-
Le 09 October 2009 à 23:33 | mise à jour le 09 October 2009 à 23:35

Les Mantas à Rouen pour confirmer


Les Mantas à Rouen pour confirmer


Victoire probante face à Lille (8-4), les Mantas vont défier le champion de Nationale 1 à Rouen pour un match phare entre deux formations pour lesquelles la victoire sera capitale. Le vainqueur prendra, déjà, une option sur le maintien.
Si ce qu'a montré Montpellier lors de la première journée contre Lille a été plus que positif, les Mantas devront samedi élever encore plus leur niveau de jeu. Opposés aux Spiders de Rouen, les joueurs du MRHC auront fort à faire face à une équipe expérimentée et bénéficiant de l'appui d'un Kop omniprésent. « C'est très rare de jouer dans une salle à l'ambiance surchauffée par un vrai club de supporters, explique Raphaël
Facchini. Il faudra tout d'abord en faire abstraction puis réussir à s'en servir à notre avantage en prenant le dessus sur le terrain. » Face à eux, les Montpelliérains vont trouver une formation solide, soudée et rompues aux exigences du haut niveau. Dans ses rangs, l'international Orlando Cudicio et des joueurs de talents et d'expérience comme Xavier Raby, Tony Rivoire ou Yohan Labreux. « Rouen est une
équipe historique de notre championnat, poursuit Facchini. C'est en plus une vraie ville de hockey dans laquelle ce sport est une institution qui dépasse de très loin le football. On sait qu'on va se trouver face à des mecs qui savent ce que jouer au hockey signifie. » Mais Montpellier n'a pas à avoir peur pour autant. Car si certains avaient des doutes sur la capacité de cette équipe à se montrer digne du niveau de l'Elite, la victoire 8-4 face à Lille a en partie répondu aux sceptiques. « Pour nous Montpellier est un adversaire comme les autres, avoue Yohan Labreux, le joueur normand. On doit profiter de l'effet de notre victoire contre Angers et ne surtout pas les prendre à la légère. »
Les Mantas dont l'effectif a été profondément remanié durant l'été ont pu bénéficier d'un effet probant en battant Lille, ce qui a eu pour effet immédiat de souder un groupe qui se découvre. « On ne se connaît pas beaucoup encore, mais on est déjà des potes et l'ambiance dans le vestiaire est vraiment chouette, confie Alban Darfeuille, le défenseur du MRHC. On sait ce qui nous attend à Rouen et on sait aussi la pression qu'ils vont vouloir nous mettre d'entrée. A nous d'être encore plus pressant sur leur propre cage et faire les bons choix tout de suite. » Le vainqueur de cette rencontre prendra une première bonne option sur l'objectif du maintien avec deux victoires en deux matchs. Et avant de recevoir Angers puis Grenoble, les Mantas savent que trois points acquis à Rouen leur permettraient d'aborder ces deux prochains rendez- vous avec une sérénité légitime. A noter dans cette deuxième journée, l'énorme choc entre Amiens, tombeur 5-1 de Anglet lors de la première journée et Rethel, vainqueur de sept championnats consécutifs. Une rencontre qui
sera déjà déterminante pour le haut du classement. Et également un match particulier pour Terry et Jimmy Lefranc, respectivement gardien et attaquant de l'équipe nationale et néo-amiénois qui, la saison encore, jouaient tous deux à Rethel.



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB