La Moselle en Roller

Toutes les informations sur les randonnées roller dans les villes, les balades sur roulettes (avec un seul "L") mais aussi les raids et la pratique du roller sur longue distance...

Modérateurs: DELVAR, Appache-Zwoofff, sg1_diablo, Rollo, Gadget, emile64, clochette, wawa, 8wd, alfathor, BOBOR

La Moselle en Roller

par gui_gui » 07 Mai 2009 14:08

Salut à tous,
habitant à Metz, je me suis dit que je devais quand même explorer un peu la Moselle.
Or l'axe "Charles le Téméraire" n'a pas encore été finalisé entre Metz et Thionville.
J'avais d'abord pris ma bagnole de Metz à Thionville, afin de partir depuis Thionville, direction le Nord. Au fait vous savez que la Moselle descend vers le Nord. Donc, faut s'attendre à quelques bons faux plats descendants, voire de bonnes descentes, car cette Moselle est assez encaissée par endroits.
L'aller retour Thionville - Wormeldange (un centaine de km si on s'en tient à la piste) m'a pris 8 heures dont 1 heure de poses, et de nombreuses explorations en dehors de cet axe, vers des destinations inconnues aux noms étranges et imprononçables, je pense avoir totalisé à peu près 130 km en 8 h, poses comprises. De Thionville à Apach, (30 km) c'est de la piste cyclable, avec toutefois un passage sur départementale à hauteur de Contz-les-Bains et Rettel. Je signale que là les paysages des bords de Moselle sont magnifiques. Mais la piste est en fait plutôt grattoneuse. Apach est une triple frontière France/Allemagne/Luxembourg. Prenons par le Lux : Schengen, puis la route N° 10 (La route du Vin) qui longe la Moselle (qui marque la frontière entre l'Allemagne et le Luxembourg) qui est très pittoresque : falaises calcaires sur les versants Sud, cotaux de vignobles, Jusqu'à Remich. On prend le pont pour passer en Allemagne? Non ? Allez, on continue par le Luxembourg. Je patine sur une bande cyclable en bordure de cette fameuse route du Vin. Les falaises à ma gauche deviennent balaizes, je me croirais quelquepart dans le Sud de la France alors que pas du tout ! Je passe quelques bleds, dont Ehnen; j'arrive ensuite à Wormeldange. En fait de Apach à Wormeldange il n'y a qu'un vingtaine de kilomètres, si on s'en tient à la piste directe. Un couple de vieillard Luxembourgeois ne parlant pas un traitre mot de français me confirment que je suis bien à Wormeldange. C'est tout de même une capitale du Riesling ! Je me dis que si je veux espérer rentrer en vie, faut faire demi tour : c'est beau, c'est magnifique, mais je dois garder du jus pour le retour. Hop, je prends un pont, me voilà en Allemagne. Retour à Apach par l'Allemagne : les allemands ont préféré souvent des dalles de béton aux enrobés pour leurs pistes. Mais que ce soit en Allemagne ou au Luxembourg, tout, absolument tout est indiqué : un idiot y trouverait son chemin : ça tombe bien avec la fatigue, je sens que mon QI avoisine les 30 au bas mot. Il y a des bancs et de la pelouse tondue et des fleurs entretenues en rase campagne. Le temps est lourd, chaud, la Moselle fait miroiter ses reflets bleu foncé. Les gamins me disent "Halo". La campagne et les champs sont systématiquement rendus accessibles par un dédalle incroyable de pistes en béton qui vont du rugueux moyen au rugueux assez lisse. Ces couloirs en béton n'ont pas spécialement été conçus pour le roller, aussi, il est possible de rencontrer de sérieux dénivellés. Malgré la ruguosité du béton, j'ai atteint une vitesse surréaliste, ayant adopté la seule position adéquate : tout schuss ! Serre les fesses, et attends que ça passe si je puis dire. Freinage appuyé à mort en T : ya un stop, mec. Bonjour la civilisation. Puis, re-piste cyclable et tout va bien.
Ensuite 2 jours plus tard je me suis dit : quel dommage qu'il n'y ait pas de piste entre Metz et Thionville. Eh bien ce problème est résolu car j'ai trouvé la solution, même si pour cela je dois emprunter quelques départementales. Alors de Metz à Thionville, le long de la Moselle, il y a quelques pistes cyclables, mais il faut passer aussi par quelques départementales (D52 - il faut franchir un pont assez étroit sur la Moselle- entre Hauconcourt et le rond-point de la D1 vers Ay-Sur-Moselle), (D1 entre Ay-sur-Moselle et Bousse) et un tronçon en sortant de Bertrange Imeldange. Enfin, cela fait de Metz à Thionville, en passant par cet itinéraire, 38 km. Plus quelques explorations alentour, j'ai dû totaliser environ 80 km. J'ai fait l'aller-retour en 4h45, soit un peu moins de 17 kmh de moyenne.
Un de ces jours je me ferai Metz-Wormeldange direct sans bagnole. Cela représenterait environ 90 km aller et 90 km retour, soit 180 km, à 15 ou 16 kmh de moyenne (poses et négociations de super-grattons comprises) cela devrait me prendre entre 11 et 12 heures.
Conséquences directes de ces petites balades :
Les 3 jours qui ont suivi, je me suis senti dans un autre monde… Vous savez que j'ai un cœur qui bat naturellement assez bas, au repos entre 36 et 40, voire 44 battements par minute. Mais là, j'étais carrément entre 32 et 36 puls par minute. J'avais l'impression d'être un lézard immobile en train d'attendre. Très très difficile dans ces conditions de se concentrer et de se secouer pour bosser, mais il le faut bien.
Enfin mon cœur étant revenu à un rythme plus élevé (entre 40 et 44), étant un peu moins léthargique, je me suis refait un de mes runs favoris de 30 km (10 x 3 km) sur la boucle près de chez moi : (avec rond point et demi-tour) très dur ! 24,5 kmh de moyenne, au lieu des 25,5 ou 26,5 kmh des jours de forme. J'ai senti une grosse fatigue au niveau de la détente : pas de relance, si vous voyez ce que je veux dire.
C'est que dans mon cas, 3 jours de repos après ces excursions, c'était pas assez. Du moins, pour mes jambes. Le haut du corps (bras, abdos, etc…) ne semble pas avoir souffert. Par contre, j'ai ressenti une amélioration sur la longueur de la poussée : faire des poussées très amples, très assis et à cadence lente, pour une vitesse moyenne de 24,5 kmh m'a semblé très aisé sur 1 h 13 min. Si je n'avais pas eu cette fatigue, il m'a semblé que j'aurais pu le faire à une cadence plus rapide, mais bon. Fatigue oblige.
J'aime la vitesse mais j'aime aussi ces longues sorties de découvertes. Pour concilier les deux, il faut vraiment bien gérer ses efforts au quotidien.
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4339
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

par gui_gui » 24 Mai 2009 7:11

Metz - Allemagne d'un seul coup, ce sera pour plus tard : car pour l'instant, j'ai préféré emmener mes enfants (eux à vélo, moi en roller) sur ce chouette parcours entre Thionville et l'Allemagne, même si ça grattonne. QUelques photos :
Ici en arrivant à Contz-les-Bains :
Image
By gui_gui

Ici en arrivant vers Apach :

Image
By gui_gui

Et me voici : L'Homme des bois en roller :

Image
By gui_gui
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4339
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

par ratus » 24 Mai 2009 7:42

Belle découverte de cette France qui monte!
Il en est de l'esprit comme de la musique: plus on l'entend, plus on exige de subtiles nuances (GC Lichtenberg)
Il vaut mieux se tromper avec tout le monde, que d'être intelligent tout seul (Marcel Achard)
Avatar de l’utilisateur
Membre bienfaiteur
 
Messages: 384
Inscription: 03 Fév 2005 14:23
Localisation: entre 2 plaques d'égouts et des couleurs....

par gui_gui » 24 Mai 2009 8:06

Merci, et aussi de l'Allemagne et du Luxembourg. En effet, après Apach, on a franchi la Moselle pour arriver du côté Luxembourgeois à Shengen, et de là, on est descendu jusqu'à Remich, mais le pont pour franchir la Moselle entre Remich et Nenning en Allemagne étant en travaux, les 2 municipalités ont mis à disposition de tout le monde, une navette gratuite (tous les quarts d'heure les week ends !) c'est vraiment génial. On a donc franchi la Moselle en bateau pour passer du côté luxembourgeois au côté allemand, et de là, regagner Apach par ce côté : Une ballade assez magique !


Le pont de Remich vers Nenning, en travaux :

Image
By gui_gui

La navette, vue du côté luxembourgeois :

Image
By gui_gui

Du côté allemand :
Image
By gui_gui
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4339
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

par ratus » 24 Mai 2009 17:20

C'est vrai qu'après Remich, en Allemagne tu rejoins la Deutsche Weinstrasse, bon c'est vrai après quelques kilomètres tout de même, mais en voiture,c'est très agréable, surtout qu'à l'époque l'autoroute n'existait pas alors aujourdh'ui c'est plus facile. Après un petit crochet par Bitche ou par Reischoffen en VTT, mais là on s'éloigne... Mais de bons souvenirs.
Il en est de l'esprit comme de la musique: plus on l'entend, plus on exige de subtiles nuances (GC Lichtenberg)
Il vaut mieux se tromper avec tout le monde, que d'être intelligent tout seul (Marcel Achard)
Avatar de l’utilisateur
Membre bienfaiteur
 
Messages: 384
Inscription: 03 Fév 2005 14:23
Localisation: entre 2 plaques d'égouts et des couleurs....

par Rphil » 24 Mai 2009 22:56

ratus a écrit:C'est vrai qu'après Remich, en Allemagne tu rejoins la Deutsche Weinstrasse, bon c'est vrai après quelques kilomètres tout de même, mais en voiture,c'est très agréable, surtout qu'à l'époque l'autoroute n'existait pas alors aujourdh'ui c'est plus facile. Après un petit crochet par Bitche ou par Reischoffen en VTT, mais là on s'éloigne... Mais de bons souvenirs.


C'était un soir de la bataille de Reichshoffen,
Il fallait voir les cavaliers charger.

... Attention, cavaliers, chargez !...

:lol: :wink:
"Tout accomplissement est une servitude. Il oblige à un accomplissement plus haut."
(Albert Camus) <exemple>
Avatar de l’utilisateur
Membre bienfaiteur
 
Messages: 1092
Inscription: 07 Fév 2006 21:15
Localisation: Auxerre, Lyon, TrollHättan.

par gui_gui » 25 Mai 2009 5:47

Ach zo, Weinstrasse, la "Route du Vin" :lol: magnifique. Pourtant, j'ai plutôt usé d'un peu de "houblon" pour me réhydrater - mais - hips ! - c'est un secret. La Moselle va jusqu'à Koblentz, via Trier, disons que ça ouvre des perspectives ! J'ai croisé - et dépassé - quelques rollermen et women, assez peu en fait.
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4339
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: La Moselle en Roller

par Appache-Zwoofff » 25 Mai 2009 8:23

gui_gui a écrit:Salut à tous,
[…] De Thionville à Apach, (30 km) […] Apach est une triple frontière France/Allemagne/Luxembourg. […] Retour à Apach par l'Allemagne :
c'est gentil de parler de moi tout le temps, mais je ne suis pas une frontière non mais... :arrow: :arrow: http://maps.google.fr/maps?f=q&source=s_q&hl=fr&geocode=&q=Apach&ie=UTF8&ll=49.464443,6.378422&spn=0.055504,0.133553&z=14

gui_gui a écrit:tout schuss !
Non ça c'est un mot réservé à Youb :lol: :lol:


Trève de plaisanteries, parcours très sympa semble t'il. Tu as raison, la DDE devrait passer la frontière plus souvent pour voir comment nous faire des pistes "cyclables" dignes de ce nom.
T'as pas un p'tit blog sur lequel tu nous retracerais ça plus complet? Voir un petit descriptif, complet avec tracé sur carte et descriptif que l'on pourrait mettre en article sur REL?
et les pieds sur le gratons qu'en as tu ressenti?

:wink:
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 718
Inscription: 02 Fév 2005 14:11
Localisation: 33

par gui_gui » 25 Mai 2009 11:18

Appache, Apach se prononce APAK :lol: pas de confusion possible.
Oui je vais mettre un peu tout ça en forme plus présentable. Sinon au niveau du gratton : oubliez tout de suite vos carbones bas, vous allez réduire vos talons en poudre. Prenez les marathons bien confortables. Du moins pour la France, car en Allemagne c'est assez bon, quant au Luxembourg, il nous donnent une sacré leçon de voie cyclables ; ce sont toutes des billards nickels.
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4339
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

par Hub » 25 Mai 2009 12:45

gui_gui a écrit:Appache, Apach se prononce APAK

Ou à la Trinité ? :arrow:
Sexa pathétique à roulettes (purée, j'ai commencé ces signatures à "quadra"...)
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
 
Messages: 1689
Inscription: 05 Juil 2005 9:54

par ratus » 25 Mai 2009 14:45

Hub a écrit:
gui_gui a écrit:Appache, Apach se prononce APAK

Ou à la Trinité ? :arrow:

Non, moi je dirais de bière.....
Il en est de l'esprit comme de la musique: plus on l'entend, plus on exige de subtiles nuances (GC Lichtenberg)
Il vaut mieux se tromper avec tout le monde, que d'être intelligent tout seul (Marcel Achard)
Avatar de l’utilisateur
Membre bienfaiteur
 
Messages: 384
Inscription: 03 Fév 2005 14:23
Localisation: entre 2 plaques d'égouts et des couleurs....

par gui_gui » 27 Aoû 2009 6:13

Salut à tous,
Lundi dernier, étant en congés, je me suis fait Thionville - Trier (Trèves) - Thionville, environ 154 km

Thionville - Apach : 30 km
Apach - Nennig : 11 km (erratum : Apach - Nennig : 10 km !)

Nennig - Wormeldange : 10 km
Wormeldange - Konz : 23 km (erratum : Nennig - Konz - : 35 km !)

Konz - Trier : 3 km Edit : (erratum :Konz - Trier : 11 km !)

Départ de Thionville à 7 h 38, retour à 18 h 30
Environ 3 heures de pauses en tout genre...
Environ 10 km en rab en bifurcations diverses...
12 degrés le matin, 32 l'après midi
Boisson isotonique, biscuits et bière :lol:
Les doigts dans le nez : c'était génial. 8)
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4339
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

par gui_gui » 06 Sep 2009 20:06

J'ai édité les distances ci-dessus, car elles étaient un peu fausses, surtout pour Konz - Trier qui ne fait pas 3 km mais 11.
Alors voilà, Dimanche , 190 km !

Lever à 05h00 du mat
Voiture Metz - Thionville (30 km)

Départ en M100 de Thionville à 06 h 30 avec sac à dos.
Le brouillard est si dense qu'il mouille. Le sol est mouillé et mes roues PS Infinity dérapent comme des savonettes.
Je limite mes arrêts pour remettre de l'eau ou de la boisson isotonique dans ma petite bouteille que je tiens à la main.
Arrivé à Trier vers 10 h 30 , je traverse Trier (traversée laborieuse : pavés et bandes étroites en gratton, défoncée par les racines) jusqu'à 11 km plus loin que Trier. Je m'arrète aux 96 km (pas une pause pipi, une... grosse pose. ) et là ayant marqué mon territoire assez loin de chez moi je décide de faire demi tour.
Je mange en roulant, mais il me faut des poses pour fouiller dans mon sac.
Retour à Thionville à 15 h 50.
Total : 190 km en 9 h 20 minutes, soit 20,35 kmh de moyenne.
3,5 litres d'eau bue, dont 2 litres mélangé avec de la poudre isotonique.
J'ai dû m'arreter dans une station service à Trier pour acheter une bouteille de 1,5 l d'eau.
J'ai bien mal aux cuisses quand je descends des escaliers, et je me sens vraiment en super forme, je suis assez content de moi... :D
J'ai mangé des figues et des bananes séchées, un peu de biscuits, quelques petites barres de chocolat, et 2 sandwiches de pain tranché complet avec du fromage dedans. ça a été mon repas vers 11 h 30 sur le retour en retraversant Trier, assez lentement, pour pouvoir manger normalement. J'avais une faim de loup que j'ai réussi à satisfaire en faisant descendre tout ça avec ma boisson isotonique, puis de l'eau.
190 km, c'est presque 200 : donc je reste sur ma faim, affaire à suivre...

J'oubliais, la température : entre 8 et 9 degrés le matin (c'est pourqoui le brouillard était si collant) - brouillard qui a peiné à se lever, vers 10 h 30 du matin, laissant place à un ciel nuageux et un air frais, environ 15 degrés. Ce n'est que vers 15 h 00 que la température à réussi à monter à 20 degrés. Dans ces conditions, le besoin en apport hydrique s'en est trouvé diminué, ce qui n'est pas un mal. J'ai senti le "diesel" se mettre en route vers 7 h 30, après ça, je dois dire que ma "chaudière" était bien allumée. J'adore cette sensation. Sur les derniers 10 km je me suis même permis de finir dans les 30 kmh environ.
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4339
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

par Appache-Zwoofff » 07 Sep 2009 7:41

Belle performance on ne peut que reconnaitre que tu as sacrément bien patiné. En partant si tôt le matin avec un brouillard pareil, cela ne t'as pas engagé à modifier ton jeu de roues?

Alors il pourrait être intéressant dein compléter ton descriptif en nous donnant ce que tu avais dans ton sac, son poids, les rollers utilisés (vitness où "carbonnes")? Pourrais tu tracer ton parcours sur une carte (genre google map ou oppenrunner) pour qu'on ai une vue plus précise de ton parcours.

Dernière question que cherches tu dns ce parcours? établir un record, te préparer pour des courses en solo, battre Rphil? :wink: :lol: :arrow: :arrow:
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 718
Inscription: 02 Fév 2005 14:11
Localisation: 33

par ratus » 07 Sep 2009 8:23

Appache a écrit:Dernière question que cherches tu dns ce parcours? établir un record, te préparer pour des courses en solo, battre Rphil? :wink: :lol: :arrow: :arrow:

Non, le houblon d'or!!!!!!!
Il en est de l'esprit comme de la musique: plus on l'entend, plus on exige de subtiles nuances (GC Lichtenberg)
Il vaut mieux se tromper avec tout le monde, que d'être intelligent tout seul (Marcel Achard)
Avatar de l’utilisateur
Membre bienfaiteur
 
Messages: 384
Inscription: 03 Fév 2005 14:23
Localisation: entre 2 plaques d'égouts et des couleurs....

par gui_gui » 07 Sep 2009 9:31

ratus a écrit:
Appache a écrit:Dernière question que cherches tu dns ce parcours? établir un record, te préparer pour des courses en solo, battre Rphil? :wink: :lol: :arrow: :arrow:

Non, le houblon d'or!!!!!!!


Mauvaise langue, Ratus ! Cette fois ci exceptionnellement je n'ai pas bu une seule goutte de bière … parole !
J'rigole, mais c'est vrai, les dieux du roller m'en sont témoins :lol:
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4339
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

par gui_gui » 07 Sep 2009 9:54

Appache a écrit:Belle performance on ne peut que reconnaitre que tu as sacrément bien patiné. En partant si tôt le matin avec un brouillard pareil, cela ne t'as pas engagé à modifier ton jeu de roues?

Alors il pourrait être intéressant dein compléter ton descriptif en nous donnant ce que tu avais dans ton sac, son poids, les rollers utilisés (vitness où "carbonnes")? Pourrais tu tracer ton parcours sur une carte (genre google map ou oppenrunner) pour qu'on ai une vue plus précise de ton parcours.

Dernière question que cherches tu dns ce parcours? établir un record, te préparer pour des courses en solo, battre Rphil? :wink: :lol: :arrow: :arrow:


Eh bien en fait, pour l'instant vu mes finances, je dois me débrouiller avec des PS INFINITY 105 mm.
Elles sont usées en 103 mm environ et c'est avec mes M100.
(édit : en fait je viens de les mesurer, elles sont déjà bouffées en 100 mm voire 99 :cry: )
J'ai galéré comme un fou pour essayer de tracer sur openrunner, mais je n'y arrive pas, pas plus que sur google maps.
Je cherche à entretenir mon moteur diesel :lol: tout en plaçant en semaine des short runs de 30 km où je dois essayer d'être au dessus des 27 kmh (sur mon fameux parcours 10 x 3 km départs arrétés et rond point), ce qui m'oblige à entretenir également mon "turbo" :lol:

Dans mon sac à dos, j'avais :
1 bouteille de 1,5 l d'eau
1 bouteill de 1 l d'eau mélangée à 45 g de poudre isotonique dont nous avons déjà parlé ailleurs
1 petit pot contenant encore 45 g de poudre, en vue de préparer ultérieurement 1 litre de boisson supplémentaire.
environ 100 g de figues séchée, 50 g de bananes séchées (je n'ai pas tout mangé)
4 mini-barres de chocolat que j'ai mangé miam miam
4 biscuits que j'ai mangé
1 paquet de biscuits sablés auquel je n'ai finalement pas touché
2 sandwiches au pain complet tranché avec du fromage dedans, que j'ai mangés sur le retour en traversant TRIER, vers 11h30
Ma clé ALLEN.
J'ai épuisé ma boisson isotonique vers 11h30, et j'ai acheté 1,5 l d'eau à TRIER et ai repréparé 1 litre de boisson avec ma poudre.
à l'aller, vers 8h00, j'ai complété mon eau douce bue à raison de 50 cl au robinet d'eau du cimetière de Besche… dans le brouillard avec les tombes :lol:

Si je ne suis pas allé jusqu'à 100 km à l'aller, mais que je me suis arrêté à 97 km, c'est parceque j'ai été dégoûté par la très mauvaise qualité des pistes en traversant TRIER, et au-delà de TRIER. De plus, ne connaissant pas les noms de destinations indiquées, je ne savais pas trop par où aller. J'ai demandé à une dame comment suivre la Moselle, c'est tout, mais bon, je crois quand même que j'étais soucieux de conserver une bonne moyenne pour mon retour. Donc demi tour, toute.

J'ai fait demi tour environ 1 km après le panneau indiquant TRIER 11 KM.

Ce qui nous fait :

THIONVILLE - APACH 30 KM
APACH - NENNIG 10 KM
NENNIG - KONZ 35 KM
KONZ - TRIER 11 KM
TRIER - 1 KM après KENN (en passant par RUWER) 11 KM

Donc tiens en fait ça nous fait 97 km
AR : 194 KM
et donc départ 06 h 30 arrivée 15 h 50, soit 9 h 20
soit en fait 20,78 kmh de moyenne.

Je ne suis pas super précis mais ça doit être assez près de la réalité.
Dernière édition par gui_gui le 07 Sep 2009 16:42, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4339
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

par Appache-Zwoofff » 07 Sep 2009 10:02

ça donnerait çà? où t'as suivi un autre tracé?
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 718
Inscription: 02 Fév 2005 14:11
Localisation: 33

par gui_gui » 07 Sep 2009 11:19

Non, ce n'est pas ça du tout,
mon tracé ne suit pas la route mais la Moselle. C'est carrément collé à la Moselle dans tous ses méandres. faut zoomer à fond pour voir la piste, et en mode satellite.
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4339
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

par gui_gui » 07 Sep 2009 11:53

Voici déjà le tronçon de 30 km entre Thionville et Apach, décrit par le site des voies vertes de Lorraine :

http://lorraine.voie.verte.free.fr/spip.php?article28

C'est une piste cyclable, souvent étroite et un peu grattoneuse, comme le montrent ces photos de leur site :

Image

Image

Voilà pour la partie française. Côté allemand, la piste est de meilleure qualité, même si entre Shengen et Nennig c'es une piste en béton, rugueuse à souhait. Ensuite, c'est du bitume, avec une largeur comprise entre 3 m et parfois 5 m. Dans l'ensemble en allemagne, le revêtement est de bonne qualité. Seule la Ville de TRIER semble faire exception à cette règle.

à noter que le parcours suit la Moselle au plus près. C'est en fait l'ancien chemin de halage. parfois on change de rive et cela occasionne de petits détours :

Image
By gui_gui
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4339
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Suivante

Qui est en ligne
Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité