-
Le 08 May 2010 à 08:31 | mise à jour le 09 May 2010 à 08:32

Anglet, attention danger !



A trois journées de la fin du championnat, les Artzak d'Anglet effectuent un déplacement périlleux chez les Hawks d'Angers, ce samedi 8 mai.
Les roller hockeyeurs angloys auront tout intérêt à ne pas prendre ce match à la légère pour plusieurs raisons. Premièrement, la salle Debussy reste une place forte du roller hockey où il est difficile de s'imposer. Deuxièmement, une équipe angevine qui traverse une saison de transition mais qui s'appuie sur des joueurs d'expérience de qualité, tels que les internationaux Tijou, Charbonneau et Desroches. Troisièmement, la récente défaite d'Amiens chez la lanterne rouge lilloise rappelle que ce championnat est relevé et disputé. Le moindre relâchement peut avoir des conséquences désastreuses.
A n'en pas douter que les hommes d'Olivier Dimet sont bien conscients de ces difficultés et mettront tout en œuvre pour garder leur destin entre leurs mains. Une des clés du match sera l'entame des angloys. On se souvient de la première mi-temps catastrophique lors de leur dernier match face à Grenoble. Les basques manquaient de rythme et d'intensité dû à une trêve de 3 semaines. Or, on se retrouve avec la même situation puisque les Artzak n'ont pas disputé de match depuis le 17 avril face à…Grenoble.
Pour préparer cette rencontre et la fin de saison, les roller hockeyeurs angloys ont disputé deux matches d'entrainement en interne pour essayer de garder les automatismes et une cohésion d'équipe.
« On ne va pas se cacher derrière un manque de rythme, nous explique l'entraineur joueur Olivier Dimet. C'est la même chose pour toutes les équipes. A ce stade de la compétition, c'est au niveau du mental que l'on doit être performant. Aujourd'hui, on est à la meilleure place, à nous de faire en sorte que le 5 juin au soir, il en soit de même. Mais cela passe par une victoire à Angers. »



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB