubs à Besançon, bords de l’Ill à Mulhouse, etc…
Dans le journal local un article paru il y a plusieurs mois précisait que cette voie était praticable aux rollers, ceci dit le gazon par exemple est aussi praticable en roller...avec un peu de bonne volonté:wink:

Est-ce que quelqu'un sur ce forum a déjà vu une aberration pareille en France? :shock:

Pour une fois que l'on avait une voie à châlons où rouler en sécurité, ils l'ont pourrie :evil: :evil:
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 30
Inscription: 22 Juin 2009 22:15
Localisation: 51

par Hub » 09 Juil 2010 23:24

Rââhhh les khons. :cry: :evil:
Sexa pathétique à roulettes (purée, j'ai commencé ces signatures à "quadra"...)
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
 
Messages: 1689
Inscription: 05 Juil 2005 9:54

par Gregory74 » 10 Juil 2010 11:26

Il arrive qu'ils laissent les gravillons pendant 2-3 jours, voir une semaine, mais après ils passent la balayeuse, qui retire tous les gravillons non collés par la résine, ce qui améliore un peu la voie.
Ceci dit, ca reste toujours plus ou moins une rape à fromage, mais l'adhérence y est meilleure par temps de pluie.
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 44
Inscription: 06 Avr 2009 21:46
Localisation: 74, Thonon Les Bains

par droby » 12 Juil 2010 17:56

Gregory74 a écrit:Il arrive qu'ils laissent les gravillons pendant 2-3 jours, voir une semaine, mais après ils passent la balayeuse, qui retire tous les gravillons non collés par la résine, ce qui améliore un peu la voie.
Ceci dit, ca reste toujours plus ou moins une rape à fromage, mais l'adhérence y est meilleure par temps de pluie.


Malheureusement dans le cas présent ça fait plus d'un mois que les gravillons sont sur la chaussée.
Pour l'instant pour l'aspect de surface ça ressemble à du papier de verre avec gros grains :evil: et le plus "drôle" dans l'histoire (si ce n'était pas le contribuable qui payait pour quelque chose qui ne sert à rien) c'est que du fait de la rugosité de la voie, cette dernière commence à noircir par endroit.
Avec les projection de terre, les chutes de feuilles et les traces de pneus, s'ose même pas imaginer l'aspect déplorable de la voie dans 6 mois...
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 30
Inscription: 22 Juin 2009 22:15
Localisation: 51

par Gregory74 » 12 Juil 2010 18:54

Ah oui... Bon bah désolé pour vous alors :(

Mais c'est exactement les même types de gravillons qu'ils utilisent quand ils mettent une espèce de résine transparente après pour les coller à la route.
Ils avaient fait ca chez moi, un super chemin tout lisse, et tout de suite après ils ont mis ces gravillons. 2 jours après ils ont mis la résine et le lendemain ils passaient la balayeuse.
Si un spécialiste DDE passe par là, il nous donnera sans doute le nom de ce revêtement.
Depuis, c'est resté un billard.
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 44
Inscription: 06 Avr 2009 21:46
Localisation: 74, Thonon Les Bains

par HC » 28 Juil 2010 22:29

il me semble que ça ressemble au W.Drain, un revêtement résine + gravillons qui permet un drainage efficace...:shock:
ça évite donc les zones imperméables et les réseaux d'écoulement qui vont avec...
Evidemment c'est surtout utilisé pour les voiries légères et en principe, la couche superficielle fini par disparaitre ou s'intégrer pour laisser un revetement granuleux certes, mais au grain fin et roulant..
Vu le trafic sur une voie verte, ça risque de prendre du temps. :?

Mais c'est peut être un autre produit et je ne suis pas de la DDE. :wink:
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 20
Inscription: 16 Juil 2010 19:32
Localisation: 93

par alcide » 29 Juil 2010 11:57

J'habite également à Châlons et cette chose est une horreur, une couche de colle et une couche de sable qui ne tient pas.
C'est fait uniquement pour que la voie verte "se fond mieux dans le paysage", la bonne blague quand on sait que c'est un chemin de halage plutot moche (la photo est trompeuse).

Le plus marrant est quand on sait que cette couche de sable plus les pseudo signalisation coutent aussi chère que l'enrobé de base.
 
Messages: 16
Inscription: 10 Juin 2010 14:13

par droby » 29 Juil 2010 19:41

alcide a écrit:J'habite également à Châlons et cette chose est une horreur, une couche de colle et une couche de sable qui ne tient pas.
C'est fait uniquement pour que la voie verte "se fond mieux dans le paysage", la bonne blague quand on sait que c'est un chemin de halage plutot moche (la photo est trompeuse).

Le plus marrant est quand on sait que cette couche de sable plus les pseudo signalisation coutent aussi chère que l'enrobé de base.


Merci de conforter l'avis de plusieurs pratiquants à roller que j'ai pu rencontrer sur cette voie.
Pour les 2 arguments que tu donnes, j'ai utilisé exactement les mêmes dans un courrier de contestation que j'ai adressé directement au président de la communauté d'agglomérations.
Je pourrais développer plus tard pour ceux que ça interresse la teneur de mon courrier et la réponse faite par cette collectivité.
Toujours est il qu'une réponse qui m'a été formulée est texto: " d'après les échos perçus, la réalisation de cet équipement donne satisfaction à l'ensemble des utilisateurs".
J'ai failli m'étrangler en lisant ces lignes. Si chez certains la méthode coué est utilisée elle ne l'est pas chez moi.
J'invite les personnes mécontentes de cet équipement à le signaler en écrivant à la CAC.
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 30
Inscription: 22 Juin 2009 22:15
Localisation: 51

par alcide » 29 Juil 2010 20:29

Il y a beaucoup "de personnes influente" qui aiment courir à châlons d'où la "satisfaction à l'ensemble des utilisateurs" qui n'aiment pas courir sur du bitume.

Si ca peut éviter d'avoir le même gâchis pour les rollers ailleurs en france.

cac = communauté d'agglomération de châlons ?
 
Messages: 16
Inscription: 10 Juin 2010 14:13

par HC » 29 Juil 2010 20:51

c'est évident, cet équipement est inapproprié à l'usage du roller...
Un fait exprès?
:?
Une collectivité ne tiendra compte que de chiffres... Une lettre de mécontentement sera toujours contrebalancée par une lettre de satisfaction.

D'autant que cette modification a sûrement fait l'objet d'une enquête publique...
C'est aux associations de se manifester et de fournir des chiffres de fréquentation.
Montrer que, par exemple, 2500 familles, 10 associations, 4000 pratiquants fréquentent,sur une période donnée, la région POUR faire du roller sur cette voie ,et de ce fait, consomment, achètent ,circulent..donc participent à la vie des collectivités traversées est porteur de résultats.
chiffres à comparer aux autres pratiques (vélo, running,...)

Aujourd'hui ,le plus efficace est de se concentrer sur l'action à mener sur les voies vertes qui n'ont pas encore été modifiées et qui pourraient suivre cette tendance aux revêtements "mieux intégrés au paysage"
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 20
Inscription: 16 Juil 2010 19:32
Localisation: 93

par alfathor » 29 Juil 2010 21:31

On a le même genre de problème à Montpellier. De nombreuses pistes cyclables sont détruites ou conçues sans même réfléchir à une utilisation par les rollers. C'est plutôt un signe de méconnaissance total des besoins des utilisateurs.
La seule solution, une mobilisation des associations locales.
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
 
Messages: 5445
Inscription: 18 Déc 2003 7:57
Localisation: Bordeaux

par HC » 30 Juil 2010 7:51

C'est évident...
Il faut savoir que les associations de cyclo/promeneurs/randonneurs sont très efficaces et savent se faire entendre.
Le roller est souvent considéré comme marginal. Un élu ne perçoit le roller qu'à travers les skate park souvent fustigés par les riverains ou les randos nocturnes.
Dès lors la dimension loisirs-sport-famille ,et même trajets quotidiens, passe à la trappe. Je disais dans un autre post mon incompréhension après avoir patiné au parc de la Courneuve , déserté par les rolleux, et envahi par les VTTistes.. Il s'agit de la même démarche.
:?
Les associations Roller doivent peser en se regroupant. Et surtout en comprenant les mécanismes des collectivités territoriales en matière de projets d'équipement.

"Satisfaire le plus grand nombre" est la règle, et non "satisfaire tout le monde".
Partant de là il convient de savoir montrer ses forces, au bon moment.
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 20
Inscription: 16 Juil 2010 19:32
Localisation: 93

par Régis » 30 Juil 2010 9:02

Il y a pleins de routes en l'abandon aussi.

Il y a peux-être un côté déterminant, s'il y a plus de cyclistes de patineurs et que les cyclistes veulent cette route, car si c'est trop lisse, en cas de pluie, ça glisse, serait-ce possible ?
Avatar de l’utilisateur
Membre bienfaiteur
 
Messages: 3232
Inscription: 11 Mar 2007 10:46

par krill » 30 Juil 2010 9:14

Régis a écrit:Il y a peux-être un côté déterminant


Oui, la réponse est juste au-dessus:

HC a écrit: "Satisfaire le plus grand nombre" est la règle, et non "satisfaire tout le monde".
Partant de là il convient de savoir montrer ses forces, au bon moment.


Régis a écrit:s'il y a plus de cyclistes de patineurs et que les cyclistes veulent cette route


Oui, la réponse est toujours juste au-dessus:

HC a écrit: Je disais dans un autre post mon incompréhension après avoir patiné au parc de la Courneuve , déserté par les rolleux, et envahi par les VTTistes.. Il s'agit de la même démarche.
Avatar de l’utilisateur
Membre bienfaiteur
 
Messages: 579
Inscription: 28 Juil 2007 21:08
Localisation: Les Hôpitaux-Neufs

par Régis » 30 Juil 2010 9:28

Oui, c'est vrai concernant le plus grand nombre.
Avatar de l’utilisateur
Membre bienfaiteur
 
Messages: 3232
Inscription: 11 Mar 2007 10:46

par nabucau » 30 Juil 2010 18:36

Bonjours,
Sur bourges ils ont fait la meme chose, tour du lac amenagésuper sympa mais impraticable en roller meme revetement qui ne tiens pas dans le temps, et comme c'etait un succes tout les piste ou presque sont faites comme ca. y'a de la joie
Avatar de l’utilisateur
Membre bienfaiteur
 
Messages: 307
Inscription: 30 Avr 2007 19:37

par edouardbracame44 » 30 Juil 2010 20:43

Idem pour la voie verte faite depuis peu entre St Mars la jaille et Carquefou (44), même revêtement :cry:
Alias Chicken Solo: Cette fois-ci c'est sûr en 2014, je vous atomise tous hahahaha


roule en R4 2010, platines EO Skate (3*110 + 1*100), roues roll'x Dual dureté 1, roulements ILQ9 Pro ou Bearing
Avatar de l’utilisateur
Membre bienfaiteur
 
Messages: 457
Inscription: 02 Juil 2009 9:51
Localisation: MESANGER (44) Loire-Atlantique

par droby » 01 Aoû 2010 18:45

alcide a écrit:cac = communauté d'agglomération de châlons ?


Oui c'est ça :wink:

alfathor a écrit:On a le même genre de problème à Montpellier. De nombreuses pistes cyclables sont détruites ou conçues sans même réfléchir à une utilisation par les rollers. C'est plutôt un signe de méconnaissance total des besoins des utilisateurs.
La seule solution, une mobilisation des associations locales.


Exactement c'est là où le bât blesse.
Pour une mobilisation des associations locales le problème c'est qu'à Châlons il n'y a pas de club rando, vitesse. Il y a le conseil des jeunes de la ville qui s'occupe des randos roller le vendredi soir mais de toute évidence ils n'ont pas été consultés. Tout ça ne pèse pas lourd dans la balance. :(
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 30
Inscription: 22 Juin 2009 22:15
Localisation: 51

par cpt_caverne » 01 Aoû 2010 20:41

Les assos ça a plus de poids...

Mais pas pour autant qu'il faut pas aller voir les "élus", les chargés de travaux... peut etre seront ils ouvert. Ouvrir une discussion et leurs mettre en tête de penser aux autres moyens de locomotion.
(deplus c'est aussi génant pr les trottinettes, pousettes... )
Le principal est d'essayer.

Roulez cool
cpt
"Vous devez être le changement que vous voulez voir dans ce monde.
[Gandhi]"

http://www.macadamroller.com

M100 Custom -- 4x100mm Diabolik
-- 3x110 Diabolik
RIP: C4, 4x110mm Diabolik, Fila M100, Platine M100, Mogema Toro, Salomon TR9
Avatar de l’utilisateur
Membre bienfaiteur
 
Messages: 1027
Inscription: 18 Mar 2005 11:17
Localisation: Lyon (ex-Marseille)

par Régis » 02 Aoû 2010 10:19

Le vélo est condidéré comme un moyen de déplacement propre, mais pas assez le roller.

Il est question que nous puissent circuler sur les pistes cyclables, mais il faudrait que nous puissions aussi circuler sur les couloirs de bus (qu moins, les larges) je parle bien entendu du côté légal.
Avatar de l’utilisateur
Membre bienfaiteur
 
Messages: 3232
Inscription: 11 Mar 2007 10:46

Suivante

Qui est en ligne
Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités