-
Le 01 April 2009 à 02:11 | mise à jour le 31 March 2009 à 22:15

Lyon : les remparts de Nantes s'effrondrent


Lyon : les remparts de Nantes s'effrondrent


De nombreux supporters de Lyon, ont fait le déplacement samedi 28 mars sur la Piste de la Duchère pour encourager les Road Runners de Lyon face aux Rempart de Nantes. Les deux équipes se rencontraient dans le cadre des play-offs du championnat de France de Hockey Roller In Line, à l'issue de laquelle l'équipe de Lyon s'est qualifiée en 1/2 Finale.

Match retour
L'ambiance était festive, musicale et les tribunes ont tremblé et résonné. Le match démarre rapidement en faveur de lyonnais, très motivés par l'enjeu de la victoire. Le jeu est d'entrée rapide, intense et la pression imposée par le camp des locaux aura raison des adversaires Ligériens.
En première mi-temps, les Road Runners s'imposent tactiquement et assiègent, les Remparts de Nantes. Une première action menée par l'énergique Maxime André ouvre la marque dès la 1'15. Suivent l'incontournable Capitaine Josselyn Marie (2''11), le travailleur Thibault Coya (4''36) puis une nouvelle fois Maxime André assisté du même Thibault Coya (7''53). En moins de 8 minutes, la Duchère a été témoin d'un feu d'artifice de 4 buts enchaînés. Une distribution de jeu fluide ne permet pas de riposte possible aux valeureux Nantais, en manque de ressources physiques (les jambes peut-être coupées par le déplacement).
Nantes, qui n'est pas arrivé si loin dans la compétition par hasard se reprend et tente de revenir dans le match à la 12e minute par une action de courage de Sébastien Fernandez-Curiel qui sauve l'honneur (4-1).
Mais samedi soir, les RRL jouaient leur meilleur hockey : solidité en défense, puissance en attaque et pressing étouffant. L'équipe dirigée avec maestria par Quentin Crousle a montré sur ce match l'aboutissement d'une année de travail : une progression technique, tactique, et l'arrivée à maturité.
A la pause, le score est sans appel : 6 buts à 1 pour Lyon avec des buts de Yann Coya (15''77) assisté de Josselyn Marie, puis d'Olivier Pâque (16''09), qui signe là son premier but de la saison, récompensant une abnégation exemplaire depuis le début de la saison.

Dans la seconde période, les RRL continueront à maitriser leur sujet du soir, échauffant les esprits des joueurs de Nantes. De nombreuses pénalités vont pleuvoir, surtout du côté des visiteurs, mais l'arbitrage tentera de calmer les joueurs et la tension plus que palpable. Après un temps mort, Nantes tentera de revenir dans le jeu par l'action de Vincent Jacob (36'40), qui déjoue le néo-portier lyonnais Jacques Cossutta, qui faisait sa première apparition sous ses nouvelles couleurs.
Lyon ayant pris l'ascendant sur son adversaire, les dés sont jetés. Les locaux démontreront toute la qualité d'une construction tactique bien en place. De remarquables actions amèneront les réalisations de Flavien Mercier Della Nave (28''44), ainsi que du junior Simon Saint Jacques par 2 fois (32''23et 44''30).
Sans oublier le Capitaine Josselyn Marie qui, tout au long du match, a su relancer la machine et dans les dernières minutes de jeu conclura le festival sur une de ses époustouflantes prouesses techniques.
Le spectacle a été à la hauteur des espérances du public venu nombreux « mettre le feu » dans les tribunes de La Duchère : des buts en abondance, du rythme, des performances tant collectives qu'individuelles, un investissement à 300 % de tout le groupe jusqu'à la dernière seconde et… une gestion parfaite de la tension de fin de match à l'image du dernier but qui met à l'honneur le maillot des Road Runners.
Lyon peut savourer sa victoire. Elle lui permet non seulement d'accéder au dernier carré du Championnat de France et de concourir pour le titre mais surtout lui offre l'aboutissement du travail accompli cette saison: la montée en Nationale 1.
Les RRL reviennent de loin, en lutte pour le maintien la saison dernière, les voici promus en N1. Le rêve, la reconstruction du club est en route…

Match aller
A Nantes, les Lyonnais ont réalisé la bonne opération du week-end (21 mars) en allant s'imposer en terre ligérienne. Même si l'écart est minime, cette victoire arrachée dans les 30 dernières secondes de la partie permet aux joueurs de Quentin Crousle d'envisager le match retour un peu plus sereinement. (Sources RHF).
Les Lyonnais ont réussi à s'imposer sur une courte victoire de 3 buts à 2. En première période, les RRL semblent malmenés et surpris par la qualité du jeu nantais. A la suite, d'un face-off dans leur zone les Lyonnais cèdent l'avantage aux locaux (1-0) par l'attaquant Benjamin RAMOS (91). Les Lyonnais rentreront au vestiaire menés d'un but après avoir buté sur une grosse prestation du gardien Nantais Youri CORROLER (31).
Au retour des vestiaires, le match s'intensifie encore, et sur un avantage numérique les Road reviennent au score par leur capitaine (1-1), Josselyn MARIE sur une passe de Yann COYA (85). Quelques minutes plus tard, le jeune Simon SAINT JACQUES (56), épaulé par le solide Yann COYA, donne un peu d'air aux Lyonnais (2-1). Mais ce répit sera de courte durée, les Nantais profitant d'une nouvelle supériorité numérique pour créer l'égalité de nouveau.
Score (2-2).
Le match gagne en pression et de nombreuses pénalités seront sifflées des deux côtés.
Dans la dernière minute de jeu, alors que les 2 équipes évoluent à 3 vs 3, le Capitaine Josselyn Marie fournit un gros travail, avant de servir sur un plateau Julien Leconte (10) qui signe, là, un but gagnant pour son retour au jeu (3-2), après près de 2 mois d'absence sur blessure...
A noter un superbe match de play-off, intense et physique, avec 2 équipes très bien organisées ce qui promet du beau spectacle pour le match retour décisif le 28 mars prochain à Lyon..."



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB