-
Le 10 March 2010 à 18:44 | mise à jour le 10 March 2010 à 17:47

N1 : les Anges tiennent leur revanche


N1 : les Anges tiennent leur revanche


En déplacement chez le leader Niçois en tête de la poule Sud du Championnat N1 depuis la 2ème journée, les Road Runners Lyonnais croyaient en leur chance. Score : Nice 8 - Lyon 2

Sur un terrain réputé compliqué, les visiteurs démarrent bien la rencontre en ouvrant le score par Julien LECONTE sur un lancer frappé lointain qui trompe le gardien des Anges, Roman DE PREVAL, recrue niçoise fraichement arrivé d'Anglet (1-0). Puis quelques minutes après, une première punition sanctionne les lyonnais. Les Anges ne se font pas prier pour recoller au score et trouvent le filet par Emmanuel MILANO (1-1). Sur un nouveau jeu de puissance, le meilleur compteur du championnat, Gregory TARRAGONI donne les devants aux locaux (2-1). Le jeu s'intensifie et les lyonnais pressent plus haut ouvrant des espaces à leurs adversaires qui en profitent par Emmanuel MILANO, pour son second but du match (3-1). Les Road ne baissent pas les bras et se heurtent à la défensive niçoise bien en place. Peu avant la pause, profitant d'un cafouillage devant le but lyonnais, Maxime LAVAL récupère un rebond chanceux et donne de l'air aux siens en avantage numérique (4-1). Les Road ont enchaîné les pénalités et se sont fait lourdement sanctionner. La pause arrive à temps pour calmer les joueurs de Quentin CROUSLE.
A la reprise, les Road repartent comme ils avaient débuté la partie, et réduisent l'écart en avantage numérique par Julien LECONTE de nouveau (4-2). Mais une nouvelle fois, l'indiscipline lyonnaise facilite le match aux Anges. Sur un double avantage numérique, l'entraineur joueur des Anges, Guilhem BRUEL trouve la faille (5-2). L'avantage des locaux est confortable. Les RRL continuent de travailler et obtiennent plusieurs supériorités numériques. Mais voilà, les lyonnais retombent dans leur travers et leur jeu de puissance ne se concrétise pas, sur les quatre punitions niçoises décernées... A l'inverse, à la 37', les Anges scellent le match sur leur 2ème power play de la période, par l'inévitable Emmanuel MILANO, qui complète son tour du chapeau (6-2). Les lyonnais n'y croient plus et se font surprendre deux nouvelles fois en fin de rencontre .Tout d'abord, par l'ancien lyonnais et capitaine niçois, Cyril DUCHASSIN (7-2). Puis, en fin de rencontre, par Gaétan CHAMPION (8-2). Le match se termine sur ce score sans appel, devant un public qui aura assisté à un match engagé entre deux équipes qui se seront imposées chacune à domicile.
Sur l'ensemble de la rencontre, on notera que les Anges sont tactiquement plus efficaces pratiquant un style de jeu d'Elite, particulièrement sur les supériorités numériques. Coté lyonnais, on constate qu'à force égale ils n'ont rien à envier surtout sur un terrain aussi particulier, sur lequel il est difficile de revenir si l'on se fait prendre de vitesse.
Mais globalement, les Road finissent, leur parcours en déplacement, sur une note positive (10 points sur 21 possibles). Ils continuent leur apprentissage et ont encore une fois subi les unités spéciales qui font la différence à ce niveau de jeu.

Pénalités
LYON : 26'
1ère mi-temps : 20
2ème mi-temps : 6

NICE : 26'
1ère mi-temps : 8
2ème mi-temps : 18

Buts et Assistance Nice
5'27" Emmanuel Milano assisté de Gregory Tarragoni
10'20" Gregory Tarragoni assisté de Emmanuel Milano et de Guilhem Bruel
12'31" Emmanuel Milano assisté de Maxime Laval et Damien Fontaine
20'45" Maxime Laval assisté de Emmanuel Milano et Cyril Duchassin
28'37" Guilhem Bruel assisté de Gregory Tarragoni et Emmanuel Milano
37'47" Emmanuel Milano assisté de Gregory Tarragoni et Cyril Duchassin
38'28" Cyril Duchassin assisté de Gregory Tarragoni et Maxime Laval
47'50" Gaétan Champion assisté de Damien Blanc

Buts et Assistance Lyon
4'46" Julien Leconte
25'26" Julien Leconte

Score temps intermédiaire
1ère mi-temps : NICE 4 – LYON 1
2ème mi-temps : NICE 4 – LYON 1



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB