-
Le 22 March 2019 à 17:03 | mise à jour le 22 March 2019 à 17:34

La Nancéienne Camille Fleurence, experte du skate (54)


Redevenu tendance, le skateboard sera au programme olympique en 2020 à Tokyo. Passer de pratique culturelle à discipline sportive nécessite une gymnastique que la Nancéienne Camille Fleurence suit depuis sept ans. Avant de rêver d’olympisme, elle œuvre pour démocratiser sa passion : le street.

Ce lundi, le ciel est encore lourd mais la pluie ne menace plus. Le rendez-vous avec Camille Fleurence a enfin lieu. À 22 ans, dont onze de gymnastique et trois de saut à la perche, la Nancéienne d’origine spinalienne vibre sur sa planche. « Attendez, je vais mettre mes vieilles baskets, celles-ci ont encore trop de grip. »

Dans son vocabulaire, les ollies, flips ou autres shiftys se présentent comme des figures imposées et à décliner. L’étudiante en Staps s’exécute et fait oublier que ces exécutions ont parfois dû se payer à coup d’entorses, avec dans le pire des cas, une blessure à la clavicule.

Informations complémentaires : Lire l'article de l'Est Républicain

Mis en ligne par :
Bénévole sur REL et Spotland depuis plusieurs année je pratique le roller depuis 2008 au Skate Club Lorrain d'Hettange-Grande. Ces dernières je me suis orienté vers la pratique de la longue distance et des courses en solo. Je gère Spotland et effectue quelques articles et news sur REL, un juste retour de ce que m'a apporté ce site.

Site Web Facebook


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB