-
Le 25 May 2010 à 07:27 | mise à jour le 25 May 2010 à 07:28

Elite : Rethel 2 – 2 Anglet



Pas suffisant ! Les Artzak d'Anglet arrachent un nul à Rethel, pas suffisant pour espérer être sacrés champions de France. Il faudra attendre le dénouement de la dernière journée qui s'annonce passionnante et stressante.
Les enjeux de cette 17ème journée étaient simples pour les trois équipes encore en course pour le titre, la défaite était interdite. Amiens, actuellement deuxième, passait une soirée assez confortable face à une équipe de Montpellier en l'emportant sur le score de 11 buts à 5.
Par contre, dans le choc opposant les deux meilleures formations de ses dernières années, l'issue de la rencontre est restée incertaine pendant toute la durée du match. Malgré une avance de deux buts (2-0) au tableau d'affichage à la mi-temps, les roller hockeyeurs angloys n'ont pas résisté au retour des septuples champions de France en deuxième période. Mais il est vrai que Rethel n'avait pas d'autre choix que de s'imposer s'ils ne voulaient pas que leur échappe la suprématie du championnat. Et il faut reconnaître que les coéquipiers du capitaine William Richard ont réalisé une performance de qualité. Ils ont mis en difficulté l'arrière-garde angloye à de nombreuses reprises. Anglet n'arrivait pas à développer son jeu et semblait paralysé par l'enjeu de ce match. Cependant, les hommes d'Olivier Dimet peuvent avoir quelques regrets en début de deuxième mi-temps, lorsqu'ils se sont retrouvés face à l'excellent portier rethelois Martin Bradette. Avec un peu plus de réussite, les Artzak auraient pu creuser l'écart. Au contraire, ce sont les rethelois qui se sont relancés dans la partie par l'intermédiaire de Fayault et de Lallement. Les cinq dernières minutes sont insupportables. Les actions vont d'une cage à une autre, le KO est proche. Anglet se retrouve en infériorité à 2 minutes 30 de la fin du match. La défense et Romuald Huot Marchand repoussent les tirs rethelois. Mais à quelques secondes de la fin de la pénalité, Thiébaut Koch envoie un missile dans la lucarne. Explosion de joie de courte durée puisque l'arbitre refuse le but en raison d'un joueur dans la zone du gardien angloy. les deux équipes se séparent sur un score de parité 2 à 2 qui ne fait pas les affaires des rethelois. Après sept années de domination, Rethel abandonne son titre soit à Anglet soit à Amiens.
On va donc assister à un duel à distance pour le titre le 5 juin, puisque Anglet reçoit Villeneuve et Amiens se déplace à Grenoble. En cas de victoire, les Artzak d'Anglet célébreront leur premier titre de champion Elite à la salle du Pignada.



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB