-
Le 20 December 2017 à 22:12 | mise à jour le 22 December 2017 à 22:35

A quand un statut pour le roller, le skateboard et les autres moyens de transports alternatifs ?


A quand un statut pour le roller, le skateboard et les autres moyens de transports alternatifs ?

Les moyens de locomtion alternatifs se multiplient dans les villes. Le roller et le skateboard ont ouvert la voie dans les années 90 avant l'arrivée de la trottinette dans les années 2000.

Le boom de la trottinette

Petit à petit, les modèles se sont perfectionnés avec de plus grandes roues, des structures pliantes plus perfectionnées, plus légères et plus solides. Puis, sont arrivés les modèles électriques qui ont fait passer la trottinette du statut de jouet à celui de véritable moyen de transport. Les adultes s'en sont emparés alors qu'auparavant, elles étaient surtout utilisées par les enfants.

En parallèle, les Segway sont arrivés sur le marché. Plutôt proposés par des sociétés de location, ils sont souvent utilisés par les touristes pour faire le tour des villes et découvrir les monuments en toute liberté, sans contrainte, avec souplesse, sans bruit ni pollution. On les voit même régulièrement sous les pieds des forces de l'ordre, notamment de nombreuses polices municipales qui les utilisent pour patrouiller.

L'avènement des moyens de déplacement électriques

Le marché des vélos électriques connait actuellement une croissance phénoménale qui redonne un second souffle à la petite reine. Avec la multiplication des pistes cyclables dans les villes, la voiture recule au profit des autres moyens de transport. Et ce qui est bon pour le vélo pourrait bien l'être pour les autres moyens de transport alternatifs.

Aujourd'hui, les gyropodes, les hoverboards et autres gyroroues ont envahi le marché. Si les premiers modèles présentaient parfois des faiblesses techniques et une qualité discutable, les modèles actuelles sont devenus plus sûrs et mieux contrôlés. Chacun choisi le modèle qui lui convient le mieux comme sur cette page consacrée aux gyropodes.

Certains opteront pour la gyroroue, compacte et design. Elle monte facilement les trottoirs et s'avère très maniables une fois que l'on a pris le coup de main. D'autres préfèreront les sensations du gyropode, proche du Segway dans l'esprit et l'utilisation. Enfin, les plus jeunes favoriseront souvent l'hoverboard qui permet aussi de réaliser des figures tout autant que de se déplacer!

Quel statut pour ces transports alternatifs ?

La question de la place de tous ces engins sur la route reste en suspens. Déjà en 2001, le roller cherchait son statut et le livre blanc du Certu n'y a rien changé. Il reste considéré comme piéton. Peut-être les autres moyens de locomotion trouveront-ils une issue plus favorable ? Seul l'avenir nous le dira !

Mis en ligne par :
Le communiqué de presse est le meilleur ami du journaliste en panne d'inspiration ! Merci à l'ensemble des clubs qui nous font parvenir des informations sur leurs événements à venir, leurs résultats de matchs ou de courses et bien d'autres choses utiles à partager...

Site Web Google+ Facebook Twitter


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB