-
Le 13 January 2015 à 23:01 | mise à jour le 13 January 2015 à 23:07

N1 Elite : J12 : Les gros débutent bien l'année



Saint-Brieuc était pressé, Saint-Omer a pris son temps, Rui Cova et Ploufragan s'incline. En terre bigoudène, le leader quévertois a assuré.

N1 Elite : RAC Saint-Brieuc 14-1 Biarritz Olympique

Courir après le score pour éviter la défaite et espérer une victoire. Samedi, le RAC n'a laissé aucune chance à son adversaire de revenir au score. Après dix minutes de jeu, notamment grâce à un doublé de Wilfried Roux, le score était d'ores et déjà acquis pour les Bretons (4-0). Vingt minutes de répit pour François-Julien Seror et les siens avant de subir les assauts noir et blanc. A savoir, un quadruplé pour Mario Rodriguez, un doublé pour Alexandre Vankammelbecke. Antoine Le Berre et Anthony Le Roux ont également participé à la fête avec une réalisation chacun. Biarritz a tout de même sauvé l'honneur en situation de power-play par l'intermédiaire Aitor Munarriz.

N1 Elite : US Coutras 5-2 CS Noisy-le-Grand

Un peu comme à Saint-Brieuc, les coutrillons ont tout de suite attaqué fort la rencontre. Bien regroupé défensivement, Esteves Pujaltes et Alberto Morales n'ont eu besoin que de dix minutes pour inscrire leurs premiers buts en 2015 et mettre à l'abri leur équipe (4-0). Si Ruben Martins redonnait espoir à son équipe, l'agressivité de ses partenaires n'a pas permis de se rapprocher un peu plus du score avant la pause. Dans le rythme, les Noiséens reviennent mieux dans la partie en seconde période. Peu sollicité lors des 25 premières minutes, Lionel Ferret a été mis en lumière par les attaquants parisiens. Il ne cède qu'à une reprise face à Marcio Fonseca avant de se retrouver à deux contre quatre. Le coup de grâce est donné par Rémi Lasnier pour le plus grand plaisir des supporters.

N1 Elite : AL Plonéour 3-5 HC Dinan-Quévert

Comme à son habitude, Plonéour a de nouveau réalisé une belle prestation à domicile face à Dinan-Quévert. Et pourtant, la soirée avait mal commencé pour les bigoudens qui accusent d'un premier but par l'intermédiaire de Sébastien Furstenberger dès la troisième minute. Maxi Oliva double la mise vite repris par Duarte Delgado (2-1). Une belle résistance finistérienne avant cette 21ème minute et la double occasion conclue côté droit par Corentin LePolodec et Maxi Olva qui va de son doublé. Au retour des vestiaires, Delgado réduit rapidement le score, imité quelques minutes plus tard par son compatriote Gomes (4-2). En supériorité, Saavedra scelle le score (5-3).

N1 Elite : RHC Lyon 2-5 La Vendéenne

Avant l'échéance européenne qui les attend salle de l'Angelmière, les joueurs de La Vendéenne se déplaçaient à Lyon qui devra se battre sans son arme fatale Rui Cova, transféré à Ploufragan. Comme lors du match aller, la partie a eu du mal de se décanter. A la 13ème, Youcef Bouhafs ouvre le score et les festivités qui n'ont fait que réveiller les ardeurs vendéennes. Mené, le duo catalan, Fernandez et Lopez, montrent tour à tour la voie. Quelques secondes avant la mi-temps, l'inévitable Carlo DiBenedetto inscrira le troisième but (1-3). S'ils « ont donné le meilleur d'eux-même », les Lyonnais s'inclineront une nouvelle fois face à Carlo puis face à Bruno DiBenedetto. La réduction du score d'Erwan Debrouver ne changera rien.

N1 Elite : SCRA Saint-Omer 4-3 Ergué-Gabéric

Sortie honorable pour les Finistériens d'Ergué-Gabéric dans le Nord. Opposé à Saint-Omer, la tâche s'avérait compliquée et pourtant, ils ont bien failli faire tomber Teixido et Saint-O. Ce dernier répondant à l'ouverture du score de Ricardo Antunes s'offrira un triplé décisif effaçant les beaux coups bretons et notamment le doublé de Benoît Fouillard. Toni Sero, meilleur buteur de N1, ajoutera un but en fin de match à son compteur personnel donnant les trois points à son équipe

N1 Elite : SA Mérignac 5-3 SPRS Ploufragan

Avec l'arrivée de Rui Cova en provenance de Lyon, Ploufragan s'offre un renfort de choix qui aura son importance à la fin de la saison. Dans une partie animée, le premier a soulever la foule se nomme Rémi Herman, immédiatement rejoins par Cova. S'ensuit une fin de première période à l'avantage des samistes (4-1) semant une vague de frustration côté visiteur ternis par une pluie de cartons. Profitant d'une infériorité numérique, Cova ira de son doublé pour sa première avec les « jaune et noir ». Remi Herman, lui, d'un quadruplé, une première pour lui à ce niveau. Abreu ajoutera un troisième but sans conséquence. 



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB