-
Le 20 January 2009 à 20:24 | mise à jour le 20 January 2009 à 19:28

N2 : Match nul entre les Yétis et les Road Runner


N2 : Match nul entre les Yétis et les Road Runner


Après la trêve de Noël, les Road Runners rencontraient l'équipe des Yétis de Grenoble sur la Piste de la Duchère. Les deux formations actuellement en haut du classement de leur poule Nationale 2 (Lyon, 1er et Grenoble, 3ème) se sont opposées dans un match très dur physiquement. Les Road Runners ont souffert sur ce match de reprise, mais se sont battus comme des lions pour revenir au score et au final ne concéder qu'un nul. (6-6).
Les Grenoblois avaient une revanche à prendre chez leur voisin Rhône-Alpin
Au coup d'envoi, les Yeti's prenaient l'ascendant et se montraient dangereux face à une équipe des Road tendue, ayant du mal à trouver ses marques.
Un collectif RRL, débordé et cueilli à froid. Grenoble s'est engouffrée dans la faille concédée par la défense Lyonnaise pour ouvrir la marque, et ce, dés les 12 premières minutes de jeu, en alignant 4 buts, souvent sur contre-attaque : à 56'' par l'arrière n°12 Florent ARNOLDI assisté du n°7 Sylvain Trouillet et du n°9 l'avant Yoann Collomb, à 8'16 par l'arrière, Léo De Leiris (n°15), à 10'53 par l'avant, Yoann Collomb (n°9), à 12'23 par le coach-joueur arrière Sylvain Trouillet (n°7).
Sur le début de cette première mi-temps, Lyon a pris du retard. S'en suit un changement dans les cages lyonnaises et l'entrée du gardien Romain Carnevali permet aux RRL de reprendre un allant psychologique. Et d'effectuer une réduction du score ; le premier but par le Capitaine Josselyn Marie (à 13'24) enchainé d'un second par l'attaquant Nicolas Verger (à 14'24). Sur ce, les Road Runners seront, sans doute, également, déstabilisés par la blessure de leur défenseur, Julien Leconte (numéro 10). Résultat : une épaule démise (luxation de l'épaule ) et un arrêt de jeu jusqu'à l'arrivée des pompiers. La phase de repos sera sifflée sur le score de 2 à 4.
Il faudra attendre la 2ème période pour que le collectif des RRL se déploie et riposte en faisant le siège de la cage Grenobloise. Mais les Grenoblois ont gardé leur avance et à deux reprises, à 29'26 par Sylvain Trouillet et à 32'23 par Nicolas Loupias trouvent la lucarne des locaux. Lyon ne s'avoue pas vaincu. La fébrilité lyonnaise, palpable également dans les tribunes, se transforme en une volonté de construire pour aller à la victoire. Et c'est portés par la liesse des supporters qu'à 3 reprises les lyonnais reviennent à la marque : par Josselyn Marie assisté de Nicolas Verger (à 30'40 et à nouveau à 34'34) puis par Yann Coya à la 43'11 et obtiennent l'égalisation par Nicolas Verger à 48'59.
On a vu une équipe des Road Runners Lyon qui a mis beaucoup trop de temps à entrer dans le vif du sujet. Les Yeti's ont souvent été en infériorité numérique et ont concédé deux pénalties (sur faute du gardien). Mais le manque de réussite des tireurs pénalise Lyon.
Ce match au score nul ne change pas le classement, Lyon se maintient en tête avec 22 points (un match en retard). Grenoble maintient sa 3ème place avec 15 points, derrière les Krokos de Nîmes à 21 points. Les Road Runners Lyon retrouveront la compétition le dimanche 25 janvier avec le match de 1/16e de finale contre les Eagles Tarentaise (Montchavin) qui se jouera à domicile sur la piste de la Duchère à 16h00.



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB