La Moselle en Roller

Toutes les informations sur les randonnées roller dans les villes, les balades sur roulettes (avec un seul "L") mais aussi les raids et la pratique du roller sur longue distance...

Modérateurs: emile64, clochette, 8wd, alfathor, BOBOR, DELVAR, Appache-Zwoofff, sg1_diablo, wawa, Rollo, Gadget

Re: La Moselle en Roller

par gui_gui » 26 Sep 2017 14:57

280 km pour moi ce WE (avec le lundi quand même) ça y est j'ai repris mon petit rythme pépère…
Me suis cassé une côte en tombant dans l'herbe (quasi à l'arrêt, faut le faire)
Mieux vaut maintenant que pendant les compets…
Et sinon voilà petit bug amusant sur le site météociel :

-273°C prévus à Metz pour le 06 octobre.
C'est jamais que 0,15 degrés au-dessus du zéro absolu… :mrgreen:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Z%C3%A9ro_absolu

Image
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 3677
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: La Moselle en Roller

par Kéno40 » 26 Sep 2017 15:09

Bon ben, met une petite laine au cas où quand même ^^
Avatar de l’utilisateur
Membre bienfaiteur
 
Messages: 2597
Inscription: 01 Sep 2009 13:46
Localisation: 92

Re: La Moselle en Roller

par gui_gui » 28 Sep 2017 9:34

Eh oui, c'est plus prudent, sinon je pourrais me faire cryogéniser :mrgreen:
Bon moi lundi dernier petite chute de rien du tout dans l'herbe : devait y avoir une caillasse dans l'herbe parce que j'ai 2 côtes cassées, et heu ça fait un peu mal.
Alors je suis en train de mettre au point une technique de patinage en apnée pour ne pas solliciter les côtes…
Non je rigole…
Mais bon disons, une technique ou je m'emballe pas, je respire doucement… du coup évidemment c'est du 28 kmh maxi sur un 30 bornes…
C'est l'occasion de me concentrer sur ma technique.
C'est seulement maintenant que je passe la barre des 10.000 km cette année, eh oui, moins de km mais de meilleure qualité !
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 3677
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: La Moselle en Roller

par tony802 » 28 Sep 2017 13:35

Alors je suis en train de mettre au point une technique de patinage en apnée pour ne pas solliciter les côtes…
Non je rigole…


Tu peux y aller ;) http://www.lepape-info.com/entrainement ... endurance/
Membre bienfaiteur
 
Messages: 302
Inscription: 23 Oct 2008 17:44
Localisation: Bordeaux

Re: La Moselle en Roller

par gui_gui » 29 Sep 2017 12:37

Intéressant ! En même temps je n'ai pas trop le choix !…
Tiens du coup j'ai moins mal :lol:
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 3677
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: La Moselle en Roller

par gui_gui » 09 Oct 2017 9:24

Mon ptit week-end :



07 Octobre 2017 (Samedi)
Endurance 140 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues MPC Street Fight XF 125 mono-densité usées en 124 mm + cales 2 mm

C'est une endurance avec sac à dos, sans pause ravito.
J'embarque 3 gourdes de 600 ml de boisson isotonique : c'est 2 fois trop, je n'en ai bu que la moitié.
Le matin il ne fait que 6°C et le ciel est uniformément bleu.
Hélas, les nuages rappliquent et la journée finalement est grise, très nuageuse.
Le vent souffle du Sud-Ouest, d'abord modérément, puis de plus en plus fort.
Je suis en short, T-Shirt et veste, mais dès le km 12, à Uckange, je tombe la veste, la fourre dans mon sac à dos et continue le ride en simple T-shirt.
C'est un peu limite, mais ça va. Je sens que mon corps produit beaucoup de chaleur, que le vent frais emporte avec lui.
À chacun de mes passages à l'éolienne d'Illange, celle-ci tourne de plus en plus vite.
Les rafales de vent doivent facilement dépasser les 50 kmh par endroits.
70 km vent de face, c'est vraiment dur. Je me baisse le plus possible en me concentrant sur ma technique.
Et 70 km vent de dos, ça fait une sacré différence. Mais je ne force pas trop, je préfère profiter des moments avec vent de dos pour me reposer un peu, car je suis sur un 140 bornes, et je dois garder du jus pour le vent de face.
Ce vent a bien balayé la piste, même si quelques débris végétaux subsistent çà et là.
Les apparitions du soleil se font de plus en plus rares alors que les heures passent, et la température ne dépassera pas les 12°C.
Les bas-côtés ont été tondus entre Richemont et Hauconcourt, les roseaux rue de la raffinerie ont été fauchés.
Le gars de l'écluse de Talange continue de renforcer son blocus : il a posé un deuxième dos d'âne à 50 cm du dos d'âne déjà existant.
Pour franchir sans encombre ce double dos d'âne, je dois prendre une bonne accélération et sauter l'obstacle.
Du coup ça me fait un exercice supplémentaire sur ce ride, puisque j'ai dû sauter 7 fois ce double dos d'âne (environ 15 cm de haut pour un saut d'environ 1 mètre de long.)
Bon, ça me fait un franchissement bien tonique pour cette zone.
Ce qui n'était certes pas le but recherché par l'éclusier.
Je suis curieux de voir la suite !...
Tracé (sans ravito Hauconcourt) : 23,8 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=1629243
Départ de la maison à 10h27
Détail des moyennes :
Hauconcourt D52 - Thionville : de 10h35'30 à 11h10'20, soit 34'50 pour 15,8 km, soit 27,21 kmh
Thionville - La Maxe : de 11h10'20 à 12h10, soit 59'40 pour 23,8 km, soit 23,93 kmh
La Maxe - Thionville : de 12h10 à 13h02'40, soit 52'40 pour 23,8 km, soit 27,11 kmh
Thionville - La Maxe : de 13h02'40 à 14h06'55, soit 1h04'15 pour 23,8 km, soit 22,22 kmh
La Maxe - Thionville : de 14h06'55 à 15h01'25, soit 54'30 pour 23,8 km, soit 26,20 kmh
Thionville - La Maxe : de 15h01'25 à 16h06, soit 1h04'35 pour 23,8 km, soit 22,11 kmh
La Maxe - Hauconcourt D52 : de 16h06 à 16h25, soit 19' pour 8 km, soit 25,26 kmh
Total de l'endurance sur piste cyclable : de 10h35'30 à 16h25, soit 5h49'55 pour (15,8 + (7 x 23,8) + 8 ) = 142,8 km, soit 24,48 kmh

Retour à la maison à 16h31
Total de l'endurance : de 10h27 à 16h31, soit 6h04 pour (142,8 + 5AR = 147,8 km), soit 24,36 kmh.

08 Octobre 2017 (Dimanche)
Speed 30 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues MPC Street Fight XF 125 mono-densité usées en 124 mm + cales 2 mm

La journée commence grise, 12°C, sol mouillé.
J'entends des coups de feu dans la campagne : la chasse doit être ouverte.
Les petits animaux des bois se font tuer à coup de plomb.
Des petites bêtes qui ne demandent qu'à survivre dans un milieu de plus en plus pauvre et hostile.
La nature souillée de plomb, métal hautement toxique.
Ce n'est que vers 12h30 que je me décide pour une balade au plan d'eau.
Le skate Park est littéralement jonché de cannettes de bière brisées.
En roulant dessus, un éclat de verre saute et me perce net un trou dans une grosse veine saillante sur le tibia.
Le sang coule abondamment, j'éponge comme je peux avec un mouchoir, pendant 20 bonnes minutes.
Je ne cherche même pas à essayer de comprendre ce qui a pu pousser des gens à dégrader ainsi un espace public.
Je n'y perdrai pas une minute de plus, et rentre chez moi.
Là je me prépare pour un petit speed d'une heure, le moral est bon.
Un petit soleil apparait fugacement, vite masqué par la couche nuageuse.
La piste est sèche, à part quelques endroits ombragés.
Le vent est presque plein Ouest latéral, plutôt WWNW.
Les gens s'écartent à mon approche, signe que l'allure est décidée.
Le double dos d'âne à l'écluse de Talange, allègrement sauté, au grand dam de l'éclusier qui me regarde passer (Ô joie);
Il en faudra un peu plus pour me décourager... (enfin... espérons qu'il n'ait pas l'idée un jour de gravillonner la zone !)
Départ de la maison à 15h18
Hauconcourt D52 - Thionville : de 15h25'45 à 15h59'10, soit 33'25 pour 15,8 km, soit 28,36 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 15h59'10 à 16h32, soit 32'50 pour 15,8 km, soit 28,87 kmh
Total du speed : de 1h06'15 pour 2 x 15,8 = 31,6 km, soit 28,61 kmh

Moyenne pas terrible : en fait, le vent était presque toujours pénalisant.
Retour à la maison à 16h39'45
Total km : 31,6 + 5 AR = 36,6 km
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 3677
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: La Moselle en Roller

par sanglier76 » 13 Oct 2017 16:19

Petite sortie roller pour découvrir les nouvelles installations à l'écluse de Talange....
En plein axe touristique qu'est le vélo route Charles le Téméraire, l'écluse de Talange devient un gros point noir à traverser....
Depuis 1 semaine une barrière rouge a été décalée et empêche le passage des fauteuils roulants faute de place....
Et à cela s'est empiré avec le doublement non règlementaire du dos d'âne (photo ci dessous)...
Tout cela se rajoute à de nombreux panneaux, marquage au sol présent sur le site et même pas 100m.
Celà rajoute une tension en arrivant sur ce site ou on 'a déjà vu des clous au sol, et où un ami s'est déjà fait menacer et suivre en voiture par un des locataires...
Si les Voies navigables de France ont cautionné cet implantation illégale faite par un des locataires des maisons eclusieres, j'aimerais, comme de nombreux cyclistes rencontrés, connaître les raisons...
Si le but recherché est d'empecher les usagers de passer ici c'est loupé car je vais y passer encore plus souvent et on y fera peut être nos pauses !
Je n'ai jamais eu connaissance d'accidents sur ce lieu et pourtant je suis bien au fait de l'actualité régionale et des voies vertes.
Interrogé sur cette question la Communauté Communes Maizières-lès-Metz s'est déclarée incompétente sur ce secteur de la VNF.
Qu'en pense l' AF3V, Metz à Vélo et faut-il alerter LE REPUBLICAIN LORRAIN ?....
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 1458
Inscription: 17 Mar 2010 21:36
Localisation: THIONVILLE-57

Re: La Moselle en Roller

par sanglier76 » 13 Oct 2017 16:20

Vidéo des 100m de traversées....
Y'a du panneau, marquage et barrières en nombre !
https://youtu.be/sY2VyqIyTS8
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 1458
Inscription: 17 Mar 2010 21:36
Localisation: THIONVILLE-57

Re: La Moselle en Roller

par Antonius » 14 Oct 2017 10:22

c'est un beau parcours d'agilité avec un peu de vitesse :mrgreen:
"Quo nemo sequi potest"
Avatar de l’utilisateur
Membre bienfaiteur
 
Messages: 342
Inscription: 10 Mai 2014 17:14

Re: La Moselle en Roller

par cmqm64 » 15 Oct 2017 13:51

je viens de regarder la video, c'est le vnf qui ont installé ca ? apres si c'est eux , ap part leur demander une mise en conforpmité , ils sont chez eux et c'est eux qui font l'entretien non ?
 
Messages: 47
Inscription: 12 Mai 2017 21:21

Re: La Moselle en Roller

par sanglier76 » 15 Oct 2017 13:58

C'est un des locataires d'une maison eclusiere qui l'a installé.
D'après la communauté de communes de secteur c'est sur terrain VNF,
n'empêche cette portion de 100m fais partie du véloroute Charles le téméraire...Si la VNF autorise tout et n'importe quoi on va bientôt avoir un mur nous empêchant de passer....
Les raisons d'un tel acharnements de ralentisseurs, panneaux et marquage au sol sont inconnu......Homris l'hostilité qu'a un des locataires envers les rollers et cyclistes.
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 1458
Inscription: 17 Mar 2010 21:36
Localisation: THIONVILLE-57

Re: La Moselle en Roller

par cmqm64 » 15 Oct 2017 14:02

si les locataires ont installé ca sans l'accord des vnf ca parait bizarre, car ils ne sont pas locataires des la voie non ?
 
Messages: 47
Inscription: 12 Mai 2017 21:21

Re: La Moselle en Roller

par gui_gui » 16 Oct 2017 9:18

Hello, moi j'ai contacté à ce sujet les "Rives de Moselle" (organisme départemental), ils sont au courant et d'après eux cela a été installé par le locataire effectivement suite à "de nombreux problèmes".
Indispensable selon eux, pour faire respecter la limitation de vitesse : 10 kmh.
Un petit jogger du dimanche se met facilement en infraction.
Sans parler des petits lapins qui gambadent joyeusement au petit matin.
@ Antonius : ouaip, je prends le double dos d'âne à pieds joints, ça fait une bonne détente mine de rien.
En straight, ça passe pas trop, faut vraiment sauter.
Quant à la chicane, se battre contre l'acier est voué à l'échec, faut bien se faufiler.
Je suis l'heureux patineur qui se fit poursuivre un soir; alors qu'il n'y avait pas de témoins. Je l'ai relaté, c'était l'année dernière.
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 3677
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: La Moselle en Roller

par Kéno40 » 16 Oct 2017 9:23

La question paraît débile, mais en quoi vous les gênez en passant en roller ?
Avatar de l’utilisateur
Membre bienfaiteur
 
Messages: 2597
Inscription: 01 Sep 2009 13:46
Localisation: 92

Re: La Moselle en Roller

par gui_gui » 16 Oct 2017 9:35

La question mérite d'être posée en effet. Lorsque, en 2010, ce tronçon de piste cyclable a été créé (auparavant, ce n'était qu'un chemin de terre),
je me suis fait plusieurs fois interpeler par ce gars, qui me criait qqchose du genre :"Les rollers y z'ont pas l'droit, c'est que les vélos !"
Donc à la base on voit un certain parti pris envers les rollers.
Mais permettez-moi de vous relater mon petit week-end d'entraînement… :D
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 3677
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: La Moselle en Roller

par gui_gui » 16 Oct 2017 9:37

200 km ce week-end, en 2 jours (100 km samedi, 100 km dimanche)
14 Octobre 2017 (Samedi)
Endurance 100 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 usées en 123,5 mm et un peu aplaties + cales 2 mm

La météo avait annoncé un très beau week-end ensoleillé, et chaud.
Mais l'air frais de la nuit (10°C) était bien plus frais que l'eau de la rivière.
Conséquence : la Moselle fumait comme un bain chaud, répandant son épais brouillard sur toute la région.
Un brouillard mouillant comme de la pluie : toutes les routes et les pistes étaient luisantes ce matin.
Mais le soleil finit par percer cette couche de vapeur qui se désintégra peu à peu.
À 11h, il faisait beau, mais j'avais des choses à faire :
Je voulais profiter d'un Trocathlon à Yutz, afin de me prendre un vélo route d'occase, mais la vente ne commençait qu'à 14h.
Je fus parmi les premiers arrivants, qui faisaient la queue : environ 5 ou 6 personnes devant moi, et rapidement une centaine derrière moi.
C'est qu'il y avait de bonnes affaires. Je me décidai pour un vélo route à ma taille, assez léger, pratiquement neuf et pas trop cher.
C'est parfait : cet hiver, je saurai quoi faire quand le temps sera humide !
Ceci fait, je me prépare pour un ride jusqu'à la tombée de la nuit, c'est-à-dire jusqu'à 19h.
J'embarque 2 gourdes de boisson isotonique de 600 ml, une à la main, l'autre dans le petit sac à dos.
Lunettes de soleil, débardeur, j'ai l'impression d'être en été.
Beaucoup de feuilles mortes sur la piste, mais bien sèches, recroquevillées, et qui craquent et qui volent quand on roule dessus.
C'est magnifique, toutes les couleurs de l'automne sont là.
Alors que je négocie le nouveau double dos d'âne de Talange...
Je prends de l'élan juste après la chicane, je n'ai que 10 mètres pour accélérer...
Je saute le truc à pieds joints, mais il y a des gens en face, et en voulant raccourcir un peu mon saut, je me retrouve sur le cul !
La honte... heureusement que le gars de l'écluse n'a pas vu ça...
Bref, ce n'est rien du tout, je repars et je trace ma route.
Sur la piste Argancy - La Maxe, je suis étonné de voir une jeune fille assise par terre à même l'asphalte, toute absorbée par son écran de smartphone...
Et au retour, dans l'autre sens, alors que je gueule à l'attention d'un groupe de personnes "attention ! ça passe à gauche" - je me dis, tiens, c'est qui ça encore, des scouts ? Ils portent tous la même chemise bleue...
Eh non, ce sont des gendarmes, ils se dirigent à pieds vers cette fille assise (qui s'est maintenant levée).
Je ne saurai sans doute jamais quel drame se joue là.
Les feuilles crépitent sous mes roues, ça fait un joli bruit, et ça sert même d'avertisseur.
Et je ne sais pas pourquoi, beaucoup de gens bloquent sur mes roues.
Surtout les cyclistes. Et il y en a beaucoup aussi qui sont attirés par moi, bizarre.
Au lieu de rester de leur côté, ils se rapprochent du milieu de la piste.
Si vous voulez, on échange de côté. Moi à gauche et vous à droite ? C'est comme vous voulez. Mais non. On dirait qu'ils sont irrésistiblement attirés.
Il y en a même un qui, au lieu de rester sur sa droite (donc sur ma gauche), fit toute une embardée, comme s'il voulait se faufiler sur ma droite.
C'est-à dire entre moi et le fossé, mais il se ravisa et abandonna ce projet audacieux. (et périlleux)
Bon, si ça n'arrivait qu'une fois comme ça, de temps en temps, je ne dirais pas.
Mais c'est vraiment fréquent. Doit y avoir un truc : je les attire comme un aimant.
Le vent souffle depuis le Sud-Ouest, dans un ciel tout bleu, au-dessus des arbres rouge-orangé, et forme des rides sur la surface de l'eau.
En fin de journée, le vent se calme, et la rivière fait son effet miroir que j'aime tant.
Sur le retour de mon 2eme run, juste avant Uckange, un scooter vrombit derrière moi et me klaxonne copieusement.
ça me rappelle des souvenirs, ça. Il y a encore beaucoup de monde qui se balade sur la piste en béton, ce qui ne semble nullement gêner ce scooter.
Par contre je vois à la mine que font les gens qu'ils ne sont pas contents du tout.
Je ne vais pas obtempérer (moi ? jamais !) et je m'amuse à patiner amplement de droite et de gauche, occupant toute la largeur de la piste.
Bah, ce ne sont que des gamins... je finis par les laisser passer. Ils sont deux.
Celui assis derrière avait manifestement pour consigne de masquer la plaque d'immatriculation. Je le vois mettre maladroitement sa main devant la plaque, ne réussissant qu'à la cacher partiellement.
Ils s'arrêtent ensuite devant moi, le petit descend. Ils me redépassent encore, le petit me jette une poignée de gravier qu'il a ramassés. Adorables, ces petits.
Puis, une fois au loin ils brandissent leurs bras levés au bout desquels je devine leur majeur pointant vers le ciel.
D'autres engins, des quads, bruyants, très bruyants, ont fait gicler beaucoup de caillasse sur la route vers Amelange. Ceux-là sont des adeptes du vacarme, de la fumée d'essence, et des pneus qui dérapent.
Je les vois souvent dans le coin. Eux aussi parfois s'aventurent sur la piste, par bande de 4 ou 5.
On vit quand même une drôle d'époque hein ? Parfois je me dis que j'ai la chance de voir les derniers moteurs thermiques de notre civilisation.
Que tout ça disparaîtra bientôt, pour faire place à des moteurs silencieux, non polluants... Mais je n'y crois pas.
Tant que, chimiquement parlant, il restera des solutions pour fabriquer de l'essence, que ce soit à partir du pétrole, du sable bitumeux ou même de la houille, c'est cette option là qui prévaudra dans le monde.
Tracé (sans ravito Hauconcourt) : 23,8 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=1629243
Départ de la maison à 15h09
Détail des moyennes :
Hauconcourt D52 - Thionville : de 15h17 à 15h48'50, soit 31'50 pour 15,8 km, soit 29,78 kmh
Thionville - La Maxe : de 15h48'50 à 16h44'30, soit 55'40 pour 23,8 km, soit 25,65 kmh
La Maxe - Thionville : de 16h44'30 à 17h38, soit 53'30 pour 23,8 km, soit 26,69 kmh
Thionville - La Maxe : de 17h38 à 18h33'20, soit 55'20 pour 23,8 km, soit 25,80 kmh
La Maxe - Hauconcourt D52 : de 18h33'20 à 18h52'45, soit 19'25 pour 8 km, soit 24,72 kmh
Total de l'endurance sur piste cyclable : de 15h17 à 18h52'45, soit 3h35'45 pour (15,8 + (3 x 23,8) + 8) = 95,2 km, soit 26,47 kmh

Retour à la maison à 18h59'45
Total de l'endurance : de 15h09 à 18h59'45, soit 3h50'45 pour (95,2 + 5AR = 100,2 km), soit 26,05 kmh.

15 Octobre 2017 (Dimanche)
Endurance 100 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 usées en 123,5 mm et un peu aplaties + cales 2 mm

Aujourd'hui, le brouillard refuse de se lever. À 11h, tout est encore sous les brumes, la température peine à monter à 10°C, et le sol demeure humide.
Le soleil perce soudain vers midi, d'abord timidement, puis totalement, et c'est le grand ciel bleu.
Les feuilles mortes s'accumulent de plus en plus. Le vent de Sud n'est pas tout à fait assez fort pour les disperser, mais assez fort pour me fatiguer...
La plupart des feuilles sont sèches et n'adhèrent pas au sol, mais pas toutes... il faut faire un peu attention, ça peut parfois déraper.
En ce dimanche, les gens sont sortis nombreux sur la piste. Heureusement que ce n'est pas un full speed pour moi, sinon il y aurait eu des collisions !
Le roller de ce week-end, pour moi, c'est 2 sorties de 100 km au-dessus de 25 kmh, pas plus. Je veux me laisser assez de marge pour pouvoir bien récupérer, car je vais remettre ça mercredi, je serai en congés.
C'est vraiment une journée magnifique, chaude et lumineuse.
Sur mon dernier run vers La Maxe, je prends l'aspiration d'un cycliste, sur 2 km environ.
Et comme je suis bien chaud, je termine les 8 derniers km bien fort.
Repos !
Tracé (sans ravito Hauconcourt) : 23,8 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=1629243
Départ de la maison à 13h07 (pause 4 minutes pour resserrer mon patin droit)
Détail des moyennes :
Hauconcourt D52 - Thionville : de 13h18 à 13h50'30, soit 32'30 pour 15,8 km, soit 29,16 kmh
Thionville - La Maxe : de 13h50'30 à 14h46'45, soit 55'15 pour 23,8 km, soit 25,84 kmh
La Maxe - Thionville : de 14h46'45 à 15h38'25, soit 51'40 pour 23,8 km, soit 27,63 kmh
Thionville - La Maxe : de 15h38'25 à 16h35, soit 56'35 pour 23,8 km, soit 25,23 kmh
La Maxe - Hauconcourt D52 : de 16h35 à 16h52'10, soit 17'10 pour 8 km, soit 27,96 kmh
Total de l'endurance sur piste cyclable : de 13h18 à 16h52'10, soit 3h34'10 pour (15,8 + (3 x 23,8) + 8) = 95,2 km, soit 26,67 kmh

Retour à la maison à 16h59'50
Total de l'endurance : de 13h07 à 16h59'50, soit 3h52'50 pour (95,2 + 5AR = 100,2 km), soit 25,82 kmh. (sans la pause 4 min. : 26,27 kmh)
Bilan du week-end, en 2 rides de 100 km :
200,4 km en 7h43'35, soit 25,93 kmh (sans la pause de 4 min. : 26,16 kmh)
Dont 190,4 km sur piste en 7h09'55, soit 26,57 kmh
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 3677
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: La Moselle en Roller

par Antonius » 16 Oct 2017 10:23

gui_gui a écrit:Hello, moi j'ai contacté à ce sujet les "Rives de Moselle" (organisme départemental), ils sont au courant et d'après eux cela a été installé par le locataire effectivement suite à "de nombreux problèmes".
Indispensable selon eux, pour faire respecter la limitation de vitesse : 10 kmh.
Un petit jogger du dimanche se met facilement en infraction.
Sans parler des petits lapins qui gambadent joyeusement au petit matin.
@ Antonius : ouaip, je prends le double dos d'âne à pieds joints, ça fait une bonne détente mine de rien.
En straight, ça passe pas trop, faut vraiment sauter.
Quant à la chicane, se battre contre l'acier est voué à l'échec, faut bien se faufiler.
Je suis l'heureux patineur qui se fit poursuivre un soir; alors qu'il n'y avait pas de témoins. Je l'ai relaté, c'était l'année dernière.


Indispensable certes, mais est-ce légal ? Car des dos d'ânes placés comme ça, jamais vu, c'est de l'artisanat ?

La chicane est problématique en effet, mais je me demande si j'arriverai a passer dans le trou de la barrière d'après !? :twisted:
"Quo nemo sequi potest"
Avatar de l’utilisateur
Membre bienfaiteur
 
Messages: 342
Inscription: 10 Mai 2014 17:14

Re: La Moselle en Roller

par gui_gui » 16 Oct 2017 10:47

Ah et "les rives de Moselle" m'ont dit qu'ils faisaient remonter mon mail au niveau supérieur :
à la responsable VNF et la vice-présidente de la Communauté de Communes aux voies vertes.
En fait ce n'est pas tant la largeur de ce double dos d'âne qui est problématique mais le manque d'élan pour le sauter (dans un sens tu as 10 m à peine pour accélérer depuis la chicane, et dans l'autre ça va mais peu de place pour te freiner avant la chicane. Et dans tous les cas, peu de visibilité.
En tout cas selon moi ce double dos d'âne rend le coin casse-gueule. Cet hiver quand ce sera gelé par exemple…
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 3677
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: La Moselle en Roller

par Hub » 16 Oct 2017 14:20

Si les chicanes sont trop serrées, faites valoir l'accessibilité aux personnes en situation de handicap (fauteuils sportifs et vélos couchés).

Normalement, c'est un argument valable et qui porte (alors que les emmerdeurs en rollers, yzonka se dépatouiller, et t'façons y f'raient mieux de bosser que de s'amuser comme ça...)
Quinqua pathétique à roulettes.
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
 
Messages: 1596
Inscription: 05 Juil 2005 9:54

Re: La Moselle en Roller

par gui_gui » 16 Oct 2017 15:42

Eh oui ! Idéalement il faudrait que les éventuelles plaintes émanent des concernés eux-mêmes, et en effet, beaucoup d'attelages vélo + enfant, vélos couchés, tandems, etc se baladent par ici, ce week-end j'en ai vu pas mal.
Je n'étais pas là au moment de leur passage mais j'imagine que certains ont dû galérer à mort vu la longueur de leur embarcation…
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 3677
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Précédente

Qui est en ligne
Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités