-
Le 15 May 2009 à 08:19 | mise à jour le 15 May 2009 à 08:25

Elite : Montpellier retrouve Caen


Elite : Montpellier retrouve Caen


18e journée : Montpellier – Caen. Samedi 16 Mai, les deux finalistes du dernier exercice de division 1 se retrouvent samedi pour clôturer le championnat Élite. Si c'est Montpellier qui avait remporté la décision l'an dernier, les Caennais ont cette saison pris une envergure bien différente, là où les Mantas sont restés à quai.
Montpellier devra faire un résultat pour assurer son avenir en Élite. La victoire montpelliéraine s'était jouée sur un rien, un tout petit rien, en 2008. Caen, terriblement conquérant, avait fait plier les Mantas lors de la première période du match aller (6-1) avant de prendre cinq buts en seconde période et repartir, finalement, dos au mur. Le retour s'était joué à l'expérience, à la maîtrise, mais Caen aurait mérité tout autant le sacre que les Héraultais.
"La déception a été là, c'est certain" assure Fabrice Renou, le président normand. "Mais je peux vous assurer que nos joueurs sont passés à autre chose, et qu'il n'y a vraiment aucun esprit de revanche dans leur tête."
Cette saison, les Normands ont été une véritable révélation. Un parcours des plus honnêtes pour un promu (21 points et 7 victoires), une politique de formation payante et un groupe montrant manifestement des vertus collectives hors pair. Dans le même temps, les Mantas ont soufflé le chaud, parfois, et le froid, souvent.
"Notre équipe comporte des joueurs qui jouent ensemble depuis 10 ans, poursuit le président caennais. Il n'est pas utile de préciser ce que cela peut apporter à l'équilibre du vestiaire, à l'efficacité du jeu. Sur notre grand terrain, la jeunesse de nos joueurs est un vrai plus. Nous avons clairement visé le maintien et je suis fier de la tenue de mon équipe. Avec un peu plus l'expérience, nous aurions grappillé quelques points supplémentaires, mais
dans l'ensemble, je suis très fier de mes gars."

Car si Caen n'a plus rien à attendre de cette dernière journée, les Mantas eux, ont encore à faire. Une victoire assurerait aux hommes du président
Verdier leur avenir en Élite. Si Montpellier s'incline, il faudra alors que
Grenoble, qui vise l'Europe, se défasse de Tours sur son terrain
pour sauver Montpellier. Le meilleur moyen de garder son destin en
mains étant de s'imposer, et pour bien fêter la fin de cette saison, il sera évidemment demander aux Mantas de tenir la dragée haute à cette valeureuse équipe de Caen.



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB