-
Le 24 December 2019 à 17:12 | mise à jour le 24 December 2019 à 17:54

Faire du roller en hiver pour chasser le blues !


Faire du roller en hiver pour chasser le blues !

L’hiver approche. Tu te sens triste, fatiguée, tu dors et grignotes plus que de raison ? Peut-être souffres-tu du fameux blues hivernal ou déprime saisonnière. Mais il ne faut pas s'inquiéter plus que ça, il y a toujours une solution. Et dans cet article, nous allons vous donner une bonne raison de faire du roller pour chasser ça.

Rouler en roller en hiver

A la fois sport, loisir et moyen de locomotion, le roller est avant tout un sport qui requiert technique, équilibre et résistance aux chutes. Evidemment, quand on vous dit ça, il est difficile de comprendre pourquoi le roller est important pour chasser le blues hivernal.

Il faut savoir que l’objectif reste de s’occuper l’esprit, de renouer avec le monde extérieur et de ne pas rester seule avec ton cafard. Même si cela paraît difficile au début, mais vous allez vite y prendre goût.

Cette activité permet de libérer des endorphines, idéales pour évacuer les tensions, chasser les douleurs et obtenir une agréable sensation d’euphorie. Et si vous souhaitez trouver comment lutter contre le blues hivernal différemment, sachez que vous pourrez trouver ça sur ShopAlike.

Les bienfaits du roller

Comme tous les sports de glisse, le roller fait travailler en priorité le bas de votre corps : fessier, cuisses, mollets…Comme le vélo par exemple, la pratique du roller sur de longues distances, lors des randonnées nocturnes par exemple, favorise votre endurance physique. Le cœur, les poumons, travaillent régulièrement, ce qui tend à diminuer le risque de maladies cardio-vasculaires.

De plus, la pratique du roller est peu traumatisante pour le corps. La course à pied par exemple, implique des chocs violents et répétés à chaque fois que vos pieds touchent le sol, ce que les chevilles n’apprécient guère. Le roller, lui, vous isole du sol dans un chausson ergonomique et confortable. On voit d’ailleurs couramment des personnes de plus de 50 ans pratiquer le roller, sans aucune douleur.

C’est bon pour le moral

Une fois les rollers aux pieds et la glisse entamée, vous ressentirez un bien-être immédiat. Pratiqué en plein air, le roller fitness permet de se vider la tête, d’évacuer le stress de sa journée et de relâcher la pression tout en procurant un sentiment de liberté. Et ce n’est pas négligeable.

C’est scientifiquement prouvé : faire du sport délivre un concentré de plaisir à votre corps et votre esprit. Les raisons ? D’une part les endorphines, aussi appelés hormones du plaisir, qui sont libérées par le cerveau pendant et après la pratique sportive, et d’autre part grâce à la baisse simultanée des hormones du stress.

C’est après 30 minutes de sport que les endorphines se libèrent dans le corps, agissant comme une véritable morphine.

Liens utiles

Infographie du site ShopAlike

Les hormones stimulées par le sport 

Mis en ligne par :
Le communiqué de presse est le meilleur ami du journaliste en panne d'inspiration ! Merci à l'ensemble des clubs qui nous font parvenir des informations sur leurs événements à venir, leurs résultats de matchs ou de courses et bien d'autres choses utiles à partager...

Site Web Google+ Facebook Twitter


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB