-
Le 02 March 2009 à 08:49 | mise à jour le 02 March 2009 à 07:52

Elite : Anglet/Rethel - Avec les honneurs



Ce week-end avait lieu la rencontre tant attendue entre les deux meilleures formations françaises de roller in line hockey. En effet, les Artzak d'Anglet se déplaçaient chez le leader, les Diables de Rethel.
Ce choc, initialement prévu le 25 avril mais avancé à la demande du club de Rethel, a vu la victoire des sextuples champions de France sur le score de 4 à 1.
Bien qu'handicapés par l'absence de trois joueurs (Julien Couraud, Gabillet et Dauchel) et l'incertitude concernant leur entraîneur joueur Olivier Dimet (victime d'une entorse de la cheville), les roller hockeyeurs angloys ont livré un match exemplaire. Avec un peu plus de réussite, ils auraient pu créer la surprise.
Le match commence dans une atmosphère tendue mais Rethel prend le jeu en main et tente de déstabiliser la défense angloyse sur les 5 premières minutes de la rencontre. Rassurés par son arrière garde, les angloys se font de plus en plus percutants. Et, sans les prouesses du gardien international rethelois Terry Lefranc, Anglet aurait pu ouvrir la marque sur deux ou trois actions proches de la cage.
D'ailleurs, les basques pensaient avoir trouver la faille sur un tir de Jean François Ladonne qui franchit la ligne avant qu'un défenseur rethelois sorte le palet de la cage. Ce coup du sort allait certainement avoir une incidence sur la suite de la partie. Mais les deux équipes continuaient à offrir un spectacle de qualité aux nombreux spectateurs de la salle Verlaine. On s'acheminait vers un score vierge en première mi-temps mais William Richard trouve l'ouverture pour Rethel à une minute de la pause sur une contre attaque.

L'entame de la deuxième mi-temps est en faveur des rethelois qui marquent un but au bout de 30 secondes de jeu mais il sera refusé pour un joueur dans la zone du gardien. Ce n'était que partie remise puisque deux minutes plus tard, Alexandre Naud offrait à son équipe un avantage de deux buts en supériorité numérique. Les angloys ne baissaient pas les bras et continuaient à se créer de nombreuses occasions. Ils réduiront le score par l'intermédiaire de Dimet sur action confuse. On sentait Anglet capable de revenir au score mais Rethel pouvait également tuer le match. Les attaques allaient d'une cage à l'autre et les deux gardiens réalisaient de véritables exploits. Malheureusement pour Anglet, Maxime Naud allait permettre à son équipe de reprendre deux buts d'avance à 12 minutes de la fin du match. Les hommes d'Olivier Dimet allaient jouer le tout pour le tout en imposant un pressing haut à la défense retheloise. Ils auront bien l'occasion de réduire la marque mais l'efficacité n'était pas angloye ce soir. Julien Thomas clôturera le score de ce superbe match par un tir en pleine lucarne. Cette victoire offre à Rethel un nouveau titre de champion de France même si mathématiquement Anglet peut espérer.

Olivier Dimet

« Ce soir, je suis fier de mes joueurs. Bien entendu je suis déçu de la défaite mais nous avons réalisé un grand match. Avec un peu plus d'efficacité et de réalisme, nous aurions pu renverser le cours du match, notamment en première mi-temps.
Maintenant Rethel est une grande équipe et possède un gardien de classe mondiale. A moins d'un cataclysme, ils sont de nouveaux champions de France. En ce qui nous concerne, nous allons rapidement digérer notre déception et nous remettre au travail pour pouvoir remporter ce genre de match à l'avenir. Mais je reste confiant quand je vois la prestation sur un match de ce niveau de mes jeunes joueurs, notamment les trois juniors. »


RETHEL – ANGLET : 4 – 1 (mi-temps 1 – 0)



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB