-
Le 09 August 2017 à 18:08 | mise à jour le 18 August 2017 à 01:01

La patineuse Néo-Zélandaise Nicole Begg raccroche les patins


La patineuse Néo-Zélandaise Nicole Begg raccroche les patins

La patineuse de vitesse Néo-Zélandaise Nicole Begg (club de Timaru), a décidé de raccrocher les patins et de ne plus pratiquer le roller en compétition, après 17 années sur le circuit international.

Une réussite précoce

La double championne du Monde de 30 ans a remporté son premier titre mondial à l'âge de 14 ans, alors qu'elle était encore junior. A l'âge de 19 ans, en 2006, elle remporte son premier titre senior sur le 10 km à éliminations, l'argent sur le marathon et le bronze au 1000 m.
L'année suivante, en Colombie, Nicole Begg décroche le titre sur 1000 m. Elle n'as pas retenu toutes ses médailles

"J'ai dû en décrocher 10 ou 11. On se souvient des médailles d'or, mais les autres ne comptent pas autant."

Au pic de sa carrière, Nicole Begg a passé 10 saisons en Europe pour participer à la World Inline Cup.

"Quand vous avez la compétition dans le sang, vous êtes à l'affut et vous allez partout dès que vous le pouvez".

Les passionnés de longue distance se souviendront peut-être de sa victoire à l'occasion de la One Eleven, la course mythique de 111 km : "C'était une course épuisante, avec une dernière montée de 20 km."
Nicole a souvent patiné seule sur marathon, face à d'autres équipes internationales structurées. On se souvient pourtant d'elle dans l'équipe Bont avec Cecilia Baena (COL) et Alexandra Vivas (COL).

Une patineuse médiatique

Nicole a souvent fait les gros titres de la presse Néo-Zélandaise. Son plus grand coup de communication a sans doute été le jour où elle a posé seulement vêtue de ses rollers. Elle souhaitait alors se faire connaître et mettre en lumière son sport.

Des blessures sévères

Sa carrière n'a pas toujours été rose. Même si elle est peu tombée dans l'ensemble, elle a été victime de blessures assez lourde, se brisant deux fois la mâchoire, une fracture peu commune ! A la fin de sa carrière, un virus l'a tenue éloignée des pistes pendant près d'un an.

L'avenir

Elle collabore désormais avec la FIRS en tant que déléguée pour les World University Games qui se dérouleront prochainement à Taipei. "Je connais les gens de la FIRS et je leur ai parlé à l'occasion des derniers Championnats du Monde. Je suis désireuse de m'investir et de découvrir de nouvelles choses."

Comme ses parents Bill et Cheryl, tous deux passionnés de roller et reconnus à l'international. Elle ne rate pas non plus une occasion de transmettre son savoir aux nouvelles générations à la patinoire de Caroline Bay. La boucle est bouclée ! 

Mis en ligne par :
Le communiqué de presse est le meilleur ami du journaliste en panne d'inspiration ! Merci à l'ensemble des clubs qui nous font parvenir des informations sur leurs événements à venir, leurs résultats de matchs ou de courses et bien d'autres choses utiles à partager...

Site Web Google+ Facebook Twitter


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB