-
Le 08 March 2015 à 21:03 | mise à jour le 08 March 2015 à 21:39

N2 poule C : Pessac s'incline face à Colomiers


N2 poule C : Pessac s'incline face à Colomiers


Dans le cadre du championnat de France de Roller-Hockey Nationale 2 - Poule C, l'équipe de Pessac a affronté Colomiers...

"Quand en plus la réussite te fuis..."

Les Maohis se sont inclinés samedi soir dans la rencontre les opposants à Colomiers 3-8 dans leur salle de Roger Vincent pour le compte de la 12ème journée de championnat de France de Nationale 2 – Poule C.

Malgré une très bonne entame de match où les pessacais ont démontré une réelle application à jouer tous les coups à fond ils devront concéder l'ouverture de la marque aux "Chiens Fous" sur un jeu de puissance très tôt en début de partie. Loin de les couper dans leur élan ce but décuple le travail accompli jusque là et, dans la foulée, permet aux locaux d'égaliser à 1-1.

La succession de chances prises par chaque camp ne manque pas de mettre en valeur Verdois et Veron devant leurs filets respectifs qui durant une période s'échinent à écarter ou bloquer toute rondelle sollicitant un droit de passage. La réussite étant ce samedi columérine plus que pessacaise, les chiens fous prendront rapidement une puis deux longueurs d'avance pour maintenir cet écart à la pause qui les voit finalement mener 2-4 face à une équipe pessacaise pourtant déterminée à maintenir un niveau de jeu élevé.Un manque de chance dans les derniers instants et Riffaud voit son lancer s'écraser sur le montant gauche de Veron pour enlever le retour à une unité au score. Chaque camp peut encore prétendre à remporter le match : les Maohis ont pour eux une énergie collective qui met à mal régulièrement une équipe de Colomiers dont la principale réponse tient dans la qualité de son effectif et de ses individualités à répondre graduellement aux vélléités adverses.

Seconde mi-temps

La seconde période suivra grandement les lignes directrices de la première. Colomiers marque rapidement et Pessac répond instantanément (3-5). Les tentatives des avants pessacais ne se comptent plus, les parades de Veron non plus. Plus difficile à suivre : le nombre de fois où le portier columérins entend résonner ses montants sur les lancers adverses qui frustre régulièrement l'effectif de Doryan Riffaud à chaque retour au banc. D'autant qu'en face Colomiers déroule son jeu et sait profiter des quelques largesses offertes par la défensive de Pessac pour saisir sa chance immédiatement et alourdir la marque (3-6). Une double infériorité à l'approche du terme de la rencontre achèvera les espoirs de remontée au score pour Pessac qui cravache toujours sans s'économiser (3-7) et enfin un but presque symbolique de l'insolente efficacité tant offensive que défensive qu'a su démontrer l'équipe des "Chiens Fous" vient clore la marque à 3-8 sur un palet poussé au fond suite à une ultime remise en jeu en terre girondine.

Bilan

La défaite est frustrante, toujours de toute façon. Celle-ci peut-être plus car au-delà du score tous les ingrédients que le coach pessacais avait préconisé pour la conduite de la partie ont été apportés par ses joueurs dont le seul manquant était clairement la réussite. Toutefois la prestation donnée ce samedi soir face à une très bonne équipe columérine reste plus convaincante que celle proposée lors de leur victoire face aux Hocklines de Toulouse, signe que Pessac ne lâchera rien et jouera son rôle jusqu'au bout dans cette poule.

"L'opération maintien" tend à se transformer en "Commando maintien" mais que les futurs adversaires de Pessac se le disent ce commando de Maohis là est déjà prêt ! 



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB