-
Le 05 April 2009 à 18:35 | mise à jour le 06 April 2009 à 08:28

Résumé de la FIC de Nîmes (30)


Résumé de la FIC de Nîmes (30)


La première étape de la French Inline Cup s'est déroulée le dimanche 5 avril sous un soleil radieux, à Nîmes dans le sud de la France. Cette 6ème édition a vu de nombreuses personnalités internationales sur la ligne de départ, chez les hommes comme chez les femmes.
La plupart des courses se sont décantées rapidement. Le circuit très sélectif de Nîmes, avec ses ronds points et ses bosses ravageuses ont vite fait le tri parmi les concurrents.

Elites hommes
Chez les élites hommes, Yann Guyader (Ligne Droite / Powerslide), l'emporte au sprint devant son coéquipier Ewen Fernandez à l'issue d'une échappée au long cours.
Rapidement, 3 français se sont extirpés du peloton élite : Yann, Ewen et Julien Sourrisseau. Ils prennent une avance croissante sur le peloton à chaque tour. Le travail d'Ewen et Yann fait craquer Julien Sourrisseau qui terminera la course en solitaire.

Elites dames
Chez les dames, la néo-zélandaise Nicole Begg a fait parler son sprint dans la dernière ligne droite face à Nathalie Barbotin.
Dès le début de course, la patineuse néo-zélandaise dynamite la course par quelques échappées. Elle part de derrière pour surprendre Nathalie Barbotin qui fait partie des rares patineuses capables de la suivre à Nîmes.
Plusieurs fois, les deux patineuses se retrouvent seules en tête. Nicole Begg lève finalement le pied pour aboutir à une conclusion au sprint où elle parvient à battre la française.

Open hommes
Chez les open hommes, Jean-François Lenôtre n'aura pas laissé beaucoup de chances aux autres concurrents. On le sentait un cran au dessus des autres malgré ses "presque" 48 ans.
Il se place en tête dès le début de course et attaque quasi-systématiquement dans la montée au dessus de l'autoroute.
Derrière, le peloton s'étiole petit à petit. Quelques patineurs parviennent à coller un peu derrière comme Rodolphe Ferrier (Funny Riders) mais Jean-François repart systématiquement. On a vu se dessiner un court moment une échappée de 3 patineurs mais finalement Jean-François Lenôtre a pris le large.

Open dames
Là encore, Elodie Gaillard pris progressivement de l'avance sur ses concurrentes pour finir seule. Bref, des courses très physiques ont favorisé les audacieux !



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB