-
Le 19 January 2009 à 08:59 | mise à jour le 19 January 2009 à 08:01

Les Artzak d'Anglet hésitent face à Nice



Les Artzak d'Anglet se sont logiquement imposés face à une vaillante équipe de Nice sur le score de 9 à 2 pour le compte de la 10ème journée du championnat de France.
Malgré une première mi-temps ennuyeuse où les roller hockeyeurs angloys n'ont pas su imposer leur rythme et leur collectif, les hommes d'Olivier Dimet ont offert un spectacle plus en rapport avec leurs ambitions lors des 25 dernières minutes.
Ce sont les niçois qui allaient ouvrir la marque sur leur première attaque grâce à un tir de Laval. Piqués au vif, les angloys se ruent sur la cage de l'excellent portier niçois Brun mais leurs attaques manquent de tranchant et de fluidité.
Ils trouvent finalement la faille par l'intermédiaire de Bruel qui exploite une passe au deuxième poteau de Plutus. Dès l'engagement suivant, les Artzak prennent l'avantage grâce à Plutus bien servi par Benjamin Couraud. On pensait alors que la machine angloye était en marche, mais le collectif avait du mal à se mettre en place. Ce sont même les niçois qui se créaient des occasions de contre-attaque sur la cage de Huot Marchand. La première mi-temps s'achève sur le score de 2 buts à 1 pour Anglet.
On s'attendait à une réaction de la part des Artzak en seconde période. En l'espace de 3 minutes, les basques avaient remis les pendules à l'heure en ajoutant trois buts au tableau d'affichage. Le collectif retrouvait un peu de sa splendeur. On assista alors à un match à sens unique où les rollers hockeyeurs angloys maîtrisaient la rencontre. Nice réduira la marque sur une supériorité numérique avant de craquer physiquement. Les angloys en profiteront pour marquer quatre fois.

"On ne peut pas être satisfait de notre match", nous confie l'entraîneur joueur Olivier Dimet. "On a été défaillant dans le jeu en première mi-temps et l'on a manqué d'envie et d'engagement. Heureusement, en deuxième période, nous sommes revenus sur le terrain avec d'autres intentions sinon on aurait pu avoir de mauvaises surprises. Il va falloir gagner en maturité pour gérer ce genre de match à l'avenir. Maintenant, on se projette sur notre premier match en Coupe de France à Montpellier, samedi prochain."



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB