-
Le 30 October 2014 à 09:00 | mise à jour le 09 April 2015 à 19:12

Mondial rink dames 2014 : France - Inde


Mondial rink dames 2014 : France - Inde


Impossible de les rater ! Depuis le début du mondial, Irvine, Ugo, Max et Brice assurent l'ambiance dans les gradins de la salle Pierre Dumortier, surtout quand l'équipe de France, leur formation de cœur, est de sortie. Nous avons décidé de vivre le huitième de finale entre les Bleues de Fabien Savreux et l'Inde à leurs côtés. Immersion totale dans le kop officiel de l'équipe de France.

« Allez les Bleues, tes supporters sont là ! »

Le match n'a pas encore commencé que les présentations se font avec les quatres jeunes fans. Irvine, la plus grosse caisse à ses pieds, vient de Villejuif pendant que ses amis sont originaires de Noisy. Très vite, les premiers pronostiques tombent. « Je suis sûr que nous allons leur en mettre vingt-cinq, lance Brice. Bon allez, disons entre vingt-cinq et trente ». L'objectivité du supporter nous fait rire. « Allez, les gars, on se lève pour la Marseillaise », coupe Ugo, mégaphone à la main, avant d'emmener toute la tribune avec lui dans un hymne national, à capela, qui n'est pas jouée officiellement à chaque début de rencontre. A peine le temps de la terminer que la rencontre est lancée. Cinq secondes plus tard Daribo ouvre le score sur la première action française, le but le plus rapide de ce mondial (1-0, 1'). « Ca commence bien », sourit Ugo.

Les françaises maîtrisent leur sujet en ce début de match, sous le rythme des chants de son groupe de supporters. Depuis quelques jours, ceux-ci sont d'ailleurs bien rodés. Autour de nous, le public arrive en nombre et les plus jeunes reprennent les « Allez les Bleues » en cœur. Les secondes défilent et le second but ne vient pas. Irvine se réveille : « Allez, marquez là... ». Dans la continuité Daribo et Malard trouvent la faille (3-0, 5'). Il suffisait de le demander ! A gauche, quatre jeunes tourquennois bondissent et chantent avec le groupe comme si ils en faisaient parti. « Nous ne connaissions pas ce sport il y a encore deux jours », avoue l'un. « Nous sommes venus voir les matchs hier et aujourd'hui, nous revenons avec nos parents. C'est cool ! », coupe l'autre. « On peut chanter et 1, et 2 et 3 – 0 ? ». L'ambiance est bonne enfant.

Temps mort de l'Inde. Nous en profitons pour en savoir plus sur nos acolytes de tout à l'heure, originaires, donc, de la capitale. « Nous dormons dans uu camping à trente minutes d'ici, raconte Max. C'est où déjà ? Ah oui, à Aubers ! ».Le jeu reprend et la paire Lafourcade-Leborgne ajoute deux nouveaux buts (5-0, 13'). La France déroule. Le match est déjà gagné. Mais les supporters en veulent plus : « La France, des buts, tes supporters sont là ! ». Nous comprenons alors mieux pourquoi Fabien Savreux nous avait confié l'envie d'en faire plus de ses filles pour cette compétition à domicile.

Le suspense n'existant plus, nous en profitons pour poser quelques autres questions aux membres du kop. « Nous connaissons bien les filles parce que plusieurs jouent dans notre club ». C'est le cas de Camille Renier, par exemple. « Le Rink, on connait ça, reprend Max. Moi, je joue en N2 et je reviens justement affronter Tourcoing ici la semaine prochaine ». La mi-temps approche et Denest, Laboyrie et Lafourcade continuent de mettre à mal une défense Indienne au ralenti (10-0, 19').

La sirène sonne, le groupe s'éclate. Tout le monde va souffler pour repartir à bloc en seconde mi-temps. La rythme du groupe ne faiblira pas même si sur le terrain, les Françaises géreront leurs efforts après la pause. Renier, Lafourcade et Malard ajouteront ainsi cinq nouveaux buts pendant que, Marion Abiven gardera ses cages inviolées un match de plus (15-0, 39'). « Allez les Bleues, tes supporters sont là ! ». Le rendez-vous est déjà pris pour le quart, ce soir, face à la Colombie. « Nous serons là jusqu'à la finale ! »

France - Inde : 15-0 (10-0)

Buts : Daribo (1', 4'), Malard (3', 38'), Lafourcade (12', 19', 35', 37', 39'), Laboyrie (13', 15', 17'), Denest (15'), Renier (19', 29')



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB