-
Le 26 November 2009 à 08:39 | mise à jour le 26 November 2009 à 07:40

Finale de la Coupe d'Europe pour Anglet



Vendredi 27, samedi 28 et dimanche 29 novembre 2009, les Artzak d'Anglet vont défier l'Europe à Rethel (08). Les roller hockeyeurs angloys jouent, ce week-end, la finale de la Coupe d'Europe des Clubs.
Durant trois jours, la ville de Rethel sera l'hôte de cette compétition européenne. Les huit meilleures équipes européennes s'affronteront pour succéder aux italiens d'Asiago. A n'en pas douter, le plateau de ce tournoi final est exceptionnel et la présence de 4 équipes françaises confirment la bonne santé du roller in line français. Mais la défaite est interdite car la nouvelle formule de cette compétition n'offre pas de séance de rattrapage. Seules les équipes victorieuses peuvent espérer décrocher l'or. Les perdants se consoleront avec des matches de classement.
Pour les Artzak, c'est la 5ème participation à ce stade de la compétition et les ambitions du club vont en grandissant. Ils espèrent se servir de l'expérience des éditions précédentes pour atteindre l'or européen. Mais le parcours des basques est semé d'embûches, à commencer par le ¼ de finale face à Mallorque. Une équipe qui compte dans ces rangs, pas moins de 5 étrangers, avec notamment un des meilleurs joueurs au monde, l'américain Itan Chavira.
« Il est évident que nous attaquons cette finale avec de l'ambition, nous confie l'entraîneur joueur Olivier Dimet. Notre objectif est bien entendu de décrocher l'or même si l'on n'est pas favori. Notre premier match face à Mallorque s'annonce compliquer mais à ce niveau de compétition, il n'y a pas de match facile. Nous devons donc nous concentrer sur cette première échéance avant de voir plus loin. »
Effectivement, le tableau des angloy ne sera pas simple avec ce 1er match face à Mallorque et en cas de victoire, une demi-finale face aux vainqueurs du match opposant Asiago à Grenoble.
« De toute manière, si l'on veut être champions, continue Olivier Dimet, il faudra faire preuve d'une grande solidarité et s'appuyer sur la force de notre collectif. Nous nous sommes préparés en conséquence et allons tout mettre en œuvre pour ne pas avoir de regrets. »
On espère que les coéquipiers de Benoit Ladonne seront au rendez-vous et qu'ils ramèneront la plus belles des médailles.



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB