Par essence, les premières sont toujours des moments exceptionnels. le 18 février 1921, voilà maintenant 100 ans, naquit Louis Fichaux, l'homme qui apporta à la France son premier titre mondial de patinage de vitesse sur roulettes...


Retour sur l'histoire du premier Champion du monde de patinage à roulettes de vitesse Français

Louis Fichaux vainqueur en Italie Le patineur de vitesse Louis Fichaux a vu le jour le 18 février 1921 à Paris. Il aurait eu 100 ans aujourd'hui. Il fut le premier Champion du Monde Français en 1937 et 1938. Il décrocha ses titres lors des tous premiers championnats internationaux de la Fédération Internationale de Roller Skating (créée en 1924).

Un premier titre en Italie... à l'âge de 16 ans !

En 1937, à Monza il ne remporte pas moins de trois courses des Championnats du Monde de patinage de vitesse. Il n’a alors que 16 ans.
  • Il conquiert son premier titre sur 500 m (en 58 sec)
  • Puis un second sur 1.000 m
  • Et enfin sur le 20.000 m qu’il boucle en 43 min 02 sec.

Fichaux fait des émules

Un autre patineur français sera lui aussi titré cette même année 1937, Régis Broustaut, vainqueur sur 10.000 m (en 21 min 48 sec.)

Mondial de vitesse sur route 1938 : l'Italie réussit une nouvelle fois à Louis Fichaux

En 1938, lors des Championnats du Monde sur route de Ferrara (Italie), Louis Fichaux devient une nouvelle fois Champion du Monde sur 1.000 m, mais aussi sur le 10.000 m (en 21 min 9 sec) et le 20.000 m (en 41 min 31 sec).

Fichaux en quête de record(s) du Monde

Le journal "Le Miroir des Sports" du 18 août 1941, fait référence aux performances remarquables du patineur tricolore :
"Le jeune Louis Fichaux, de l'U.S.M. qui venait d'effectuer sous nos yeux un essai contre les records mondiaux du 500 et 1.000 mètres... de patinage à roulettes, avait pleinement réussi dans sa tentative, réalisant aux 500 m 50" contre 53" 3/5 et aux 1.000 mètres 1'43" contre 1'48 1/3."
Louis Fichaux et des patineurs français

Le patinage pendant la seconde Guerre Mondiale

Louis Fichaux et René Moyat Les médias de l'époque notent la présence de Louis Fichaux au départ du "Grand prix de Paris Soir" du 14 septembre 1942. La course se tient dans les rues de la capitale, en pleine occupation Allemande. Fichaux y est qualifié de "Meilleur "routier" sur patins à roulettes".

Une vie au bord des pistes

Après une brillante carrière de coureur dans les années 1940 et quelques records du Monde, Louis Fichaux occupa les pentes d'entraineur puis de dirigeant de club. "Loulou" comme on l'appelait affectueusement, deviendra même entraineur de l’équipe de France, lors de la création des championnats d'Europe des jeunes dans les années 80.

Raoul, Mathis, Pourthe, l'héritage des champions et des championnes

Fichaux et Broustaut succèdent aux pionniers de la discipline course au niveau international que sont le Français Robert Raoul (Bordeaux) qui remporte les premiers championnats d'Europe de l'histoire de patinage de vitesse à Monza du 27 au 29 septembre 1935 sur 1.000 m mais aussi le 50 km en 2 heures 01 min 31 sec (24,6 km/h de moyenne). Derrière, ce fut Raymond Mathis qui amena la France au plus haut niveau continental, en 1936 aux championnats d’Europe sur piste à Stuttgart. Le Parisien fut champion d’Europe sur 1.000 m (en 2min 04 sec) et le 3000 m (en 6 min 27 sec). A noter aussi les 4 titres de championne d’Europe 1935-1938. de la française Violette Pourthe, qui fut la première médaillée tricolore de l’histoire. Elle aussi une pionnière de notre sport mais c’est une autre histoire…

Galerie photos