-
Le 17 November 2008 à 12:46 | mise à jour le 17 November 2008 à 11:54

N2 : Road Runners Lyon affrontent Krokos Nîmes



Les RRL affronteront dans leur arène les Krokos de Nîmes samedi 22 novembre à 20h00 au Gymnase Jean Zay – Lyon 9e {Métro Gorge de Loup}. Invaincus depuis le début de la saison, les Road Runners Lyon caracolent en tête de leur poule et accueilleront les Krokos de Nîmes (actuellement à la 4ème place de la poule C avec toujours 2 journées de retard).
Une équipe les ayant battus en tournoi de pré-saison, une confrontation attendue par les Road qui devront ce jour là, poursuivre leur effort, jouer avec ardeur et rigueur, un jeu offensif et construit afin de poursuivre cette bonne série...
La dernière rencontre des RRL, samedi 8 novembre, s'est soldée par une victoire à l'extérieur des Lyonnais qui rencontraient les Roller City Knights dans leur fief à Seynod (74).
Les RRL disputaient leur 3e match sur trois samedi de suite chez les 7e de la poule C. Une équipe dont le classement n'est pas représentatif de la qualité de leur jeu.
Dans les premières minutes de jeu, les Knights prenaient l'avantage profitant d'une défense lyonnaise trop fébrile. Cueillis à froid, les Road répondaient par 2 buts en milieu de période.
Puis sur un avantage numérique les joueurs de Seynod égalisaient sur un bon lancer de l'aile droite. Juste avant la pause, les visiteurs retrouvaient la faille par l'intermédiaire du junior Simon Saint-Jacques. Au retour des vestiaires, le match s'intensifiait et la tension montait, de nombreuses pénalités simultanées étaient alors sifflées. Les locaux continuaient de mettre la pression sur la cage lyonnaise.
Toutefois, après un travail impressionnant derrière le but Annécien, Josselyn Marie servait Nicolas Verger qui signait là son second doublé de la saison, pour le 4ème but lyonnais. Les RCK pressaient, de plus en plus, et sortaient même le gardien, afin de profiter de l'avantage d'un homme, mais sans réussite. Et c'est en toute fin de match que, sur un contre, Yann Coya scellait l'issue de la rencontre, inscrivant le 5ème et dernier but lyonnais.
Les RRL poursuivent donc leur bonne série avec 5 victoires de rang en autant de rencontres, conservant par la même occasion une moyenne de but encaissé par match de 1,60. Les Lyonnais gardent la tête du classement de la poule C avec 15 points et une différence de 6 points sur le 2éme actuel Nice et 9 points d'avance sur Nîmes qui n'a pas joué tous ces matchs pour l'instant.

Le Rendez vous du 22 Novembre face aux Krokos de Nîmes devrait permettre aux lyonnais de développer leur système de jeu, qui fait leur succès depuis le début des phases préliminaires, avec un ensemble plus soudé et plus homogène que lors de la dernière rencontre ; mais l'équipe nîmoise n'en demeure pas moins réputée pour sa combativité, sa qualité de jeu et surtout sa dynamique gagnante. Une rencontre disputée où les deux équipes joueront à fond tous les palets pour offrir un beau spectacle de style.

Quentin Crousle entraîneur-joueur N2 Road Runners Lyon commente le début de saison de son équipe
Comment expliquer ce départ canon en championnat avec 5 victoires en 5 matchs ?
Quentin CROUSLE :

"Pour l'instant c'est vrai que nous sommes sur une bonne série de matchs. Mais la phase aller n'est pas encore terminée et nous n'avons pas rencontré toutes les équipes de la poule. On a bien réussi à combler les différentes blessures et suspensions en ce début de saison par un bon turn over et grâce aux bonnes performances des juniors appelés en équipe première. On réussit à être réalistes devant le filet et à conserver une bonne moyenne de buts alloués. De plus, le collectif commence à se former et à se souder, le groupe prend du plaisir à évoluer ensemble et joue tous les matchs pour ramener les 3 points."


Comment est perçu la réception des KROKOS samedi 22, une équipe qui a mis les Road en échec en pré-saison avec un nul 2/2 et une défaite 7/1 en finale du Trophée de la Méditerranée ?
Quentin CROUSLE :
"Les Krokos disposent d'un effectif expérimenté et homogène, ils nous ont beaucoup gêné pendant les 2 rencontres de préparation. Mais depuis le groupe a bien bossé, le système de jeux demandé commence à faire ses preuves, des automatismes se sont créés et les bons résultats acquis ont motivé les joueurs. La rencontre de samedi sera sûrement tendue et on assistera sûrement à une opposition de style nous promettant un beau spectacle..."


Comment est envisagée la suite de la saison ?
Quentin CROUSLE :
"La saison est encore longue et on verra bien où nous serons fin février. On va continuer de prendre les matchs un par un en jouant un bon hockey, rester sérieux dans nos entrainements et tenter de prendre un maximum de points à domicile..."



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB