-
Le 18 May 2009 à 12:54 | mise à jour le 18 May 2009 à 12:57

Les Krokos, champions de France N2



Samedi soir, les Krokos de Nîmes se déplaçaient chez les Road Runners de Lyon pour la finale Retour du Championnat de France N2.
Comme au match aller, les Krokos se font surprendre dans la première minute par un très beau lancé de Nicolas Verger à 0'46 mais encore une fois cette saison les visiteurs n'ont pas laissé l'adversaire prendre le dessus mentalement et sur une très belle relance de Juraj Ozorak, c'est Benoît Parmentier qui loge la rondelle dans la lucarne lyonnaise, le match était lancé !
Il fallut attendre 8'30 pour que les Nîmois prennent l'avance une nouvelle fois par Benoît Parmentier bien aidé par Antoine Beaumont, les Road Runners répondaient aux coups par l'intermédiaire de leur espoir Corentin Cervoni bien aidé par sa ligne de défense à 9'49 mais les visiteurs avaient décidé de mener la rencontre et c'est le capitaine Olivier Oriol sur une belle passe de David Dauphin qui redonne l'avantage à 10'44.
C'est un match très intense auquel nous avons assisté samedi et c'est fort logiquement que les deux équipes se quittent à égalité à la mi-temps après un nouveau but Lyonnais sur Power Play par l'intermédiaire de Julien Leconte.
Au retour des vestiaires, la foudre allait tomber sur les joueurs Nîmois avec pas moins de 5 buts encaissés en quatre minutes par l'intermédiaire de Nicolas Verger, Josselyn Marie par deux fois, Lucas Ortz et Simon Saint Jacques.
Un temps mort et un changement de gardien sont demandés par le Coach Nîmois. Moins d'une minute après c'est Juraj Ozorak qui montre la voie à 33'03 et moment important le retour dans le but du gardien Nîmois Steve Corbet !
Ensuite, vient le tournant du match avec la pénalité majeur sifflée contre l'espoir Simon Saint-Jacques, l'efficacité en supériorité numérique des Krokos (encore 5 buts en Power Play côté Krokos) allait être déterminante et Benoît Parmentier trouvait deux fois le chemin des filets à 35'53 et 37'05. Cela faisait 8 à 6 pour les Road Runners à ce moment du match.
Ensuite c'est Olivier Oriol qui permet de revenir à un but sur une action individuelle mais les lyonnais n'abdiquaient pas et c'est comme un symbole que Josselyn Marie bien servit par Nicolas Verger remettait les Krokos à deux unités.
Les Road Runners vont payer cher leurs pénalités avec deux nouveaux buts encaissés en infériorité numérique par l'intermédiaire d'Olivier Oriol et Juraj Ozorak. Il restait moins de trois minutes de jeu et nous étions à 9 à 9. Mais les Krokos ont une telle puissance offensive qu'à 49'25 David Dauphin passe en revue la défense lyonnaise pour aller mystifier sur un très beau geste technique le valeureux Romain Carnevali.
Les Krokos pouvaient laisser éclater leur joie. Il restait 35 secondes que les Nîmois allaient formidablement tuer. Les Krokos sont sacrés Champions de France sur la terre lyonnaise !

Score 9 – 10 (mi-temps 3-3)

Road Runners : buts Nicolas Verger (0'46, 25'35 assisté de Flavien Mercier), Corentin Cervoni (9'49 assisté de Lucas Ortz et Julien Leconte), Julien Leconte (15'47), Josselyn Marie (27'45 assisté de Nicolas Verger, 32'06 assisté de Julien Leconte et Lucas Ortz, 42'05 assisté de Nicolas Verger), Lucas Ortz (28'27 assisté de Corentin Cervoni), Simon Saint Jacques (32'35 assisté de Corentin Cervoni).

Krokos : buts Benoît Parmentier (1'15 assisté de Juraj Ozorak, 8'30 assisté d'Antoine Beaumont, 35'53 assisté de Julien Féron, 37'05 assisté d'Olivier Oriol et David Dauphin), Olivier Oriol (10'44 assisté de David Dauphin, 41'17, 45'31), Juraj Ozorak (33'03, 47'20 assisté de David Dauphin et Olivier Oriol), David Dauphin (49'25).



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB