-
Le 09 October 2009 à 07:50 | mise à jour le 09 October 2009 à 08:50

Ligue Elite 2e journée, Rethel au révélateur picard



La grosse affiche de la journée va mettre aux prises le septuple champion de France, Rethel, qui va défier Amiens, brillant vainqueur d'Anglet lors de la première journée. Une rencontre dont l'issue donnera des indications quant à la suite du championnat.
Le calendrier n'épargne pas les Ecureuils d'Amiens. Après une première sortie dans le Pays basque face au vice-champion de France et double vainqueur de la Coupe, c'est cette fois l'équipe championne depuis sept saisons qui se dresse sur la route des Picards. Et déjà, les coéquipiers de Renaud Crignier sont regardés avec attention après avoir dominé Anglet 5-1. "C'est l'effet du premier match et il ne faut surtout pas s'enflammer", assure l'international auteur d'un triplé en terre basque. "Tout le monde a été très rigoureux et c'est la force collective qui a fait la différence."

Et cette force, les Picards devront la décupler pour contrecarrer les plans d'une équipe de Rethel qui marche vers sa huitième couronne nationale de rang. « J'estime que la pression est sur les épaules de Rethel," explique Renaud Crignier. "Ils jouent le titre, pas nous. Notre objectif, c'est le podium." Un son de cloche qui résonne mal aux oreilles de l'international canadien de Rethel, Fred Corbeil. "Pourquoi Amiens ne jouerait pas le titre ? C'est une équipe de premier plan. Nous avons été mis en difficulté face à Villeneuve (4-3) mais c'est positif. Les pénalités et les gardiens seront déterminants."

Fred Corbeil ne croit pas si bien dire, car c'est Terry Lefranc, le portier de l'équipe de France et ancien gardien de Rethel qui aura la charge de garder les buts amiénois. Son frère, Jimmy, meilleur réalisateur des quatre derniers championnats aura lui la charge d'animer le jeu offensif d'Amiens, face à son ancienne équipe lui aussi.

De son côté, Angers, troisième l'an dernier, aura à cœur de se racheter après une première défaite à Rouen en accueillant Villeneuve. Deux équipes et des joueurs qui se connaissent très bien pour se qui devra être un match assez ouvert. "Notre équipe, à la différence de Villeneuve, a été largement remaniée durant l'intersaison," assure Geoffroy Tijou, défenseur angevin et capitaine de l'équipe de France. "Contre Rouen nous avons été cueillis à froid. Notre objectif est de faire progresser un collectif qui se découvre et face à Villeneuve, nous serons opposés à une équipe très expérimentée."

Anglet, pris à la gorge par Amiens sur son terrain, aura fort à faire à Caen contre une équipe normande de plus en plus à l'aise dans cette Ligue Elite. "Anglet va venir revanchard et montrer que leur défaite était une erreur," affirme le gardien caennais Jérôme Salley. "L'aspect défensif va être déterminant. Anglet vient chez nous en sachant qu'ils doivent absolument faire un résultat, ça peut être un avantage pour nous qui jouons sans cette pression face à une telle équipe."

Lille, battu à Montpellier recevra Grenoble, battu à Caen. Les Alpins qui devront se passer des services de leur attaquant Nicolas Nelh sérieusement touché au visage lors d'un entraînement et qui devrait être absent un mois. "Nous avons réorganisé notre système après la mésaventure de Caen", confie Jean-François Zapata, l'international grenoblois. "Nous devons nous montrer capables de tenir la distance collectivement et tactiquement sinon nous aurons de mauvaises surprises. Lille est à notre portée mais nous devons rester vigilant."

Dans la lutte annoncée pour le maintien, Rouen accueille Montpellier pour une rencontre capitale pour ses deux équipes. Euphoriques après avoir tous deux gagné leur premier match, les deux groupes sont attendus au tournant. "Les premiers matchs sont toujours à prendre avec du recul," assure le Rouennais Yohan Labreux. "Il faut rester sur ce que nous avons su faire contre Angers. Montpellier en battant Lille sur un score net (8-4) a montré qu'ils ne doivent pas être pris à la légère." Alban Darfeuille, le défenseur de Montpellier qui voit ce match à Rouen comme le premier gros test de la saison. "On va savoir où nous en sommes avec plus de certitude. Après Lille, l'effet sur la cohésion et l'état d'esprit a été excellent alors il faut s'en servir. On s'attend à une très solide opposition dans une ambiance particulière. On devra s'en servir à notre avantage."

Ligue Elite
2e journée (10/10/09)
Lille – Grenoble
Rouen – Montpellier
Amiens – Rethel
Angers – Villeneuve
Caen – Rethel



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB