Page 6 sur 6

Re: Marathon de Paris 2017

MessagePosté: 19 Oct 2017 8:43
par FGO
gui_gui a écrit:Vu les vidéos, j'aime pas vraiment la tronche des pavés dans la descente, où les gens essaient de passer sur les trottoirs
Une chute sur l'asphalte c'est déjà pas marrant mais alors sur les pavés… je préfère pas y penser.
Et je trouve que le périmètre n'était pas assez sécurisé, les piétons semblaient pouvoir aller et venir comme bon il leur semblait
Avec comme d'hab sous-estimation de la vitesse d'approche des rollers…


j'ai des collègue qui ont vu des vélos arriver en face : Logique pas de verrouillage réel du circuit ajouté au fait de rouler a gauche donne face à face ... :evil:

Re: Marathon de Paris 2017

MessagePosté: 19 Oct 2017 9:21
par Kéno40
Sans doute sur le 2ème tour dans la partie du début du circuit (quai est) à l'endroit où la route était coupée en 2 par le rebord pour séparer la piste cyclable?

Re: Marathon de Paris 2017

MessagePosté: 19 Oct 2017 9:43
par Hub
Sur cette partie-là (entre Iéna et Garigliano), la piste cyclable ne faisait apparemment pas partie du circuit course, et ça nous a été (mal) indiqué lors du 1er tour, alors qu'on était déjà des centaines à y patiner gaiement, à contre-courant des vélos...
C'est un des rares points où j'ai trouvé que la signalisation était défaillante.

Obtenir la fermeture de cette piste cyclable aurait peut-être été mieux, mais je ne suis pas sûr qu'il y ait une ouverture du séparateur compatible au niveau de la rampe de sortie qu'on prenait pour aller chercher le demi-tour. Et quand on voit la panique de pas mal de patineurs pour 2-3 malheureux pavés, on peut pas s'attendre à ce qu'ils puissent sauter un séparateur, en foule qui plus est, en sécurité.

Re: Marathon de Paris 2017

MessagePosté: 19 Oct 2017 13:35
par gui_gui
Ben moi c'est surtout ce passage qui a retenu mon attention :

Image

Si tu es parmi les premiers rapides, ok passe encore, mais dans la foule des plus lents c'est la mort assurée…
Mais bon les rapides eux ils se prennent même les vibreurs dans la descente du Mans, même pas mal.

Re: Marathon de Paris 2017

MessagePosté: 19 Oct 2017 15:57
par Hub
Oui, ces rampes à Bir-Hakeim, c'était la mort, c'est vrai (surtout la descente; la montée c'est chiant mais pas vraiment dangereux).
Super-compliqué de faire un parcours, avec toutes les contraintes.

Du coup, je me suis pris à me demander si on ne pourrait pas imaginer une solution technique pour ces courts passages de pavés?
Genre, un revêtement plastique temporaire, que l'orga déroulerait sur le truc ?
Ou un carton bitumé? Bref, un truc qui masque un minimum les irrégularités, avec un bon roulage, avec une adhérence correcte (y compris s'il pleut), relativement fin pour qu'il n'y ait pas une marche importante à l'entrée et à la sortie, avec une bonne tenue au sol (faut pas que ça s'envole au passage du premier peloton ou au premier coup de vent)...

Quelqu'un aurait déjà vu ça? Une idée? Voilà peut-être une suggestion positive qu'on pourrait faire pour l'année prochaine...
(en plus, ils feraient une allée du même genre dans le village, ça serait tout de même mieux que de tituber dans le sable)

Re: Marathon de Paris 2017

MessagePosté: 19 Oct 2017 16:18
par gui_gui
Les solutions pour moquetter la rue… non, je ne vois pas, ça fera un matériau très ralentisseur.
Et puis impossible de refaire le revêtement, ce sont des pavés sacrés :mrgreen:
Moi je ne connais pas suffisamment la géographie de Paris mais je pense que pour l'édition 2018 il faudrait étudier et proposer d'autres parcours dont le revêtement serait correct. Ya pas que la Tour Eiffel et la Seine quand même…

Re: Marathon de Paris 2017

MessagePosté: 19 Oct 2017 16:22
par Hub
Je n'ai pas parlé de moquette, voyons.
Et les pavés eux-même sont très ralentisseurs aussi. On doit pouvoir trouver mieux.

Quant à un parcours sans pavés, dans Paris, c'est bien difficile, surtout avec plein d'autres contraintes (gêne à la circulation, possibilité de protection anti-voiture-bélier, etc...). Après, il y a pavés et pavés. Ceux en bas du Troca étaient un peu gênants pour la fluidité, mais pas la mort. La double-rampe BirHakeim et le pif-paf Concorde, si on pouvait éviter ça, ou le rendre plus gérable, ça serait bien...

Re: Marathon de Paris 2017

MessagePosté: 19 Oct 2017 16:22
par ptithomme
Sans parler de mort assurée, ce passage de pavés a été pour ma part, non pas difficile techniquement, mais particulièrement éprouvant, surtout sur le 2ème tour.
On ne le voit pas sur ta capture d'écran gui_gui, mais juste avant cette descente en pavés, il y a le même tronçon de pavés, mais en montée. En mode course, quand tu t'accroche au maximum au peloton, que la machine est déjà à plein régime, ces pavés demandent bcp d'énergie.

Des montées et des descentes, ou des virages serrés sur un parcours de course, avec plaisir, ça permet de dérouler puis de relancer. Mais des pavés, c'est vraiment très énergivore.

Re: Marathon de Paris 2017

MessagePosté: 19 Oct 2017 16:31
par Hub
Je me demande si un tapissage en rouleaux de bitumé, genre "shingles" de toit, ça ne pourrait pas aider grandement?
Image

Re: Marathon de Paris 2017

MessagePosté: 19 Oct 2017 17:14
par lokonel
Faut demander conseil aux organisateurs du Grand Prix de Formule E.
A priori, ils avaient un bon budget pour recouvrir provisoirement les pavés avec du bitume :mrgreen:

Re: Marathon de Paris 2017

MessagePosté: 19 Oct 2017 17:19
par Hub
Bah, si mon truc de fibre bitumée en rouleau pouvait marcher, ça serait un petit budget, et c'est complètement temporaire, devrait pas y avoir de soucis d'autorisations àlakhon.
(parce que je me doute que le rollère aura jamais le budget des courses de boitaroues...)

Bien sûr, faudrait ***vraiment*** tester, en conditions semi-réalistes (passages de milliers de patineurs, également mouillé/sec), pour que ça ne fasse pas un désastre le jour venu.

Et puis, faudrait aussi que les zotorités valident le parcours et s'engagent à le garder stable, suffisamment longtemps à l'avance, pour pouvoir faire faire les devis, définir le cahier des charges, commander la presta aux entreprises qui feraient installation/démontage...

Re: Marathon de Paris 2017

MessagePosté: 20 Oct 2017 10:12
par gui_gui
Hello Hub, oui, par le terme "moquetter" je plaisantais un peu bien sûr, mais il est certain que la solution se trouve du côté de rouleaux effectivement qu'on déroule sur place, mais ça va coûter bonbon, vu la surface à couvrir et aussi niveau qualité du produit lui-même, c'est du matos un peu spécial quand même.
À paris aux 6h ils avaient rebouché des trous au ciment, qui a tenu quelques minutes seulement avant d'exploser et de partir en miettes sous nos roues.
Quant au goudron, il y a un temps de séchage/durcissement, et comment vous allez faire alors que la circulation n'est bloquée que pendant l'épreuve.
Après sans doute existe-t-il des super-goudrons à durcissement ultra-rapide (qui doivent être manipulés avec précaution par des gens qui s'y connaissent, sinon bonjour la galère avec un tel matériau)
Et puis comme je disais, Paris tient à ses pavés, ça fait partie de son histoire, donc pas question de les noyer sous une couche de bitume. Ce sont des pavés sacrés…
Reste le rouleau. Mais ça fait un sacré investissement : va-t-il être réutilisé ? Si oui, où sera-t-il entreposé ?

Re: Marathon de Paris 2017

MessagePosté: 20 Oct 2017 10:43
par Hub
Non, je pensais à des rouleaux de fibre bitumée utilisée en couverture de toits (shingles). C'est du temporaire, on n'aurait certainement PAS le droit de goudronner des pavés de façon définititive!

Ce genre de trucs.
http://www.castorama.fr/store/Rouleau-b ... 30011.html
En GSB, prix public au détail : 4€TTC/m2

Estimation, par exemple pour les deux rampes du pont Bir Hakeim: 100mx5m= 500m2, soit 2000€ max. Plus accessoires (bandes collantes sur périphérie), manutention, pose, dépose. Allez, 5K€ à tout casser, au max du max.

Mais encore une fois, faudrait d'abord expérimenter pour vérifier si c'est viable et efficace, et la meilleure façon de le poser (je pense à un tuilage de bandes de 1m, dans le sens de la progression, pour éviter le risque qu'un bord se décolle et rebique dangereusement).

Je crois que je vais passer un mail à l'orga, pour leur suggérer ça. Ca peut paraître idiot, mais ça vaut quand même le coup d'y réfléchir, à mon avis.

Re: Marathon de Paris 2017

MessagePosté: 20 Oct 2017 12:34
par gui_gui
Ce type de tapis sera-t-il assez amortissant ? C'est prévu pour couvrir une dalle en béton, ou de la terre battue, donc une surface plane.
Avec les pavés, qui sont saillants, je pressens des problèmes de stabilité. La toile ne sera pas partout en contact avec le sol et au passage d'une roue, elle se déformera, donc il y aura forcément une perte de roulage.
Plus la toile sera rigide, moins elle se déformera et moins il y aura perte de roulage.

[idée saugrenue] À moins, au préalable, d'avoir abondamment sablé pour combler les inégalités de surface…
Mais pour ensuite rendre la rue à la circulation faudra faire fissa pour tout remballer et enlever le sable…[/idée saugrenue]

Re: Marathon de Paris 2017

MessagePosté: 20 Oct 2017 12:40
par Hub
Oui, absolument. Donc effectivement, si après tests, ça ne suffit pas, il faudra soit sabler (j'y avais pensé aussi), soit mettre 2-3 couches du bazar. Encore une fois, il faudrait tester.

J'ai envoyé la suggestion (comme d'autres feedbacks/suggestions, précédemment) par mail à l'adresse qu'ils avaient suggérée sur facebook.
Après, ce qu'ils en font... :?:

Re: Marathon de Paris 2017

MessagePosté: 20 Oct 2017 12:42
par Hub
Après, qu'il subsiste une perte de roulage, c'est possible mais pas forcément rédhibitoire, sur 100m d'un parcours de 20km. Ce qui est important, c'est d'améliorer la sécurité, la fluidité du trafic et le confort, dans cet ordre. Et on peut se contenter d'une solution qui ne soit pas 100% parfaite.

Re: Marathon de Paris 2017

MessagePosté: 24 Nov 2017 11:34
par Kéno40