Page 4 sur 4

Re: Que penser des roues double densité ?

MessagePosté: 11 Juil 2017 9:53
par Kéno40
Alors @hub , ce raid?
Et ces roues?

Re: Que penser des roues double densité ?

MessagePosté: 16 Juil 2017 12:08
par Hub
Super-cool, la Finline. Une trentaine de patineurs de 5 nationalités, 60-100km/jour, 480km au total, des paysages très chouettes (forêts, lacs, bras de mer, campagne...).
Effectivement bien grattoneux (sauf sur à peu près 5-10km de part et d'autres des rares agglomérations de taille moyenne, où les pistes cyclables sont souvent assez bonnes), et euh, méga-vallonné. On passe son temps à attaquer des courtes mais raides montées et se tétaniser sur des descentes grattonneuses, en train à 40km/h...
Je n'ai pas fait toute la distance (en particulier, un jour de pluie ininterrompu, que j'ai pris comme jour de repos dans le car-balai, comme les 3/4 des participants).

Bref, question roues:
J'ai bien aimé mon 3x110 en Mi3 F1 (sous Powerslide Marathon), j'ai eu l'impression que ça me facilitait le passage dans le gratton.

J'ai alterné avec mon autre paire (4x90 bien usées Hyper Speed 85A sous Twister), que j'ai du rechausser la moitié du temps (problèmes de tenue des réglages de platine sur les Marathon, et une journée sur chaussée mouillée, pour laquelle j'ai préféré 4 appuis au sol sous chaque pied). Mais la comparaison est difficile, tant les chaussons sont différents.

Re: Que penser des roues double densité ?

MessagePosté: 14 Aoû 2017 12:28
par Antonius
Petit ajout personnel à propos des Powerslide Infinity Plus DD :

Je les ai personnellement utilisées pour "m'entrainer" avant le Mans (sur 2 semaines), de la bi-densité à ce prix (90 euros) , il fallait que je sache ce qu'elle valait :wink:
Je précise qu'elles ont donc servis trois fois par semaine, sur 20 à 30km à chaque sortie, sur route et à des vitesses allant de l'endurance fondamentale à la VMA (continue), rien de très rapide puisque ce sont des efforts que l'on peut tenir de plusieurs minutes à plusieurs heures.

- Le fil (ou plan de joint) a disparu à la première séance et la roue a perdue plus de 2mm de circonférence en moins de 200km d'utilisation.
A part Décathlon (Oxelo), je n'ai pas connaissance de roues pouvant s'user plus vite. :roll:
- La roue décroche très facilement dès qu'on s'approche des 30 km/h, en fin de poussée, un peu comme si il pleuvait.
Il est suicidaire de tenter de maintenir une vitesse supérieure à 35 km/h pendant plus de quelques mètres. J'ai pris une vilaine chute au premier entrainement et en suivant des cyclistes à cause d'un décrochage intempestif. :evil:

Je n'ai pas testé sur une séance de lactates ou de sprint et je n'ai pas testé non plus sur piste, ni sur route mouillée, et encore moins en descente ; je ne le ferais pas, je tiens à ma vie. :mrgreen:


Cela a été pour le moins déconcertant au début, j'ai bien cru que le problème venait de moi... :shock:

Il est par contre indéniable que leur confort est exceptionnel, et leur prix très bas. 8)
Malheureusement, le taux d'usure monstrueux et l'absence précoce d'accroche rendent cette roue inutilisable pour de la vitesse, même sur du très long.
Pour moi c'est à réserver aux randonneurs voulant découvrir la bi-densité de grand diamètre.

Je serais curieux de voir d'autres avis (j'ai déjà lu le test REL) !

Re: Que penser des roues double densité ?

MessagePosté: 14 Aoû 2017 19:00
par Alf 15
Pourtant le test de Rel est plutôt flatteur

"Les Powerslide Infinity Plus 125 DD accrochent bien dans des circonstances variées. Sur route humide, on a pu constater une accroche correcte."
"L'usure des PS Infinity 125 DD est lente et très régulière."
Après 500 km la roue n'a peu perdu en taille et le fil est quasi encore visible."

Comme quoi le meilleur des retours est bien nos échanges sur le forum

Re: Que penser des roues double densité ?

MessagePosté: 14 Aoû 2017 19:03
par Antonius
Pas nécessairement, peut être que je suis tombé sur un lot en dessous de tout...
Mais il vrai que c'est mieux d'avoir plusieurs avis !

Re: Que penser des roues double densité ?

MessagePosté: 16 Aoû 2017 9:05
par Kéno40
Peut être un jeu trop frais avec une gomme pas sèche?
Mais dans ce cas, l'accroche ne devrait pas être aussi mauvaise...

Re: Que penser des roues double densité ?

MessagePosté: 16 Aoû 2017 9:34
par gui_gui
Non non, le PU est un polymère, il n'a pas à sécher, soit il est liquide (non polymérisé, soit il est solide, il n'y a pas d'état intermédiaire.)
Pascal Briand préconise de toujours d'utiliser un jeu neuf lors d'une course, car le profil est important. Il n'y a pas de vernis. Si ça brille c'est que c'est neuf, c'est tout.

Re: Que penser des roues double densité ?

MessagePosté: 16 Aoû 2017 10:14
par Kéno40
Neuf ça veut pas dire fabrique depuis moins d'un mois.
Je sais que pour les premières DD Roll X, fallait pas les utiliser tout de suite.

Re: Que penser des roues double densité ?

MessagePosté: 16 Aoû 2017 11:44
par gui_gui
Oui, je me souviens, c'est vrai que Roll'x préconisait un délai d'attente. C'est tout de même en contradiction avec d'autres conseils avisés… la seule explication que je vois c'est que Roll'x travaille en flux de production assez tendu, car c'est une petite boite : un stock produit est mis immédiatement en vente, contrairement aux grosses boites (Matter, MPC) qui elles peuvent se permettre de stocker avant de vendre (???)
Ce qui attesterait en effet la nécessité d'un délai d'attente minimum.

Re: Que penser des roues double densité ?

MessagePosté: 16 Aoû 2017 14:19
par Antonius
Powerslide est une grosse boîte et je n'ai pas reçu de consignes particulières quant à leur utilisation.

Elles s'avèrent néanmoins bien pratique pour apprendre à freiner en parallèles :lol:

Re: Que penser des roues double densité ?

MessagePosté: 17 Aoû 2017 8:02
par gui_gui
Tu freines en parallèle en 3x125 Antonius ? Moi ya un truc que j'arrive pas à maîtriser c'est le freinage en godilles internes, je pense que tu vois ce que je veux dire, comme sur cette video à 0:35
https://www.youtube.com/watch?v=GHqs2EF9rIc

Re: Que penser des roues double densité ?

MessagePosté: 17 Aoû 2017 9:35
par Antonius
Pas volontairement, mais en prenant des virages un peu trop serrés avec ces roues, ça décroche "naturellement"...

Sinon je ne "freine" qu'en faisant une sorte de départ inversé ou de chasse neige alterné non glissé (plus rarement en T) afin de préserver les roues !
Je peux freiner en parallèle sur glace mais ça flingue tout l’affûtage :wink:

Re: Que penser des roues double densité ?

MessagePosté: 14 Avr 2019 15:01
par Chris9481
Je ne savais pas trop où mettre mon post... donc ce sera ici :)
Après une séance d'endurance ce matin par 4°, nettoyage des rollers cette après-midi. Et quelle n'est pas ma surprise :shock: :shock: :?:
j'ai 2 roues (MPC Red Magic 100 usées à 97,8 mm) avec un joli éclat de verre de 3-4 mm / 0.5mm d'épaisseur planté verticalement. Vu que je les ai retirés, je voie maintenant une fine fente à la place.
Est-ce que ça vous ai déjà arrivé ? Est-ce que je peux toujours rouler avec les roues ou est-ce qu'elles risquent de se désagréger rapidement ?

Re: Que penser des roues double densité ?

MessagePosté: 14 Avr 2019 15:24
par Pushte
Chris9481 a écrit:Je ne savais pas trop où mettre mon post... donc ce sera ici :)
Après une séance d'endurance ce matin par 4°, nettoyage des rollers cette après-midi. Et quelle n'est pas ma surprise :shock: :shock: :?:
j'ai 2 roues (MPC Red Magic 100 usées à 97,8 mm) avec un joli éclat de verre de 3-4 mm / 0.5mm d'épaisseur planté verticalement. Vu que je les ai retirés, je voie maintenant une fine fente à la place.
Est-ce que ça vous ai déjà arrivé ? Est-ce que je peux toujours rouler avec les roues ou est-ce qu'elles risquent de se désagréger rapidement ?


Ça m'est arrivé dans des G13, j'ai viré le bout de silex (c'était pas du verre moi) et j'ai réutilisé ces roues jusqu'à la couenne.

Jamais eu de soucis après.

Re: Que penser des roues double densité ?

MessagePosté: 14 Avr 2019 15:31
par gui_gui
Ho que oui ça m'est déjà arrivé ! Bouts de verre, éclats de coquillages (appâts de pêche) clous etc...
La bi-densité est fragile à ce niveau là. Les MPC ont une couche dure externe plus fine que les Matter (d'où rebond supérieur des MPC) avec donc une gomme interne molle plus conséquente. Mais oui, en effet, ensuite ça se transforme en fente qui va considérablement amoindrir les performances de la roue, qui de surcroit va se mettre à couiner. Elle ne vont pas se désagréger rapidement, elles sont juste beaucoup moins performantes. C'est même un critère de rebut. Une fois Ligne Droite 'a gracieusement remplacé une roue (Matter) toute neuve que j'avais flinguée de la sorte dès ma première sortie. Mais bon le jeu était flambant neuf alors c'était un geste commercial comme on dit.

Re: Que penser des roues double densité ?

MessagePosté: 14 Avr 2019 16:13
par Chris9481
Merci des réponses.
Je vais donc continuer de les user à l'entrainement.
Heureusement que j'avais déjà trouvé un jeu de MPC Black quasi neuves pour les courses.