[Matos] Comment récupérer un taraudage foiré ?

Ce forum est le vôtre, soyez les bienvenus. Discutons des sujets généraux qui sont communs à toutes les pratiques, dans la joie et la bonne humeur. Merci d'éviter le style S.M.S. et de mettre un thème à vos posts. Ex : [Matos], [Presse]...

Modérateurs : BOBOR, DELVAR, Appache-Zwoofff, sg1_diablo, Rollo, Gadget, emile64, clochette, wawa, 8wd, alfathor

Répondre
tqhien
Messages : 13
Inscription : 05 mars 2007 11:58
Localisation : Metz

[Matos] Comment récupérer un taraudage foiré ?

Message par tqhien » 13 juin 2007 6:53

Bonjour à tous,

J'ai besoin de votre aide.

Suite à une chute, le taraudage côté chausson a été arraché. J'ai fait un beau vol plané, moi d'un côté, ma platine de l'autre. Les deux vis de fixation de la platine, dans le choc, a littérallement arraché une partie du filetage.

A votre avis, quelle sont les meilleures solutions pour réparer cela ? Je tiens à garder ces chaussons : à 15 jours du Mans, je ne me vois pas faire 24h (en solo) avec une nouvelle paire. J'ai bien pensé au re-taraudage, mais faut que je trouve le matos, la visserie...

Pour info, les chaussons sont des Verducci V-Max.

Merci de l'aide que vous pourrez m'apporter.
Chausson Verducci V-Max
Platine RB-Mogema 5x80 montée en 3x110 en test.
Roues Matter Jaune 110

Avatar de l’utilisateur
PascalSR
Messages : 313
Inscription : 17 août 2006 17:12
Contact :

Message par PascalSR » 13 juin 2007 7:49

Salut tqhien,

Normalement, un pas de vis chausson ça se change. En général, il est constitué d'un écrou hélicoïdal (donc à ailettes) dont les parties pliées forment des griffes qui viennent se planter dans le chausson.
Voilà pourquoi certains fabricants de moulés utilisent des inserts en bois.

Il y en a un deuxième genre, ceux qu'utilisaient Salomon : écrou avec embase plane percé d'un trou, mais étant donné l'ancienneté de conception de tes coques, ta visserie doit être du premier type.

Tu n'as pas grand-chose à perdre à découper le pourtour de ta semelle intérieur pour voir exactement comment c'est fixé la-dessous.

Bonne chance à toi.
Et bon courage pour ton aventure en solo.
Tighten your thighs and butt muscles and release them as many times as you can.

Avatar de l’utilisateur
tristank
Messages : 739
Inscription : 21 oct. 2006 15:33
Localisation : val d'oise 95

Message par tristank » 13 juin 2007 9:05

Cet écrou s'appelle un écrou à frapper, et se trouve dans toutes les boutiques de bricolage, 6mm 8mm 10 mm(?) par 4 pour quelques euros.
Sinon des plus gros sont récupérables sur les meubles ou fauteuils.

EDIT :

Ça s'appelle aussi un écrou à griffes.
Image
Dernière modification par tristank le 13 juin 2007 13:16, modifié 1 fois.

tqhien
Messages : 13
Inscription : 05 mars 2007 11:58
Localisation : Metz

Message par tqhien » 13 juin 2007 9:09

Ok, merci pour les infos. Il me fautdonc découper ma semelle. J'osai espérer une solution moins "destructrice" mais bon, si c'est le seul moyen. Un peu de colle ensuite je suppose.
Chausson Verducci V-Max
Platine RB-Mogema 5x80 montée en 3x110 en test.
Roues Matter Jaune 110

Avatar de l’utilisateur
PascalSR
Messages : 313
Inscription : 17 août 2006 17:12
Contact :

Message par PascalSR » 13 juin 2007 13:01

Attends, il faut bien nommer les choses :

Qu'est-ce qui est le plus " destructeur " :

_ découper un bout de cuir qui ne se voit pas et ensuite le recoller ; ou

_ se viander à 50 à l'heure dans la descente Dunlop, parce qu'une platine aura laché à cause de la visserie fragilisée ?

Je trouve même étonnant que tu aies pu envisager de rouler avec de la visserie ayant déjà cédé.

Allez, tout se passera bien, ne t'en fais pas !!!
Tighten your thighs and butt muscles and release them as many times as you can.

tqhien
Messages : 13
Inscription : 05 mars 2007 11:58
Localisation : Metz

Message par tqhien » 13 juin 2007 23:03

Effectivement, vu sous cet angle...

En fait, après avoir bien réfléchi sur ma chute, je pense qu'il y a eu une succession de petits éléments.

Tout d'abord, pour régler mes platines, j'ai mis 2cales en cuir (cf www.nettracing.com : tapping your boots) sur mon pied gauche.

Ensuite, qq jours avant la chute, j'ai roulé sous la pluie. Je suppose que l'eau a mouillé le cuir et la rendu plus mou...

J'étais sur du gratton avant ma chute.

Suite à une erreur de patinage, j'ai chuté et la platine s'est arraché, sous le jeu légèrement présent, ou bien le jeu a arraché la vis entrainant ma chute, je ne sais pas. Ca a été tellement vite.

J'imagine que ce sont tous ces éléments qui ont fragilisé les filets.

Et la solution de les remplacer est évidemment ce que je vais faire. Je pense essayer de faire de la "chirurgie" en découpant une fente par laquelle je ferai toutes mes opérations.

Merci en tout cas pour toutes ces infos...
Chausson Verducci V-Max
Platine RB-Mogema 5x80 montée en 3x110 en test.
Roues Matter Jaune 110

Avatar de l’utilisateur
quentinetchristine
Membre bienfaiteur
Messages : 44
Inscription : 03 oct. 2006 19:33
Localisation : dijon
Contact :

Message par quentinetchristine » 14 juin 2007 18:20

sur mes verducci V max, il m'est arrivé la meme chose, et j'arrete tout le monde, l'insert est un bloc d'alu moulé avec le carbone, pour moi la solution aura été de percer le trou a plus gros (6mm) et de retarauder le tout pour avoir un filetage M8 (oblige à changer les vis pour en avoir des plus grosses) comme depuis j'ai assez peu confiance en ces filetages d'origines je voyage partout avec mon kit percage et taraudage, si tu veux je suis a ta disposition pour plus d'info. (et je suis au mans si d'ici la tu n'as rien fait)

tqhien
Messages : 13
Inscription : 05 mars 2007 11:58
Localisation : Metz

Message par tqhien » 14 juin 2007 23:40

Bon, ça avance donc sur les problèmes que je risque de rencontrer. Je n'ai pas encore pris le temps de déouper la semelle, mais ce que tu me dis, Quentinkiou, ne me rassure pas beaucoup. A ton avis, est-il possible de retirer ce bloc d'alu (quelles dimensions d'ailleurs, à la fois pour l'avant et pour l'arrière),, pour éventuellement les remplacer par des cales en bois (contreplaqué), d'une épaisseur suffisante, pour y insérer par exemple les écrous à griffe...

J'avoue que je n'ai jamais fait de taraudage et j'ai peur de foirer le pas de vis. Tu me dis que tu te balades avec ton kit, mais si le pas est maintenant en M8, cela veut dire que s'il t'arrive un autre arrachage, tu passes en M10 ?

Ta proposition de me dépanner au Mans m'intéresse, si d'ici là je n'ai pas solutionner mon problème. On se MP d'ici là.

Merci et à+

Hien.
Chausson Verducci V-Max
Platine RB-Mogema 5x80 montée en 3x110 en test.
Roues Matter Jaune 110

Avatar de l’utilisateur
quentinetchristine
Membre bienfaiteur
Messages : 44
Inscription : 03 oct. 2006 19:33
Localisation : dijon
Contact :

Message par quentinetchristine » 15 juin 2007 18:27

le proleme c'est qu'apres le M8 on est foutu, le M10 ne passe pas sur les platines... est enlever ce bloc alu est impossible : il est coulé dans le carbone, la seule chose af aire a mon avis c'est soit ce que j'ai fait, soit de percer directement a 10mm et d'essayer d'integrer une piece ou on aurait enlever les griffes (je sais pas si c'est tres clair) et les deux ne sont pas incompatibles (on taraude a M8 et le jour ou le taraudage par aussi, on remplace par une petite piece acier)
toujours a ta disposition.

LiTTleL
Membre bienfaiteur
Messages : 374
Inscription : 26 avr. 2005 22:43
Localisation : Clichy

Message par LiTTleL » 16 juin 2007 2:53

Déjà un filetage en M8 est beaucoup plus solide qu'un M6, logique il y a plus de surface d'appuis. Donc pour le casser il faut y aller (sur mes R1 j'ai cassé 5 des 8 inserts en M6, tous retarauder en M8 et ils n'ont plus bougé).

Sinon il y a les helicoils (il y a plein d'autre nom pour qualifier ses trucs). Tu la met dans un filetage en M8 et tu mets une vis en M6.
http://www.flat4ever.com/showthread.php?t=31019

Bon courage

Avatar de l’utilisateur
PascalSR
Messages : 313
Inscription : 17 août 2006 17:12
Contact :

Message par PascalSR » 16 juin 2007 12:40

Si le filetage est taraudé directement dans l'alu - comme ça semble être également le cas avec les Powerslide R1 ; fragiles au possible : LittleL fait à peine 50 kg -, ça ne m'étonne pas qu'il ne résiste pas longtemps.
Il y a quand même beaucoup de contrainte sur ces vis.

Quand on sait qu'il y a jusqu'à 1 tonne de pression au bout d'une chaussure à talon-aiguille avec une meuf de 50 kg, ça peut donner l'ordre d'idée de la force appliquée sur des vis de fixation de patins (même s'il y en a deux par pieds) avec les appuis en carre, la double poussée (transfert presque instantané de force d'un côté à l'autre de la vis, les vibrations, etc.

Et il y a double contrainte puisque le pied d'appui encaisse une bonne partie de la force de poussée produite par le pied poussant (action-réaction ; un mobile en équilibre dans des circonstances normales - un patineur qui avance - se voit appliquer une force inverse équivalente à toute force appliquée) ; le pied au sol n'est pas si inactif que ça et ne supporte pas uniquement le poids du patineur.

Il vaut mieux faire confiance à du bon vieil acier pour ce genre de travail plutôt qu'à de l'alu. L'alu est trop friable en faible épaisseur. Au niveau de la résistance à l'abrasion, on n'est pas loin du cuivre ou de l'étain. Les bourrins qui serrent trop leurs axes de roues savent cela.
Donc, double avantage du concept bois + écrou à frapper par rapport au tout alu : solidité, fiabilité et possibilité de maintenance.
Tighten your thighs and butt muscles and release them as many times as you can.

Avatar de l’utilisateur
quentinetchristine
Membre bienfaiteur
Messages : 44
Inscription : 03 oct. 2006 19:33
Localisation : dijon
Contact :

Message par quentinetchristine » 16 juin 2007 20:34

sauf que le bloc d'alu est serti dans le carbone, donc impossible de mettre autre chose... faut fare avec ce qu'on a, mais bon un filetage M8 ne bouge pas (enfin pas sur les miens en tout cas)

Avatar de l’utilisateur
DidierC
Messages : 69
Inscription : 05 avr. 2005 6:14
Localisation : Mérignac (33)
Contact :

Message par DidierC » 16 juin 2007 21:58

1) Je rejoinds l'avis de Pascal, je ne ferais pas confiance longtemps à un filetage dans l'alu, pour les contraintes subies par les fixations de la platine. Cela relachera un jour ou l'autre, couple acier alu, fatigue...
2) L'alu ne peut pas être serti dans le "carbone". A la fabrication, le composite carbone époxy est moulé sur une forme de pied incluant l'insert alu et celui est donc collé au chauson par la résine époxy.
Et un collage alu époxy ce n'est pas définitif (mais vu le sens des contraintes, même décollé de la résine il remplit parfaitement son rôle), cela se fragilise et cela doit pouvoir s'enlever en chauffant l'alu au décapeur (dés que la résine est molle le bloc d'alu viendra)
3) Quand à l'écrou à griffe dont on aurait enlevé les griffes, il y a un risque qu'il tourne dans le vide quand on voudra serrer la vis de fixation de la platine...
4) tqhien, tu avais mis des surépaisseurs sous ta platine, donc il y avait moins de longueur de vis (tours de filet) et cela a du accentuer l'usure du filetage..; essaie de trouver des vis longues la prochaine fois !
La vie est trop courte pour patiner lentement !
Image

Pierrema
Messages : 22
Inscription : 04 juil. 2006 10:42
Localisation : Auxerre/Paris

Message par Pierrema » 17 juin 2007 13:22

Quand on sait qu'il y a jusqu'à 1 tonne de pression au bout d'une chaussure à talon-aiguille avec une meuf de 50 kg, ça peut donner l'ordre d'idée de la force appliquée sur des vis de fixation de patins
Non, pas vraiment, le talon aiguille et la vis de fixation ne travaillent pas de la même façon. les vis de fixations à l'arrêt du patineur ou quand ce dernier se laisse rouler, ne travaillent pas (à part la traction du au serrage de la dite vis), c'est la platine qui se prend tout les efforts sur les ponts avant et arrières et vu que la surface de contact entre le chausson et la platine est bien plus grand que le talon aiguille, les efforts ne sont même plus comparables. Les vis se prennent des efforts quand le patineur patine mais là encore, l'appui plan entre chausson et platine va quand même absorber quelques contraintes.

Avatar de l’utilisateur
PascalSR
Messages : 313
Inscription : 17 août 2006 17:12
Contact :

Message par PascalSR » 17 juin 2007 15:05

Bon, c'est vrai, mais qu'en est-il lors des appuis en carres ?
Je patine presque toujours en carres ; même en " roue libre ", je suis légèrement en carre externe.

Je suis sûr que malgré l'appui plan chausson-platine, les vis encaissent pas mal. Et en talon-aiguille, on ne court en général pas, alors qu'en roller, c'est relance, accélération, brutalisation de toute sorte, excepté des sauts d'envergure.
Tighten your thighs and butt muscles and release them as many times as you can.

tqhien
Messages : 13
Inscription : 05 mars 2007 11:58
Localisation : Metz

Message par tqhien » 17 juin 2007 18:15

Bon, ce week-end, j'ai piqué le nécessaire à couture de ma belle-mère, pour découdre proprement la semelle des parties latérales internes à la chaussure. J'ai donc décollé proprement la semelle pour voir les inserts. Effectivement, les inserts semblent en alu, et sont intégrés dans le carbone. Je pense que je vais partir sur un remplacement pur et simple de ces inserts par quelque chose de plus solide. La solution taraudage et/ou inserts hélicoïdaux ne me satisfait pas. D'une part, le risque d'une rupture avec l'alu peut se reproduire et mon montage roues de 110mm engendrent des contraintes plus importantes que sur des platines normales... Dans un premier temps, je vais essayer de désolidariser les inserts de la résine de carbone. J'hésite entre la méthode bourrin : un bon coup de marteau pour éjecter les qq dixièmes de mm de carbone qui maintiennent l'insert en place et trouver un moyen de chauffer la résine pour les dégager. Autre possibilité, dremel+ fraise pour découper proprement...

Pour la fixation, je partirai sans doute vers un bon gros couple écrou/boulon nylstop, mon montage 3x110 me laisse suffisamment d'espace sous la fixation sans que ça gène les roues, donc ça peut dépasser sans problème. Faut juste qu'à l'intérieur de la chaussure, ça ne dépasse pas sur le talon.

Pour Didier C : j'avais déjà essayé avec des vis plus longue, maias dans ce cas, ça me rentre dans le talon... et c'est pas super agréable pour patiner...

Ce qui m'inquiète le plus, c'est le temps : moins de 15 jours avant le Mans... Alors en parallèle, je me réhabitue à une autre paire de chaussons, mais ça va être chaud...
Chausson Verducci V-Max
Platine RB-Mogema 5x80 montée en 3x110 en test.
Roues Matter Jaune 110

Avatar de l’utilisateur
DidierC
Messages : 69
Inscription : 05 avr. 2005 6:14
Localisation : Mérignac (33)
Contact :

Message par DidierC » 18 juin 2007 6:24

Pour Didier C : j'avais déjà essayé avec des vis plus longue, maias dans ce cas, ça me rentre dans le talon
Tu serais pas un peu douilllet :lol: :lol:
Une vis cela peut se scier ; avant de la scier on met un écrou sur la partie à conserver (cet écrou aura pour role de remettre en place le filet lésé par la scie) et on prend bien soin de limer les bardes métalliques qui pourraient couper nos talons délicats...
La vie est trop courte pour patiner lentement !
Image

Avatar de l’utilisateur
PascalSR
Messages : 313
Inscription : 17 août 2006 17:12
Contact :

Message par PascalSR » 18 juin 2007 10:26

J'ai eu à changer un écrou à frapper d'un de mes patins, et chez Hawaii, ils m'ont filé un écrou Salomon (plan, troué) avant de retrouver des hélicoïdaux. Ils m'ont donné les deux.

J'ai toujours conservé le Salomon depuis, par souci d'amortissement du matériel. ça ne me dérange pas du tout. Je peux même dire, puisque mes semelles en cuir sont un peu en lambeaux, qu'un petit caillou qui saute dans le chausson en roulant, je le sens alors que la visserie, nada, malgré le contact avec les pieds nus !

Pour le serrage, il faut juste passer sa main dans la coque pour maintenir l'écrou pour les deux premiers tours de vissage, après ça serre tout seul.
C'est un peu casse-pied quand on change régulièrement de platines, mais bon, ça n'arrive pas systématiquement à tout le monde.

Et tqhien, pour les 110, j'ai roulé tout l'hiver 2005/2006 avec des 110 montées sur une platine Mogema avec cette nouvelle visserie, et je fais 82 kg. Rien ne bouge et rien ne bougera !!!
J'ai juste laissé ce diamètre de côté parce que je privilégie les relances pour le moment, pour recoller les gros pelotons de nationaux lors des FIC. Mais niveau usage du matos, rien à redire.

Dans le cas de l'écrou, ça marche un peu selon le système du serre-joint, le matérieau serré n'est pas directement sollicité, sinon ça fait belle lurette que les morceux de frêne dans mes patins auraient volé en éclats. L'écrou et la vis de part et d'autre de la coque (en carbone + alu, carbone + bois, plastique dur) et ça tient tout seul. Et je vais même te donner un autre truc : inutile de serrer comme un âne ! Je passais mon temps à serrer si fort que j'avais de gros problème d'usure des empreintes de vis ; d'où de grosses difficultés pour dévisser les platines. Hé ben, on m'a dit et il s'avère qu'il suffit de juste serrer jusqu'au blocage plus une pression supplémentaire du poignet pour être tranquille ; pas la peine de mettre 5 kg dans une vis de 6 mm...
Tighten your thighs and butt muscles and release them as many times as you can.

tqhien
Messages : 13
Inscription : 05 mars 2007 11:58
Localisation : Metz

Message par tqhien » 18 juin 2007 21:28

Bon, j'ai pris une petite photo (un peu floue, désolé) de l'insert :

Image

qui expliquera mieux le problème de l'insert. Il n'y a pas de griffe, pas de cale en bois, etc. L'épaisseur est réduite au minimum : carbone+insert en alu. Et par dessus cela, une semelle relativement fine. C'est pour ça que la longueur de la vis peut être problématique : trop courte, il n'y a pas assez de filet pour la résistance, trop longue, ellerentre dans le talon...

Après multiples cogitations, je pense partir sur un fraisage de la pièce en alu, pour pouvoir y mettre une vis BTR (vis métal à tête conique, à empreinte allen). Cela nécessitera simplement une clé dans la chaussure pendant la première partie du serrage et du côté platine : rondelle + nylstop. Faut juste que je trouve une fraise et une perceuse. Demain j'essaierai tout de même de passer chez Hawaii avec la chaussure, au cas où ils auraient une autre solution.
Chausson Verducci V-Max
Platine RB-Mogema 5x80 montée en 3x110 en test.
Roues Matter Jaune 110

Répondre