-
Le 03 December 2007 à 12:17 | mise à jour le 03 December 2007 à 05:22

D1 : Montpellier bat Villard



Montpellier est brillamment allé s'imposer en terres alpines à l'occasion de la 8e journée de Division 1. Une victoire 6-4 contre Villard empreinte d'une maturité et d'une lucidité à la fois rassurante et encourageante. Montpellier est résolument en marche vers les play-offs.

Diable que les cinq premières minutes de cette rencontre ont semblé longues. Cinq minutes au cours desquelles Villard et la fougue de sa jeunesse ont donné le tournis aux lignes montpelliéraines. Attaquant par vague et avec une frénésie qui faisait craindre le pire, les Dauphins se heurtaient toutefois au système montpelliérain qui comblait les brèches et à un Martin Bradette en bonne place sur sa ligne.
L'orage allait passer et Montpellier se chargerait désormais de donner le ton durant les 45 minutes restantes. Montpellier faisait le boulot avec beaucoup de rigueur. Un travail constant, aucun relâchement. C'est d'ailleurs sur un gros combat dans l'arrondi amorcé par l'expérience du capitaine Jean-Marc Thierion que Laurent Colin venait gratter la rondelle pour aller trouver l'ouverture dans un trou de souris. Mais sur une contre-attaque rapide, Montpellier se replaçait mal et Romain Bonnefille ramenait le score à égalité seulement 17 secondes après l'ouverture du score. Mais Raphaël Facchini, aidé par Laurent Colin venu boucher la vue du gardien adverse redonnait l'avantage aux siens.
Bien que Villard mette de l'ardeur à la tâche, bien que les Dauphins forcent Montpellier à jouer très vite, souvent en première intention, les Mantas ne s'affolaient pas. Sans s'affoler non plus, Mickael Duboc profitait d'une erreur de placement dans la défense pour égaliser.
Peu avant la pause, le leader héraultais passait la 3e puis la 4e grâce à un but de Jean-Marc Thierion et à un missile balistique de Juraj Ozorak du milieu du terrain.

Au retour du vestiaire, Montpellier continué de garder la tête froide. Martin Bradette était là pour garder la maison et les vagues d'assaut montpelliéraines continuaient de faire leur travail de sape. Mais l'artilleur villardien, Gauthier Neyret, toujours aussi dangereux ajustait Martin Bradette en supériorité numérique et permettait aux Dauphins de recoller à une longueur. C'est sur un énorme travail de Juraj Ozorak dans la bande, que Matthieu Eiccholtzer lançait sans contrôle et venait superbement nettoyer la lucarne iséroise pour redonner deux buts d'avance à son équipe. Villard avait décidé de jouer avec les nerfs des Mantas. A moins de dix minutes de la sirène et alors
que la bataille faisait rage dans tous les coins de la piste, que l'intensité de la rencontre était à son paroxysme, Tristan Perdrix marquait le quatrième but des siens.
En ouvrier hautement qualifié, Laurent Colin, auteur ce week-end d'un match parfait, enfilait le bleu de chauffe. Il débordait sur l'aile gauche, ajustait la mire et trouvait une lucarne opposée impeccable.
Yves Crettenand, le coach isérois avait beau rappeler son gardien au banc pour jouer le surnombre, Villard n'allait plus marquer et Montpellier conserver son avance.
Une première victoire à l'extérieur gagnée à la sueur, à la hargne et au collectif qui permet aux Mantas de rester en tête devant Nantes, vainqueur 6-3 à La Rochelle et Tarbes qui a dominé Saint-Médard 4-1.

A Chambéry, salle Pierre-Cot, Montpellier bat Villard-Bonnot 6-4 (4-2 ; 2-2).
Arbitres : MM. Smitt et Amiran
Spectateurs : 60
Buts pour Villard : 9'47 Bonnefille ; 14'47 Duboc ; 32'32 Neyret (Perdrix) ; 44'50 Perdrix.
Buts pour Montpellier : 9'30 Colin ; 10'30 Facchini (Colin) ; 22'08 Thierion (Facchini) ; 24'44 Ozorak ; 36'34 Eiccholtzer (Ozorak) ; 44'14
Colin.
Pénalités contre Villard : 6'
Pénalités contre Montpellier : 14'

En bref
Rendez-vous le 15 décembre
Initialement, Montpellier devait jouer la 9e journée à domicile contre Marcy. Mais le lyonnais forfait pour la saison, la soirée semblait
devoir être annulée. Finalement, Lyon viendra bien jouer à Montpellier en amical (19h30). L'occasion pour le club héraultais d'organiser
son arbre de Noël et de voir en levé de rideau les jeunes débutants du club à l'oeuvre.

La réserve se distingue
La Division 3 de Montpellier s'est signalé en s'imposant à deux reprises ce dimanche. Une première victoire 12-2 contre Nîmes précédent
un nouveau succès 10-2 contre Cavaillon. Au classement, Montpellier est deuxième de sa poule régionale derrière Laudun.

Les Poussins voyagent bien
Les Poussins de Montpellier ont brillé sur la route ce week-end. Regroupés à Nice, les jeunes Mantas sont allés battre Nîmes 13-0 puis
Saint-Bonnet 7-0.



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB