Page 1 sur 1

[Apprentissage] En avant ou en arrière le pied ?

Publié : 11 févr. 2009 19:55
par SaladeVerte
Bonsoir à toutes et à tous,

Je rentre d'une bonne heure et demie de roller, et voilà que je me pose une qwestion... En regardant pas mal de photos ça et là sur le net, je m'aperçois qu'en virage, la plupart des patineurs ont le pied extérieur en retrait par rapport à l'autre.

Or, personnellement, j'ai tendance à placer "naturellement" à l'inverse, soit en avant du pied intérieur. Je pratique le roller depuis plusieurs année, et suis un total "self made man" en la matière :lol:. Cette façon de faire ne m'a jamais causé d'ennui, d'autant que j'ai tendance à croiser en virage, mais bon, nul n'est parfait.

Alors ma question est la suivante : y a t'il une bonne et une mauvaise position, et quels seraient les avantage du pied intérieur décalé vers l'avant ?

Merci d'éclairer ma lanterne.

Re: En avant ou en arrière le pied ?

Publié : 11 févr. 2009 20:04
par olivierZ4R
SaladeVerte a écrit : y a t'il une bonne et une mauvaise position, et quels seraient les avantage du pied intérieur décalé vers l'avant ?
Décaler le pied intérieur en avant a l'avantage de faciliter la prise de virage pour les débutants qui ont du mal à prendre des carres pour déclencher le virage.
MAIS cela provoque une rotation du bassin qui est NEFASTE pour un bon déroulement du virage. Et en général la rotation du bassin entraîne une rotation dans le même sens des épaules. Bref, c'est tout mauvais ! :)
La bonne position est celle ou les 2 pieds sont au même niveau et seule la prise de carre déclenche le virage. Ainsi le bassin reste neutre dans le virage, bien perpendiculaire à la tangente, et te permet de déclencher ensuite correctement et efficacement tes croisés.

Publié : 12 févr. 2009 2:24
par SaladeVerte
Ok bon déjà c'est rassurant :) pour moi !

Je vais essayer de bien suivre des yeux ce que font mes pieds lors des virages, histoire de voir ce qu'il y a à corriger.

Merci !

Publié : 12 févr. 2009 8:02
par Ralph
J'ai aussi appris tout seul et j'ai naturellement repris la position du ski où là aussi le pied intérieur est devant. Sans compter qu'en slalom et en arrêt rapide le fait de faire passer le pied intérieur devant facilite la manoeuvre ; mais bon je mets le conseil dans la poche cela peut toujours servir 8) .

Publié : 12 févr. 2009 10:40
par kyungjin
SaladeVerte a écrit : Je vais essayer de bien suivre des yeux ce que font mes pieds lors des virages, histoire de voir ce qu'il y a à corriger!
Alors ça c'est pas bon du tout, la première chose qui te dirige en roller c'est le regard, et si tu regardes tes pieds...
Le mieux est de pouvoir avoir quelqu'un qui t'observe et te corrige. Ou alors la video mais bon.

Re: En avant ou en arrière le pied ?

Publié : 12 févr. 2009 18:08
par Invité
SaladeVerte a écrit :en virage, la plupart des patineurs ont le pied extérieur en retrait par rapport à l'autre.
Or, personnellement, j'ai tendance à placer "... avant du pied intérieur.
J'ai pas tout compris : les uns ont le pied extérieur en retrait et toi le pied intérieur en avant alors Où es le prb ???

Publié : 12 févr. 2009 18:27
par JP38
:lol: c'est exactement la même chose

Re: En avant ou en arrière le pied ?

Publié : 12 févr. 2009 18:39
par SaladeVerte
Jean-Michel a écrit :
SaladeVerte a écrit :en virage, la plupart des patineurs ont le pied extérieur en retrait par rapport à l'autre.
Or, personnellement, j'ai tendance à placer "... avant du pied intérieur.
J'ai pas tout compris : les uns ont le pied extérieur en retrait et toi le pied intérieur en avant alors Où es le prb ???
Euh... il manque effectivement un mot pour que ma phrase soit correcte, soit, ce qui donne "la plupart des patineurs ont le pied extérieur en retrait par rapport à l'autre. Or, personnellement, j'ai tendance à le placer "naturellement" à l'inverse, soit en avant du pied intérieur".
Alors ça c'est pas bon du tout, la première chose qui te dirige en roller c'est le regard, et si tu regardes tes pieds...
Le mieux est de pouvoir avoir quelqu'un qui t'observe et te corrige. Ou alors la video mais bon.
M'oui enfin bon, comme j'enchaîne pas mal de virages en descente pour arriver chez moi, je pense qu'un petit coup d'oeil à mes pieds me permettra de voir instantanément s'ils sont au même niveau ou pas. Peut-être me suis-je une fois de plus mal exprimé. Décidément... :roll:

Publié : 12 févr. 2009 18:43
par Ralph
tu mets les pieds à l'envers et tu t'exprimes mal, il te reste l'auto-destruction :twisted:
mais non ne t'inquiètes-pas, ce ne sont pas des méchants :D

Publié : 14 févr. 2009 16:12
par jp2copter
Plusieurs inconvénients à mettre le pied extérieur en avant:

-C'est alors celui qui est le plus chargé. Il devient difficile de charger le pied intérieur (en arrière) pour qu'il puisse participer correctement à l'adhérence et l'appui dans le virage, car il est dans une situation d'inconfort.
-En cas de blocage du patin avant extérieur sur un obstacle, il provoque un croche-pied pour l'autre qui vient le percuter.
-En cas de perte d'adhérence du patin extérieur avant, l'autre ne peut pas servir à grand chose pour rattraper la situation (toujours pour la même raison de position inconfortable).
-La flexion des jambes, nécessaire dans les virages rapides ou serrés, est moins facile.

En imaginant ces situations avec des skis, on comprend assez bien.

Bien entendu, le décalage avant-arrière est utile pour augmenter la stabilité longitudinale, mais plus la qualité du revêtement est bonne, et plus les patins peuvent se rapprocher.

Les avantages d'un pied intérieur en avant:

-Répartition meilleure de l'appui en virage
-Flexion des jambes aisée
-Sécurité en cas de problème sur le patin avant, le second est libre de ses mouvements pour rattraper le coup.
-Sécurité en cas de problème avec le patin arrière. Le patin avant directeur n'est que peu influencé par ce qui se passe derrière.

Toujours aussi vrai qu'à ski, pour la plupart des points!

En résumé, avec le pied intérieur directeur en avant, on fait beaucoup mieux participer celui-ci par sa prise de carre extérieure qui s'additionne à la prise de carre naturelle de l'autre patin.
C'est probablement par manque de confiance dans cette fameuse carre externe qu'on charge par réflexe son patin directeur en carre interne...

Publié : 14 févr. 2009 20:07
par cpt_caverne
lut,

Je vois que la partie "sceintifique" a bien été développée.

Pour la partie pratique en cours de roller (si tu en prends ou as pris) on devait t'apprendre a tourner avec la main intérieure du virage, posée sur le genoux intérieur avancé, ce pour t'apprendre a etre stable et t'eviter de tourner le buste.

Publié : 27 févr. 2009 22:00
par bichonrider
Excusez moi, mais plusieurs choses me choquent ou me gène dans ce qui à été dis.

La première qui me gène c'est les comparaison avec le ski.
En roller le virage le plus simple est effectivement le virage pied décalé en tournant du coté de sa jambe avant. donc en appuis interne. En ski, c'est une faute énorme de décalé (comme on le ferait en roller). il y a forcément un petit décalage, mais il est infime et ce, que se soit en parabolique ou non.
du coup en raison de la pente et de la neige, l'appuis se fera en extérieur au virage.
et pour finir avec le ski, la position sera très porter en avant (alignement pointe de pied, genoux épaules) bien plus qu'en roller avec des épaules qui resteront le plus possibles face à l'axe de la pente afin d'éviter les mouvement parasite du buste, et faciliter l'appui externe. En roller, la position sera également en avant mais beaucoup moins qu'en ski. Et pour les épaules, (et c'est la mon principal point de désaccord avec un peux tout le monde) orienterons le patineurs et sans tourner les épaules il sera très difficile de tourner. car les épaules permettront d'orienter le bassin, qui par enchainement fera se placer les pieds en prise de carre. observé un slalomeur, si sur ces rotation il ne tourne pas ces épaules, il peux faire se qu'il veux...sauf si il as un peu d'expériences, il ne tournera jamais.

En gros comment tourné (selon moi).
première chose à faire prendre son élan, jusque la normal.

ensuite arrêter de patiner, et se placer pied parallèle, pas trop écarter (pas plus de 20cm entre les 2). les genoux ne doivent pas se toucher (sinon le patineur est en carre interne, et la c'est pas bon)

après il faut avancer un pied (la roue avant du pied arrière dois être au MAXIMUM au niveaux de la roue arrière du patin avant). les genoux doivent être bien fléchi, et ne doivent pas se toucher. le poid lui est en majorité sur la jambe avant. à partir de la il ne reste plus qu'as tourner...

Pour se faire, poser son regard ou l'on veux aller (attention le regard dois être haut). ensuite tourner ses épaules (et oui c'est la ou je suis pas d'accord avec vous) du coté de la jambe avant. la rotation des épaules dois entrainer une rotation du bassin (légère, mais présente quand même), cette dernière rotation va orienter les genoux vers l'intérieur du virage, et donc permettre une prise de carre des patin (patin intérieur en carre externe, et patin extérieur en carre interne). à noter que l'écart latéral et longitudinal entres les patins ne dois pas changer.

Mais j'insiste, la rotation des épaules est indispensables à une bonne courbe, et plus la courbe sera serrée plus la rotation devra être importante.