-
Le 20 May 2015 à 19:55 | mise à jour le 20 May 2015 à 20:05

N1 Elite : HC Quévert 11 - 2 RHC Lyon


N1 Elite : HC Quévert 11 - 2 RHC Lyon


22ème et dernière journée du championnat de France N1 Elite de rink hockey 2015. Calvaire en Bretagne pour Lyon, score nul de Mérignac à Noisy et titre pour Quévert. Les quévertois n'ont pas fait de détail face à seulement 4 joueurs de champ lyonnais présents ! Et de plus sans leur entraîneur habituel !

Ces derniers, très valeureux, se montrent néanmoins incisifs, mais après 2 minutes de jeu, Quévert ouvre le score par Pablo Saavdera, d'un beau tir à ras de terre (1-0, 2'13"). Les visiteurs lyonnais, nullement découragés, se montrent menaçants, par Omar Nedder et surtout Erwan Debrouver. De plus, leur gardien Lilian Debrouver brille sur de dangereux tirs cadrés des locaux Maxi Oliva et Ronan Ricaille. Ce n'est qu'à la fin de la 1ere période que Quévert creuse l'écart : le capitaine Sébastien Furstenberger, sur une judicieuse passe de Sergio Burgoa ajoute un 2è but (2-0, 19') et réplique d'un tir en pleine lucarne (3-0, 23').

Le score, avec cet écart de 3 buts à la mi-temps, ne suffit pas à Quévert pour s'assurer du titre, d'autant plus que Mérignac mène d'un but au même moment à Noisy Le Grand.

C'est ce qu'a compris Maxi Oliva, après 47s de jeu, en corsant l'addition (4-0, 26'). Lyon, au gand coeur, réduit l'écart sur un penalty d'Erwan Debrouver (4-1, 29e). Un autre penalty, mais pour Quévert, est réussi par Guillem Ribot (5-1, 33'12"). Juste après (33'13"), les lyonnais Erwan Debrouver et Omar Nedder écopent chacun d'un carton bleu, décision très sévère de la part d’un des arbitres de la rencontre.

 C'est le tournant du match et le début du festival breton, les locaux alors en supériorité numérique. En 20", Pablo Saavedra marque 2 buts, pour son triplé (7-1, 33'40"). Les lyonnais, nullement accablés, ne ferment pas pour autant le jeu, et en produisent au contraire ; cependant leurs offensives sont annihilées par les bretons. La 10è faute d'équipe de Lyon est sanctionnée par le cfd de Ronan Ricaille (8-1,38'). Maxi Oliva en rajoute avec un tir canon (9-1, 44'), Sébastien Furstenberger aussi (10-1, 45'). Si Erwan Debrouver réussit son doublé (10-2, 45'), Ronan Ricaille aussi (11-2, 46').

Grâce au résultat nul de Mérignac à Noisy (8-8), Quévert décroche son 9e titre de champion de France et un magnifique doublé.

La douloureuse fin de saison lyonnaise est terminée, il faut désormais se tourner vers l’avenir et s’organiser pour connaître une saison prochaine moins tumultueuse.

Voir notre page consacrée à la dernière journée N1 Elite rink 2015



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB