-
Le 26 November 2008 à 08:39 | mise à jour le 26 November 2008 à 07:41

N2 : Road Runners Lyon : une victoire en Krokos



Lyon s'offre Nîmes et creuse l'écart dans le classement avec 18 points et un écart de 8 points avec le 2e Grenoble à 10 points. Les Krokos se sont cassés les dents sur la peau dure des Road Runners qui disputaient leur 4e match, à domicile.
Les Nîmois ont montré qu'ils possédaient une équipe capable d'ébranler les lyonnais. Il faut rappeler que cette confrontation était attendue par les 2 camps, notamment par l'opposition de style des Krokos qui disposaient d'un effectif expérimenté à la combativité et à la qualité de jeu éprouvé. Mais depuis leur dernière confrontation de l'été dernier en Tournoi de pré-saison où l'issu avait été favorable pour Nîmes, l'équipe des Road Runners Lyon s'est étoffée et préparée.
La rencontre fut, comme on l'attendait, très disputée. Les Krokos ont démarré à fond et les RRL, néanmoins fébriles, n'ont rien lâché. Les Nîmois se sont créé beaucoup d'occasions de buts, contrées par la défense Lyonnaise en grande forme et le remarquable travail du gardien Lyonnais Romain Carnevali. Cette victoire, il a fallu aller la chercher. Mais le jeu des Road, construit et soudé, a payé. Et même si dans les toutes premières minutes de jeu, la défense lyonnaise était ébranlée par une offensive construite des Krokos qui prenaient l'avantage par Nicolas LEROY sur une passe de Guillaume ORIOL.
Lyon ne se laissait pas bousculer très longtemps puisque sur une contre-attaque Nicolas VERGER (93) égalisait à 11'13".
Peu avant le repos, les Road retrouvèrent leur jeu pertinent et firent basculer le match en leur faveur par le biais de l'attaquant Bryan SORDET (91) à 23'35", qui reprenait un rebond laissé par le gardien Nîmois.

Seconde mi-temps
Au retour des vestiaires, le match s'intensifiait et la tension restait palpable dans les 2 camps. Les visiteurs de plus en plus nerveux ont montré de belles offensives qui n'ont pas débordées les défenses lyonnaises. C'est aussi au cours de cette phase que de nombreuses pénalités furent sifflées. La seconde mi temps fut donc tout aussi disputée et fut le théâtre d'une pénalité donnée au gardien des RRL, qui concéda aux Nîmois un pénalty brillamment repoussé. Puis à la 38'59" Lyon prend un peu le large par Josselyn MARIE capitaine, et optimisait le score par 3 buts à 1. Puis sur un lancer court, le défenseur Yann Coya (85) permettait aux RRL de respirer un peu plus (à la 40'12"). En toute fin de match, l'entraineur joueur Quentin Crousle (81) déviait le Puck au fond des filets (48'18") pour clôturer cette belle rencontre par un score mérité de 5 buts à 1.
Lyon a remporté une victoire précieuse. Les lyonnais restent invaincu à une journée de la fin de la phase aller et ont su confirmé devant leur public leur série et la cohésion naissante du groupe. Mais c'est aussi la supériorité physique des joueurs lyonnais qui a fait la différence dans la 2ème mi-temps car la pression que Nîmes a enduré pendant toute la partie a eu raison de la belle énergie des Krokos. C'est une réelle réussite acquise face à une équipe Nîmoise qui a réalisé un excellent match, malgré un résultat sans appel. Les Road Runners Lyon ont arraché une victoire importante pour la suite du Championnat face à une des équipes qu'ils redoutaient le plus.

Lyon a en tout cas préparé de la meilleure façon possible la venue de Nice, 3ème au classement. Une rencontre qui se déroulera samedi 29 novembre à 17 h 00 au Gymnase de la Duchère à Lyon 9e et achèvera les matchs de la phase « aller ».

Prochaine échéance
Coupe de France
1/32ème de finale Lyon / Aubagne
Le match opposera Les Road Runners Lyon (N2) aux Jokers d'Aubagne (N1), 4ème de la poule B, au classement du Championnat de France N1.
La rencontre aura lieu le Samedi 13 décembre à 20h30 Salle de La Duchère
(1 rue Andrei Sakharov 9ème arrondissement de Lyon)



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB